La justice et la morale

tension hivernale réseaux electrique

Cahuzac n’est pas un personnage très sympathique – même s’il a été un des ministres les plus compétents de Hollande – mais une fois de plus la justice l’a condamné sur des bases morales et non selon la loi. Ce n’est pas son rôle.

Cahuzac et sa femme sont bien sûr coupables d’avoir caché environ 700 000 euros, d’abord en Suisse puis à Singapour. Il n’y a pas de doute puisqu’ils ont avoué.

Observons tout d’abord que ce montant est bien modeste par rapport aux 150 millions que Cristiano Ronaldo est présumé avoir soustrait au fisc.

Ensuite, Cahuzac n’a pas agi seul mais il a suivi – comme bien d’autres – les conseils de banquiers peu scrupuleux qui ont bien sûr prélevé des commissions substantielles sur les montants en jeu. Ces détournements sont devenus un sport national pratiqué par beaucoup. Pensez-vous que les redressements fiscaux de Bercy de plusieurs milliards par an proviennent de ménages laborieux qui détournent le fisc ? Evidemment non. Ils proviennent de dissimulation à la Cahuzac mais dans des proportions bien supérieures.

Il faut également observer que Cahuzac n’a pas profité de cet argent – et qu’il n’en profitera jamais. D’autres ont détourné de l’argent pour des dépenses somptuaires – là aussi un sport national – et l’argent a été englouti.

Cahuzac n’a pas dépensé son argent. Il est un peu comme ce général Chinois qui demandait un lingot d’or pour la promotion de chacun de ses officiers et chez qui on a retrouvé une cave pleine de lingots. Mais à la différence de celui du général, l’argent de Cahuzac n’a pas été stérilisé et il a été utilisé par ses banquiers qui l’ont transformé en placements qui ont probablement créé des emplois.

Et puis surtout, d’où vient cet argent ? Cahuzac a-t-il été un corrompu ou un corrupteur ? La réponse est non. Son argent provient en fait de son travail et de ses activités.

Cahuzac fait figure d’amateur dans un monde politique où les corrupteurs patentés qui dépensent sans compter les milliards publics pour attirer des voix ou récompenser leurs amis sont pléthores. Les deux premiers d’entre eux sont Mitterrand et Hollande. Ils ont pillé la France pour s’acheter des voix à coups de subventions et de créations d’emplois publics inutiles. Sur la seule année 2016, Hollande a fait six milliards de cadeaux fiscaux pour attirer des électeurs et remonter dans les sondages. Malgré son impopularité abyssale il pensait doubler in fine tous ses concurrents car il était le seul à pouvoir acheter des voix. On sait maintenant que les six milliards ont été dépensés en vain – une tradition socialiste – et que Hollande a été contraint de renoncer et de partir la queue entre les jambes.

Cahuzac est jusqu’à présent resté très discret sur les frasques de Hollande en espérant obtenir une peine aménagée. Maintenant qu’il a été condamné lourdement à de la prison ferme, va-t-il sortir de son silence et dévoiler ce qu’il sait sur son affaire mais aussi sur d’autres bien plus embarrassantes pour la clique hollandiste ?

Oui Cahuzac a menti et il a menti avec aplomb « les yeux dans les yeux ». Souvenons-nous de ce que Cahuzac disait en avril 2015 : « par principe, je ne crois pas ce que la presse écrit, de même qu’elle a raison de ne pas croire ce que disent les ministres ».

Cahuzac pensait passer entre les gouttes avec l’aide du gouvernement corrompu de Taubira et de Hollande. Mais cela n’a pas marché et il a été abandonné en rase campagne. Pourquoi le tribunal n’a-t-il pas fait la lumière sur qui savait quoi durant ces quelques semaines de tentative de manipulation ? Mais le mensonge n’est puni par un tribunal que s’il y a parjure, ce qui n’est pas le cas devant le public.

Taubira a menti effrontément en produisant un document qui devait prouver que Sarkozy avait été mis sur écoute après autorisation alors que le document une fois déchiffré disait exactement l’inverse. Si on devait traduire devant un tribunal tous les menteurs de la classe politique française il faudrait commencer par le premier d’entre eux : Hollande.

Hollande a promis au bon peuple – les yeux dans les yeux avec son « moi Président » – , qu’il ferait des tas de choses qu’il était certain de ne pas pouvoir faire. Et cela a continué durant quatre années d’agonie pour le peuple français. La gauche a toujours la chance de pouvoir mentir effrontément avec le soutien des médias alors que la droite est sous surveillance permanente et dénoncée à la moindre incartade.

Qu’est-ce qui est le plus grave pour le pays : avoir créé des dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires ou avoir dissimulé quelques centaines de milliers d’euros ?

Oui il faut condamner Cahuzac au niveau financier mais avec les mêmes principes que les autres fraudeurs. Non, la morale n’est pas inscrite dans la loi et le mensonge doit être jugé par ceux qui sont lésés, dans ce cas les électeurs. Mais relisez les textes fondateurs du Syndicat de la Magistrature et vous comprendrez pourquoi en France on juge en permanence en déni de justice.
CLUB DANTON

Déjà 7 commentaires, laissez un commentaire

7 réponses à La justice et la morale

  1. grisé 21 décembre 2016 à 22:57 #

    il n’y a que les enfants de ministres qui ne sont pas jugés ?

  2. grisé 21 décembre 2016 à 22:59 #

    valls voit dans la justice une anomalie mais les enfants de ses ministres n’ont pas été jugés ?

  3. grisé 21 décembre 2016 à 23:04 #

    Pourquoi les mutuelles ne remboursent plus depuis le 1er janvier 2016 les spécialistes médicaux ??? 45 euros –reçu 18€ de la sécu
    mutuelle : rien ! ce sont les députés qui ont voté un cadeau aux mutuelles plus les 1 € +2 € + 3 € ..il manque , grâce à madame Touraine dans mon budget 600 € en fin d’année et aux députés socialistes. a 84 ans quel mépris de cette gauche

  4. Godefroid de Couillons 22 décembre 2016 à 00:17 #

    mais, oui Danton, demandons donc au Saint Siège la canonisation directe de Cahuzac ainsi que celles de Christine Lagarde, la petite soeur des riches et de ses patrons Nicolas Sarkozy et François Fillon et, bien entendu aussi celle de Bernard Tapie.
    Ainsi soit il!

  5. la jacquerie 22 décembre 2016 à 09:12 #

    Dommage que la guillotine ne marche plus!
    Il serait necessaire qu’une ou deux têtes tombes dans le panier de temps en temps!!!

  6. arabal 22 décembre 2016 à 21:40 #

    Tous ces braves gens sont les descendants de  »Thermidor  » souvenez-vous la grande enfilade de1789 ou déjà il y a plus de 300 ans on a fait croire que la Révolution était faite pour le Peuple par le Peuple..alors que c’était le Tiers- Etat ,les classes moyennes et supérieures qui voulaient et qui ont eu la galette des ROIS !!!
    Alors la guillotine oui !!! mais pour prendre leur place ??

  7. Anonyme 2 février 2017 à 15:28 #

    Parlons de Fillon

Laisser un commentaire