La justice n’est plus qu’un nom

Le Syndicat de la Magistrature a été créé en 1968 par un groupe de soixante-huitards trotskistes, maoïstes, libertaires, autonomistes, anarchistes, dans le but de créer par la révolution une société égalitariste et anticapitaliste. Sous l’influence du Syndicat de la Magistrature, une partie de plus en plus importante de la magistrature a jugé non selon la loi mais en fonction d’opinions politiques et de principes égalitaires qui veulent que tous ceux qui ont un pouvoir doivent être condamnés. Leur modèle c’est Fouquier-Tinville ou, plus près de nous, la Révolution Culturelle chinoise.

Cela a commencé par les « petits juges » qui voulaient se payer les bourgeois en condamnant sans preuve et en refusant l’évidence des dossiers. L’exemple le plus symbolique est celui du juge Pascal, un juge d’extrême gauche, qui a condamné un notaire sans aucune preuve pour le meurtre de Bruay-en-Artois car le suspect appartenait à la bourgeoisie. Le juge Pascal n’a pas rendu la justice mais s’est fait l’instrument de la lutte des classes. Et ces « petits juges » ne sont pas des cas isolés car ce sont des centaines de juges qui ont jugé en totale iniquité et ont rendu des décisions purement politiques.

Il y a bien sûr des juges honnêtes mais le corporatisme empêche la profession de faire face à ses problèmes et paralyse toute réforme. De nombreux juges – totalement pollués par l’idéologie marxiste du Syndicat de la Magistrature – continuent à appliquer les procédés de basses œuvres caractéristiques des régimes totalitaires.

Les juges de gauche se sont mélangés aux partis politique d’extrême gauche tout en continuant à soutenir le pouvoir en place de manière sélective. C’est ce qu’on a pu constater ces dernières semaines dans l’affaire Fillon où les juges ne cachent pas leur évidente satisfaction et s’acharnent sur Fillon comme des charognards sans aucun scrupule.

L’affaire du mur des cons aurait dû faire scandale et affaiblir le Syndicat de la Magistrature mais les victimes ont été stigmatisées à la place des coupables grâce à la complaisance bienveillante de la presse de gauche et d’extrême gauche, c’est-à-dire de la quasi-totalité de la presse française…

Il n’y a peut-être que 20% à 30% des magistrats qui sont pollués mais comme le système judiciaire n’a aucune volonté de se réformer c’est tout l’appareil qui est gangréné tout en maintenant une surface lisse corporatiste. La Justice n’est plus rendue en France et elle sera de plus en plus contestée.

Faudra-t-il mettre en place des comités de citoyens pour remettre en cause des décisions rendues sur des critères purement politiques et idéologiques ?

Faudra-t-il mettre en place un système de présélection des juges, comme c’est le cas pour les jurés, pour éliminer les juges politiques du prétoire ?

Faudra-t-il invoquer la Suspicion de Légitimité pour refuser d’être jugé par un juge rouge trop engagé politiquement pour être honnête ?

Faudra-t-il tenir des listes de juges pollués – comme il en circule déjà sur Internet – pour que chaque citoyen puisse apprécier le degré d’impartialité de son bourreau ?

Si le corporatisme ne cesse de prendre le pas sur la justice, les moutons français finiront pas en avoir assez de faire tondre et ils deviendront enragés et auront envie de mordre…
CLUB DANTON

Déjà 10 commentaires, laissez un commentaire

10 réponses à La justice n’est plus qu’un nom

  1. tanguy.37 22 mars 2017 à 08:59 #

    Eh bien!! c’est le moment de foutre un coup de pied,dans cette petaudiere,pour ne pas dire ce M…..

  2. Laurent 46 22 mars 2017 à 10:32 #

    Tout est bien dit,
    Les Chinois n’ont-ils pas dit il y a quelques mois « La France est un pays communiste qui a réussit » ! mais comme tout pays communiste la réussite à ses limites celles que le peuple est prêt à accepter.
    Dans la réussite il faut entendre également comme dans tout pays communiste une élite caviar qui a tous les droits, et cela aujourd’hui va jusque dans les communes moyennes voir petites avec la communauté des communes.
    Enfin, il ne faut pas oublier que la France est une République et que dans le monde il n’y a aucune République qui est une Démocratie.

  3. Godefroid de Couillons 22 mars 2017 à 14:36 #

    Oui, mais un peu plus, on avait François FILLON comme Président de la République,
    La France l’a échappé belle.
    Les affaires MACRON commencent à s’enclencher, elles ont encore un peu de temps pour se développer avant l’élection.
    Le juge PASCAL, c’est tout de même de l’histoire ancienne.
    Depuis, il y eut le juge Thierry JEANPIERRE (pourtant taxé de trotskisme) et l’affaire URBA,
    Peut-être serait il bon de lui rendre hommage !
    En attendant, reste un seul vote utile : Nicolas DUPONT-AIGNAN.

    • Axel 23 mars 2017 à 15:15 #

      Utile à qui ?
      Voter pour des  »marginaux » comme Dupont Aignan ou Asselineau conduira inévitablement, soit à continuer avec la gauche à travers le clone de F. Hollande, soit d’ouvrir la porte à ce parti d’extrême droite populiste. Il convient de rappeler que ce dernier est présidé par une bonimenteuse de foire qui n’a jamais pu se faire élire, ni comme maire, ni comme député et n’a donc aucune des compétences requises pour diriger un pays de 65 millions d’habitants.
      C’est un parti anti-système.
      A près de cinquante ans elle n’a rien produit : Depuis plus de dix ans elle apprend et joue un rôle, et, elle fini par y croire !
      Mme Le Pen avec ses gesticulations, ses mauvaises manières n’a aucune crédibilité. Il ne suffit pas de répéter ad libitum quelques slogans (« patriotisme économique », « priorité aux entreprises françaises ») pour répondre aux interrogations sur son programme. »
      Pour éviter une catastrophe nationale, voter F. Fillon il est le ‘’seul’’ à avoir un programme construit dans la cohérence et dans l’audace, à établir le lien entre dépenses publiques et performances économiques, et qui ouvre donc de vraies perspectives d’emplois.
      Sortez de vos fantasmes, réveillez vous. La France avec F. Fillon a un avenir, c’est un homme de courage et de conviction.

    • Godefroid de Couillons 23 mars 2017 à 23:25 #

      Axel :
      à l’instant je regarde François FILLON sur la 2 et j’ai honte pour lui (et j’avais honte avant l’arrivée de Christine Angot…). Comment imaginer qu’un tel zombi, une telle savonnette disant perpétuellement le lendemain le contraire de ce qu’il avait dit la veille, puisse devenir Président de la République française !
      Comment parler de conviction avec un homme qui a constamment retourné sa veste sur tous les thèmes !
      Avez vous oublié qu’il a été un calamiteux ministre de l’ Education nationale?
      Avez vous oublié qu’il a été, cinq années durant à la tête de l’exécutif de la France?
      Pourriez vous me dire, ne serait ce qu’une seule chose de bien qu’il ait fait de bien dans sa vie, notamment quand il était premier ministre ?

  4. Axel 22 mars 2017 à 15:24 #

    A votre avis, pourquoi s’acharnent t’il sur F. Fillon ? Mais voyons, parce qu’ils craignent que la gauche soit éliminée, et que tout se qu’ils ont construit pendant des années dans la justice, les administrations et j’en passe, leur échappe. Après le quinquennat désastreux de F. Hollande c’est la Bérézina, et ils ne peuvent accepter ça. Malheureusement, la majorité des français n’à pas l’esprit assez aiguiser pour le comprendre, c’est bien pour cette raison que F. Hollande à été élu !
    Pour échapper à la faillite ? Votez F. Fillon

  5. Contestator 22 mars 2017 à 19:47 #

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire, cet article aurait dû être écrit et vulgarisé il y a 30 ans au moins. Il n’y pas eu que je « petit » juge Pascal, aussi De charrette et beaucoup d’autres, une très grande époque (qui continue) avec des juges rouges, pas rose, rouges ! On peut dire que contrairement à ce qui est dit par la presse « aux ordres » comme « . . . . les français qui font confiance à la justice . . . . . » c’est faux : plus de la moitié de nos compatriotes qui y sont passé ont des raisons de ne pas y croire du tout. La pollution ou plutôt la gangrène est là.
    Ce fameux syndicat de la magistrature a balancé il y a plus de 30 ans «si vous avez un conflit entre un employeur et un salarié, donnez raison au salarié, entre un créancier et un débiteur, donnez raison au débiteur, entre un propriétaire et un locataire, au locataire » Le décor est planté depuis longtemps, il n’y a plus qu’ jouer.
    Sans parler des coups tordus que ces fonctionnaires maitrisent très bien comme faire traîner un dossier (exemple Mégacon) ou le précipiter (exemple avec Fillon et Marine Le Pen).
    Laurent 46 et Axel ont bien relevé ce qui cloche, mais le mal est très profond, enraciné par des fonctionnaires qui ne veulent rien changer par habitude corporatiste et endoctrinement syndical (et pourquoi un syndicat de magistrats, faire grève et demander une augmentation de salaire ? ?).

    • Godefroid de Couillons 23 mars 2017 à 15:00 #

      Sans doute existe t il un mal profond dans la magistrature, mais également un mal aussi profond dans la classe politique.

  6. Libre penseur 84 23 mars 2017 à 05:22 #

    Montgolfier soutient Macron
    Alphen soutient Hamon
    Houlette nommée par Taubira
    Le mur des cons
    Le harcèlement de Sarkozy depuis des années Ét sans résultat
    Celui de Woerth, bien amplifié par les médias là aussi Ét aussi pour aboutir à un no lieu !
    Tout est fait pour manipuler les Francais Ét ouvrir la voie à la haute finance par le biais de le gauche !
    Vivement qu’on supprime tout ca

    • Godefroid de Couillons 23 mars 2017 à 14:12 #

      Non Montgolfier soutient HAMON et non pas MACRON.
      La haute finance a bien des passeurs.
      Elle a réussi avec HOLLANDE,
      Là elle a au moins deux poulains en course FILLON et MACRON.
      FILLON est distancé par les commissaires de course mais fait comme si il n’entendait pas, gènant les candidats sérieux restant en course.
      Pourvu qu’il se retire, sinon on risque de se retrouver avec MACRON et la haute finance dans un HOLLANDE bis.
      Il est vrai que FILLON et MACRON sont de la même écurie BILDERBERG (toque et casaque verdâtre) et l’un roule pour l’autre.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes