Infantilisation Française

Commençons par une citation de Michel Onfray : « Notre société ne se féminise pas, contrairement à ce que dit Zemmour, elle s’infantilise ».

Onfray a malheureusement raison et l’infantilisation de la société française est devenue une réalité profonde et durable dont il faut maintenant tenir compte.

Il y a cinq ans, le 24 septembre 2011, nous avions déjà publié un article sur le même sujet. Nous avions encore à l’époque de douces illusions puisque notre article concluait que « malgré son infantilisation, la France ne pouvait choisir Hollande dont chacun connaissait la tortuosité, le caractère manipulateur et la volonté permanente de la recherche d’un consensus mou pour séduire les idiots utiles… ». On connait la suite.

Nous nous trompions encore en écrivant à l’époque que « la prochaine campagne électorale va être une campagne charnière pour les pseudo-socialistes car ils ne pourront plus promettre sans compter !… La musique des charmeurs de serpents n’endort plus qu’une faible partie de l’électorat, même si une grande partie de la population continue à préférer dormir tranquille en attendant une retraite bien méritée ».

Avec l’élection de Hollande, notre erreur de jugement d’alors s’est révélée fatale. Nous n’avions pas voulu croire que l’infantilisation était déjà profonde et avait abaissé le niveau intellectuel et économique des français au point d’altérer toute capacité de jugement.

Et bien sûr le système se perpétue. A droite, la tête des sondages est occupée par le Bisounours Juppé – A.J. pour faire jeune ! – qui nous vend son « identité heureuse » et sa « prophétie du bonheur », alors que la France est prête à exploser de l’intérieur comme de l’extérieur.

La triste vérité c’est que les français, infantilisés par leurs élites, sont plus préoccupés de leur plaisir personnel que de l’avenir de la France. Ils s’intoxiquent en permanence à des activités futiles, tels des enfants.

La liste des éléments qui attestent de l’état d’infantilisation de la société est sans fin. Nous en citons quelques exemples en vrac :

  • Drogue, alcool, sexe à tous les étages pour s’abstenir de penser, s’étourdir l’esprit et éviter de prendre sa vie en main,
  • Intoxication à l’informatique et au numérique, qui deviennent un but en soi et non un moyen. Le téléphone, les sms, les réseaux sociaux sont utilisés pour véhiculer des conversations stupides dont le but est d’éviter tout isolement et toutes forme d’introspection. Pokémon Go serait le logiciel le plus utilisé à Bercy ? C’est probablement un canular mais on y croirait volontiers,
  • Chaines TV qui tournent en boucle sur les mêmes informations, reproduites par les journalistes sans aucune analyse,
  • Culte du sport, avec le journal l’Equipe qui dépasse en tirage tous les journaux d’’idées et l’encensement par le public de ces idoles médiocres et de leurs salaires scandaleux,
  • Recherche d’un travail ludique et épanouissant plutôt que d’un travail utile,
  • Recherche permanente de la diminution du temps de travail en tirant au maximum sur le système,
  • Développement de la cigarette électronique qui n’est qu’un reflet du manque généralisé de volonté personnelle,
  • Ecoute de la musique dans la rue et au travail avec un casque sur la tête, ce qui permet d’éviter de réfléchir à quoi que soit,
  • Réapparition des fans clubs des vielles idoles des années 80, qui retrouvent une seconde jeunesse face à un public de retraités et d’adultes attardés,
  • Dictature du marketing avec les concours de la plus belle voiture, de la plus belle femme, de la plus belle maison, dans le seul but d’exacerber la jalousie,
  • Perpétuation de la jalousie des cours de récréation tout au long de la vie grâce à une jalousie permanente vis-à-vis de ceux qui travaillent et qui gagnent plus,
  • Développement fulgurant des bandes dessinées, des mangas, des coloriages pour adultes,
  • Dévalorisation régulière des études avec des examens qui sont obtenus dans une pochette surprise, conduisant au stockage de pseudo chômeurs dans des études longues et inutiles,
  • Explosion des jeux d’argent sur Internet ou ailleurs, grattages, tombolas en tous genres qui véhiculent tous l’idée que l’argent peut se gagner sans rien faire et sans effort.

La liste est sans fin et chacun peut la compléter.

Le summum serait atteint avec le Revenu Universel qui permettrait à des adolescents attardés d’arriver tranquillement à 35 ans sans avoir jamais travaillé.

Alors bien sûr dans un tel contexte on comprend comment l’identité heureuse de Juppé progresse. En bon vendeur de soupe, il ne fait que proposer aux français ce qu’ils veulent acheter !

CLUB DANTON

Déjà 4 commentaires, laissez un commentaire

4 réponses à Infantilisation Française

  1. Contestator 11 octobre 2016 à 23:23 #

    Oui DANTON s’est fourvoyé en prophétisant il y a 5 ans que l’infantilisation n’était pas suffisante et que les Français ne se laisseraient pas piéger par hollande (le « Normal »). Les Français, dont je suis un pur produit, sont abêtis tout simplement ce qui est pire, des vaches à lait, des moutons.

    Le Général avait dit lui-même il y a plus de 50 ans que les Français étaient des veaux . . . . . mais comme l’histoire se répète tout le temps, mes braves compatriotes, abreuvés de belles promesses de beaux parleurs (façon de parler si je puis dire car pour Hollandouille . . . . c’est le pire des phraseurs), il y a de fortes chances pour qu’ils plébiscitent un enfumeur de première, Juppé pour ne pas le citer qui lui a compris une chose : les 2 000 000 de votants qui ont fait chuter Sarko il y a 5 ans sont, si on enlève quelques Bobos, sont en grande majorité des bougnoules pur sucre, parasites à notre charge, taulards, islamistes, trafiquants de drogue, etc . . . . et votent « naturellement » socialo ! (évidemment, ils sont à ,nos crochets)

    Le danger c’est que AJ (soyons sympa) est franchement moins con qu’hollande et il n’aura pas de mal à embobiner un maximum ce crêpes. Il faut admettre qu’hollandouille croit encore maintenant avec 16 % de satisfaits qu’il a été élu sur son programme ! La différence d’1 point 1/2 à son avantage était la fraction d’arabo-islamistes (vous voyez à quel point on est déjà envahis) qui se sont souvenus du « Karcher » . . . . . .
    Et hier, ils ont voulu se payer, pour de vrai, des poulets grillés à Viry Chatillon. . . . . . Mais pour Case Vide (de son vrai nom . . . .neuve ce n’est que des « sauvageons » !
    Mais où va-t-on ?Pauvre France
    J’appel CHARLE MARTEL ! ! ! !

  2. Laurent 12 octobre 2016 à 07:25 #

    Et tout cela nous mène vers une forme de Trotskisme,
    l’Etat s’occupe de tout, l’Etat et les collectivités locales très responsables de la situation font dans de nombreux domaines concurrence au privé histoire de s’occuper de tout
    Demain l’Impôt à la source, la disparition progressive de l’argent liquide, un maximum d’assistés ce qui plait bien aux politiques c’est leur fond de commerce, etc.
    Sans oublier la presse, experts et intello qui de plus en plus nombreux qui ne cessent de manipuler toute la société pour arriver à une situation de non retour sauf par le sang.

  3. Godefroid de Couillons 18 octobre 2016 à 08:38 #

    Sur ce thème, ce qui m’affole, c’est notamment l’audience de Cyril Hanouna…

  4. Laurent 18 octobre 2016 à 10:00 #

    Pourquoi s’affoler ?
    il a entièrement raison mais aussi un peu tord car dans les faits la société Française fait les deux ,
    elle s’infantilise et se féminise
    Il suffit pour cela d’observer et d’écouter
    Le langage de Gabin écrit par Michel Audiard dans de nombreux films qui était celui usuellement utilisé à l’époque n’est que très difficilement accepté aujourd’hui et pour être plus proche, Coluche ne pourrait plus jamais dire ce qu’il a dit il n’y a pas si longtemps sans qu’une multitude d’associations lui tombe sur le dos pour réclamer du Fric !
    Observez bien et regardez qui même toutes ces batailles irresponsable car c’était là aussi notre culture

Laisser un commentaire