« La Vérite, l'âpre Vérité »

Le salaire des députés

  • 22 mars 2017

Nos chers concitoyens ont été estomaqués des 900 000 euros reçus par Madame Fillon en tant qu’assistance parlementaire de son mari. Cette somme peut paraitre élevée, car elle est habilement cumulée sur de nombreuses années, mais elle ne représente pas la totalité des indemnités d’un député. Notons aussi que Fillon a payé les charges sociales afférentes à cette somme.

Mais souvenons-nous aussi que tous les députés sans exception ont reçu une somme équivalente sur le même période. Le montant est même bien supérieur car le salaire de Madame Fillon n’inclut pas, tant s’en faut, toutes les indemnités d’un député et notamment les frais de mandat d’un montant de 5 840 euros par mois.

Beaucoup de députés ont certes des assistants parlementaires mais le salaire moyen semble être – difficile de connaître la réalité car tout est opaque – de l’ordre de 2 000 euros par mois. Il faut donc 4 ou 5 assistants pour dépenser toute l’allocation ce que très peu de députés ont. Certains n’ont aucun assistant et empochent directement la totalité de l’indemnité.

Quand un député paie son épouse avec la totalité de son indemnité, celle-ci est évidemment très bien payée et elle fait monter la moyenne du salaire des assistants parlementaires. Comme environ 150 députés sont concernés par cette pratique l’impact sur le salaire moyen d’un assistant parlementaire est élevé. D’autres députés, plus malins, ont « échangé » leurs épouses (ou maitresses) : l’une travaille pour le compte de l’autre et vice-versa. Rusé !

Et que dire des couples homosexuels, bien représentés dans notre assemblée ?

Que dire des responsables de l’Assemblée qui ont laissé perdurer ces pratiques et de tous ceux qui les connaissaient et ne les ont pas dénoncés ?

Quand le Canard va-t-il sortir le nom de tous les députés concernés dont certains, soyons-en sûrs, ont commis des turpitudes bien supérieures à celles de Fillon ?

Le fait que Fillon soit le seul (rejoint il est vrai récemment par Leroux) porte en soi un lourd soupçon de complot et de machination.

Il est clair que les députés ont besoin d’argent pour accomplir leur travail mais également pour faire campagne et pour rebondir lorsqu’ils sont battus. Une démocratie a un coût et il faut l’assumer. Sinon, il faut revenir au suffrage censitaire et élire des riches : eux au moins ne pourront pas être achetés et resteront honnêtes !

Il est illusoire de chercher à élire un Président parfait. Du reste Hollande nous a montré ce qu’est un président normal : quelqu’un qui allie la sournoiserie, les turpitudes, la rotation des maitresses et – bien plus grave pour le pays – l’incompétence totale. En fait de président normal et parfait, c’est un parfaitement couillon que nous avons eu.

Fillon n’est pas parfait – heureusement – mais il a le programme dont la France a besoin et la volonté pour le mettre en œuvre. Il n’y a pas d’alternative pour notre pays : Macron c’est Hollande en plus jeune mais en pire, Le Pen c’est la ruine du pays et les autres comiques comme Dupont-Aignan ne sont là que pour profiter de la campagne présidentielle pour passer dans les médias.

CLUB DANTON

Déjà 2 commentaires, laissez un commentaire

2 commentaires actuellement

  1. Contestator :
    Les réformes structurelles pour dépenser moins, très bien, je veux bien en accepter l’augure mais l’expérience semble montrer que sous couleur de réformes pour dépenser moins, on fait des réformes pour dépenser et empocher plus (cf la Loi NOTRE)
    Alors, en attendant les lointains résultats de ces hypothétiques réformes (qui même justifiées commencent en général par engendrer dans un premier temps des coûts supplémentaires), je suggère de récupérer l’argent dû où il se trouve.
    A cet effet, j’ai identifié un petit gisement, c’est toujours çà, et j’ai initié une pétition pour demander aux instances compétentes de récupérer les fonds indûment payés.
    En voici ci-après le lien :

    http://www.mesopinions.com/petition/politique/remboursement-certains-parlementaires-sommes-eux-indument/29281

  2. Ce « salaire » des députés, et aussi des sénateurs, fait partie des « REFORMES » qui sont une obligation impérieuse pour nous désendetter (je sais que je prêche moi aussi sur la montagne . . . .) à mettre dans le même panier que la réduction drastique des fonctionnaires (et de leur mode de calcul de ces retraites). Qui le fera ? ?
    Je pense que FILLON a le programme le plus élaboré de tous les prétendants, et à défaut je voterai pour lui – ce qui lui est reproché par les médias-merdeux et nos magistrats d’opérettes aux ordres, n’est rien ! – mais pour moi, le balancier est à l’extrême gauche depuis trop longtemps, donc, par compensation, ce sera le FN aux deux votes.
    Je suis trop fatigué des saloperies socialos à la sauce hollandaise (elle a tourné, c’est indigeste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *