L’exemple des pays musulmans laïcs et progressistes

Les persécutions communistes, qui traitaient tous les croyants de la même manière, ont peut-être permis à certains pays de l’ex-URSS d’établir un rapport apaisé avec les religions et notamment avec l’Islam.

Ces persécutions ont amené les populations musulmanes et orthodoxes à supprimer tous les signes extérieurs d’appartenance à une religion. Pour compenser, ces populations ont développé une spiritualité forte, traditionnelle et familiale qui a émergé et s’est épanouie lorsque le joug communiste s’est effondré.

Prenons l’exemple du Kazakhstan. Ce pays a obtenu son indépendance en 1991. Il compte 18 millions d’habitants dont 70% de musulmans sunnites d’obédience hanafite et 26% de chrétiens majoritairement orthodoxes. La constitution de 1993, adoptée par référendum en 1995, interdit les partis politiques religieux. Elle stipule plus précisément que l’Etat est laïc et que toute organisation prônant une discrimination religieuse ou ethnique est interdite. Le Kazakhstan est devenu un pays riche, grâce à son pétrole bien sûr mais également grâce aux règles claires en matières ethniques et religieuses fixées par son président.

Au Forum Mondial de l’Economie Islamique, les déclarations du président Kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, sont très claires :

  • « Les voix des pays modérés qui concentrent leurs efforts sur le développement économique et l’amélioration du niveau de vie de leur population doivent plus se faire entendre que celles des pays qui défendent les ambitions politiques des extrémistes religieux »,
  • « Où sont les universités du monde islamique classées dans les 100 premières mondiales ? Où sont les musulmans lauréats de Prix Nobel » ?
  • « Y a-t-il des exemples d’innovations dans le domaine de la recherche et de la technologie venant de pays musulmans » ?
  • « Nous musulmans ne pouvons pas laisser l’avenir du XXIème siècle entre les mains des Etats-Unis, de l’Inde et de la Chine »,
  • « L’un des aspects qui permettra de dynamiser le monde islamique est de donner des opportunités aux femmes ».

Lors de ce forum, quelques entrepreneuses musulmanes ont partagé leurs expériences et ont encouragé les femmes à s’affirmer davantage et à être plus compétitives dans leur travail et plus autonomes dans la vie courante.

La ministre des femmes de Malaisie a développé ce thème :

  • « Aucun pays ne peut s’en sortir s’il bloque le développement et la créativité des femmes »,
  • « Si vous choisissez de donner le pouvoir aux femmes alors l’islam est un allié fantastique. Mais si vous faites l’inverse et que vous maintenez les femmes en soumission alors la religion devient une formidable entrave ».

Dans un autre registre, pour accélérer son intégration mondiale, le Kazakhstan a pris la décision courageuse de migrer de l’alphabet cyrillique à l’alphabet latin à horizon 2025. Et pourtant dans ce pays la religion n’est pas oubliée puisque depuis l’indépendance du pays le gouvernement a fait construire 900 mosquées, 300 églises et une synagogue. Par ailleurs les cathédrales catholiques du pays, laissées en ruine par les communistes, ont été restaurées.

Prenons comme autre exemple celui du Tatarstan. Il s’agit d’une petite république autonome et indépendante mais intégrée à la fédération de Russie. C’est un pays qui comptent 2 millions de tatars et 1,5 million de russes. Il rayonne par ailleurs sur les 6,7 million de tatars installés en Russie.

C’est la deuxième région la plus développée de la fédération de Russie, avec des ressources importantes en pétrole. Les universités de Kazan sont parmi les plus réputées de Russie, notamment dans le domaine des hydrocarbures. Le pays a réussi a développé une industrie forte avec des raffineries, de la pétrochimie, de la chimie, une industrie très importante des matériels de chantier, l’assemblage d’une partie des Tupolev, la première usine d’hélicoptères. Enfin le pays a développé une très forte capacité en ingénierie pétrolière qui est utilisée dans toute la Russie. C’est une république laïque mais qui a construit plus de 1000 mosquées depuis son indépendance.

Les Tatars ont une vision très spiritualisée de la religion musulmane et ils ont abandonné les signes extérieurs religieux. Ils ont les mêmes comportements que tous les russes et ne différent que par leurs lieux de cultes qui relèvent purement du domaine privé.

Il serait bon que l’islam de France ait plus de relations avec ces pays musulmans qui sont à l’avant-garde de l’Islam progressiste et humaniste à l’instar de ce qu’ont pu être les Abbassides en leur temps ou l’Andalousie d’Averroès. Ces pays sont de bien meilleurs exemples que les monarchies du golfe qui prônent et financent un islam intégriste et politique incompatible avec une république laïque.

Mais pour cela il faudrait que les musulmans de France renoncent à faire de leur religion une arme politique et à utiliser les signes extérieurs d’appartenance à l’islam comme une volonté de marquer leur territoire ce qui est nécessairement perçu comme une provocation.

Il est faux de dire qu’il n’y a pas de problème avec l’Islam en France. C’est aux musulmans de France de faire évoluer leur religion vers sa version progressiste, spirituelle et non politique. Faute de quoi, l’état devra les y contraindre.

Le fait que les imams de France soient formés, pour partie, par l’Université Catholique de Lyon est un signe d’espoir. Espérons qu’il se concrétisera.

CLUB DANTON

Déjà 5 commentaires, laissez un commentaire

5 réponses à L’exemple des pays musulmans laïcs et progressistes

  1. arabal 21 octobre 2016 à 15:11 #

    Oui!!! à Jean Luc.

    Que se passe-t-il en France depuis la guerre d’Algérie?
    .
    La colonisation s’est faite dans un premier temps après avoir lutté contre les Barbaresques qui ruinaient le commerce en Méditerranée.Le nid de guêpes était installé à Alger ,les Ottomans s’étaient emparés de l’Afrique du Nord Chrétienne (les Berbères ) depuis Constantin le Grand 3émesiècle après J-C et avaient forcés par L’épée les conversions des populations locales à l’Islam.
    La suite on connais…. mais la guerre d’Algérie a était une guerre contre le colonisateur et surtout pour la gloire d’Allah contre les Chrétiens.
    DE Gaulle avait compris le risque d’une Algérie Française avec la population exponentielle de ces pays.
    53 ans après nous sommes dans la situation qu’il craignait.
    D’abord Intégration…échec.
    Ensuite Multiculturalisme et finalement ???que faire .
    Dernière parade de nos dirigeants devant la problématique = la Laïcité…si on abandonne nos racines judéo-chrétienne ,notre identité peut être qu’on trouvera un compromis avec les Musulmans et créer une grande nation.
    Échec encore l’Islam ne fait pas de compromis….il ni a qu’une justice c’est celle d’Allah pas des Hommes.

  2. arabal 21 octobre 2016 à 15:17 #

    Faire évoluer la religion Musulmane religion incréée.

    Qu’est ce que le Coran Incréé ?
    C’est Dieu qui a écrit le Coran

    La parole de Dieu, est donc incréée ( provenant de Dieu) et inaliénable.
    Trop d’erreur dans ce Topic montre une méconnaissance totale de l’Islam qui ne repose pas que sur le Coran mais sur les Hadiths et la Charia.

    RIEN NE PEUT ÊTRE MODIFIE.
    Il est d illusoire voir dangereux de croire à une modification de quoi que ce soit du Coran et de la ligne de conduite de l’Islam.

  3. arabal 21 octobre 2016 à 15:25 #

    Mais l’espoir est toujours là, au fond de la Boite de Pandore.
    L’Humanité s’est débarrassée du Nazisme , du Communisme ..elle finira par se débarrasser de l’Islamisme.
    Cela va être long, très long…nous ne serons plus là pour voir le changement qui viendra des musulmans eux mêmes..la question est comment va-t-on pouvoir continuer à avoir des fidèles en désaccord total avec les avancées technologiques ,comment continuer à vivre au XIV° siècle ?
    Les femmes voilées sont maquillées ,conduisent leur voiture vont chercher les enfants à l’école,ont un portable écoutent de la musique sortent seules …..ce n’est pas ce qui est prévu dans les Hadiths….il s’agit déjà d’aménagements ….Alors patience !!!

  4. caron 25 octobre 2016 à 05:43 #

     »Petit » oubli: le Kazakhstan persécute les Témoins de Jéhovah en interdisant l’importation de leurs revues ou en leur interdisait de prêcher, ce qu’ils font pourtant dans le monde entier, sauf , bien sûr,dans les pays dirigés par une dictature ou autoritaires (Chine, Russie, Corée (les deux)Turquie, Singapour, tous les pays musulmans etc) sans que la presse locale, internationale (dont la française bien laïque et protectrice des droits religieux) s’en émeuve.. Belle mentalité non pas des politiques seuls mais des journalistes chargés …comme on dit…d’informer.

  5. samt 30 octobre 2016 à 19:15 #

    L’Islam évoluera le jour où il y aura une séparation entre le temporel et le spirituel. Dans la vision actuelle le temporel et le spirituel vont de pair… Je ne suis pas certain que l’on verra cette séparation arriver de nos jours… Il est également exact que pour les musulmans, le coran est la parole de dieu et ils n’est absolument pas question d’y toucher…

Laisser un commentaire