France : le pays de la peur

Contrairement aux Etats-Unis ou à l’Allemagne où les problèmes sont exposés pour y apporter des solutions, la France est devenue en moins de trente ans le pays où on cherche à exacerber les problèmes pour ne surtout pas les résoudre et in fine pour faire peur.

Une multitude de gourous prolifèrent dans tous les médias pour décrire tous les maux de notre pays et faire toucher du doigt à tous l’impossibilité d’évoluer. Les problèmes sont présentés comme trop graves pour être résolus. Les solutions potentielles sont discréditées car constituant souvent un soi-disant retour en arrière.

Le malade France a quasiment atteint un état de cancer généralisé avec des milliers de métastases qui dévorent tous les recoins de la Société. Evidemment tous les français n’ont pas une peur panique mais ils sont atteints d’un sentiment de peur diffuse qui touche de nombreux domaines. La liste est longue et difficile à exposer dans son ensemble. Voici une première ébauche, qui est bien sûr loin d’être exhaustive.

  • Peur du nucléaire, qui est pourtant de très loin la source d’énergie la plus sure au monde. L’hydraulique, par exemple, a fait beaucoup plus de morts que le nucléaire. Le consensus national qui a prévalu pendant près de 40 ans a été brisé par Hollande qui a sacrifié le nucléaire sur l’autel d’une incertaine alliance électorale avec les écologistes qui ne représentent pourtant plus rien en France,
  • Peur du réchauffement de la planète alors que dans les autres pays du monde ce sujet préoccupe très peu l’opinion car le pseudo-consensus français sur la responsabilité de l’homme dans l’évolution du climat n’existe pas hors de nos frontières,
  • Peur du trou dans la couche d’ozone qui s’est révélé beaucoup moins sérieux qu’initialement envisagé et qui a permis aux industriels des gaz frigorifiques de réduire la concurrence,
  • Peur du gaz et du pétrole de schiste en utilisant des arguments largement exagérés, voire totalement faux. La France aurait pourtant bien besoin de ces ressources à la fois pour soutenir son économie et pour réduire sa dépendance énergétique,
  • Peur de rouvrir les mines en France. Le sous-sol minier français contient des minerais exploitables mais il ne faut surtout pas y toucher et il vaut mieux les importer,
  • Peur du terrorisme, massivement amplifiée par les médias, et qui a conduit à une consommation démultipliée d’antidépresseurs,
  • Peur du licenciement alors que les jeunes américains n’ont de cesse de changer de société pour trouver un travail mieux payé,
  • Peur du patron, qui ne peut être qu’un exploiteur et un escroc. Ce maintien artificiel d’une pseudo lutte des classes est le seul moyen pour les syndicats révolutionnaires de survivre,
  • Peur des jeunes, qui tétanisent les gouvernement en descendant dans la rue chaque printemps pour une raison ou pour une autre sachant qu’ils auront de toutes façons leurs diplômes dans une pochette surprise,
  • Peur des radars qui surveillent des autoroutes sans accidents mais sont souvent absents des routes campagnardes bien plus accidentogènes,
  • Peur du fisc, avec des prélèvements qui peuvent atteindre 82% des revenus,
  • Peur des écoutes policières, comme si les policiers n’avaient pas d’autres choses à faire que d’épier notre vie,
  • Peur des immigrés alors que rien n’est fait pour résoudre les problèmes et que l’argent public finance des associations d’aide qui les encouragent à venir en France et s’opposent aux expulsions,
  • Peur de la malbouffe, grâce aux discours mercantiles de Coffe et de ses semblables, alors que notre nourriture n’a jamais été aussi contrôlée et aussi sure,
  • Peur des bons élèves que l’ancien ministre Hamon avaient caractérisés de « délit d’initiés », comme si les parents n’avaient pas le droit d’aider leurs enfants,
  • Peur des surdoués, qui sont de plus en plus nombreux et que l’on veut inhiber en les mélangeant avec les sous doués,
  • Peur du mariage car chacun veut rester libre et que le divorce coûte cher,
  • Peur de la mort à laquelle il ne faut pas penser,
  • Peur des médicaments, que les français consomment pourtant à pleine poignée,
  • Peur des vaccins qui sauvent des millions de vie chaque année,
  • Peur de la souffrance qui est une amie naturelle de la vie,
  • Peur de la maladie, de toutes les maladies, qui sont décrites à longueur d’antennes dans tous les médias. Pourtant on ne meurt que d’une seule maladie…
  • Peur panique pour ses enfants quand les parents réalisent qu’ils sont encadrés à l’école par des trotskistes, qu’ils les ont laissé faire ce qu’ils voulaient et qu’ils se transforment en contestataires permanents,
  • Peur d’une météorite qui s’écrase dans son jardin, …

Et puis il y a ces peurs que nous devrions avoir mais qui semblent ignorées ou sous-estimées :

  • Peur des trotskistes qui ont pour but d’endoctriner nos enfants et de détruire notre société,
  • Peur des francs-maçons qui veulent détruire les religions et surtout la religion catholique,
  • Peur des partis d’extrême gauche qui veulent détruire la démocratie,
  • Peur des écologistes qui veulent détruire la société industrielle,
  • Peur des institutions internationales qui s’abritent derrière des croisades sans objet, tel le réchauffement climatique, pour imposer un ordre nouveau au monde,
  • Peur du sport spectacle dans lequel des pseudo-délinquants servent un spectacle qui abêtit le peuple,
  • Peur de la drogue qui reste un fléau absolu et que certains voudraient légaliser.

Chacun peut compléter la liste.

Evidemment les petites peurs masquent ce qui devraient être nos grandes peurs.

 

CLUB DANTON

Déjà 22 commentaires, laissez un commentaire

22 réponses à France : le pays de la peur

  1. poilagrater 12 mai 2016 à 09:11 #

    et surtout peur du c..

  2. MOUILLAC Bernard 12 mai 2016 à 12:45 #

     » pour in fine faire peur  » et de surcroit faire taire…

  3. cabal_33 12 mai 2016 à 18:05 #

    Et la peur de lire de tells conneries ???
    Cet article vient de me faire décrocher de votre site…
    Du grand n’importe quoi !!!

    Adieu !

  4. Godefroid de Couillons 14 mai 2016 à 13:52 #

    Moi j’ai plus peur des francs maçons que des trotskistes

  5. Lucky Lucke 16 mai 2016 à 11:33 #

    A l’attention de ceux qui décrochent en lisant: il n’y a que la vérité qui blesse.

  6. patapon30 16 mai 2016 à 19:10 #

    On a peur de tout et de rien quant l’esprit est devenu faible, surtout lorsque nous avons perdu la Foi, et l’instinct du combat, mais en elle même, elle est légitime pour des choses valables. Baisser notre « froc » devant tous les cas précités me navre beaucoup, nous avons ce que nous méritons, notre passivité, le laisser faire, et le Amen à tout, nous coûte, et nous coûtera très très cher…..!!!

  7. goodbye_babylon 21 mai 2016 à 00:30 #

    à vous lire je commence à avoir peur d’une extrême droite qui se dit « résistante » tout en voulant rassurer sur les pseudo-consensus capitalistes !!

  8. JEAN LOUIS DELRIEU 22 mai 2016 à 12:11 #

    peur de la vente de la FRANCE aux etrangers surtout avec HOLLANDE

  9. arabal 22 mai 2016 à 21:01 #

    La France est en vente depuis bien longtemps , ce sont des pans entiers de notre Pays qui ont été vendu avec Hollande ça s’accélère comme avec n’importe quel Président qui suivra !!!

  10. Godefroid de Couillons 22 mai 2016 à 22:07 #

    @ Arabal :
    Tout dépend qui sera le prochain président;
    Personnellement, je préférerais DUPONT-AIGNAN à JUPPé…

  11. arabal 23 mai 2016 à 20:48 #

    @Godefroid de Couillon.

    Hélas j’ai bien peur que peu importe qui sera le Président ….
    depuis pas mal de temps ce sont les Marchés Financiers (pour ne plus dire les Capitalistes euro-Mondialistes ) qui dirigent les Pays qu’ils ont acheté grâce à l’ assujettissement à la Dette et sa conséquence le surendettement.
    Depuis cette époque les Présidents ,les partis Politiques de n’importe quel obédience se disputent le pouvoir uniquement pour avoir la gamelle et après ils obéissent aux ordres venu de plus haut..
    Nous avons ainsi un jeu de Marionnettes à 3 niveau
    **Le peuple
    **Le Président et les Hommes politiques (peu importe l’appartenance) .
    **La Grande Finance donneur d’ordre et de directives.
    L’illusion des élections ,des partis politiques ne servant de nos jours qu’à éviter le chaos !!! Rien d’autre …

    L’illusion des élections des partis politiaues

  12. Godefroid de Couillons 24 mai 2016 à 12:41 #

    @arabal :
    Oui, mais alors, que faire?
    Tout casser?

  13. arabal 24 mai 2016 à 12:55 #

    @Godefroid de Couillons.

    C’est peut-être la formule pour arriver à revoir ce qui échappe à la définition de la République et de la Démocratie :le Citoyen au centre du débat ?

    Il faudrait revoir la constitution et avoir une Démocratie en France avec des citoyens tirés au sort (1/3 ) de l’Assemblée Nationale pour les grandes décisions qui impactent la Nation.Si on commence par ça ce serait un bon début….
    Après tout casser pour y arriver ? Je ne sais pas !!!
    mais si 80% de la Population renvois sa carte d’électeurs à la Préfecture de son Département ,ce serait pas mal non plus…Enfin le solutions ne manquent pas ,mais je pense que ce n’est pas demain la veille que les gens comprendront qu’ils sont floués à la base..dès qu’ils vont voter !!!!
    Le Cirque Politique a de beaux jours devant lui surtout les excellents numéros d’illusionnistes……

  14. Godefroid de Couillons 26 mai 2016 à 02:54 #

    @arabal :
    Malheureusement, il existe aussi beaucoup de gens conscients mais résignés.

  15. arabal 28 mai 2016 à 20:56 #

    @Godefroid de Couillons

    OUI tout a été orchestré pour cela : la résignation !!!
    et maintenant avec un cran de plus ils sont entrain d’apprendre au peuple comment penser et ce qu’il faut penser….
    Avec l’Endoctrinement ( Education ) National….ils agissent à la base sur des cerveaux malléables ..dans une ou deux décennies tout va rouler sans soucis …

  16. Godefroid de Couillons 29 mai 2016 à 10:23 #

    @arabal :
    Oui, mais l’endoctrinement du peuple ne date pas d’avant hier.
    Mais comme internet à réouvert un espace de liberté de penser, ils ont du renforcer le système d’abêtissement.

  17. arabal 29 mai 2016 à 12:24 #

    @Godefroid de Couillons.

    C’est tout à fait vrai mais pour l’instant les échanges par mail ,la véritable information pas celle du journal de 20h à la TV représente une partie infime de la population…
    c’est pour cela qu’ils n’ont pas encore décidé de trop s’occuper des échanges ente particuliers ,sauf pour ce qui concerne la Sécurité Nationale.
    Ensuite les informations sont assénées en flux continu et donc une info en efface une autre ce qui ne permet pas aux populations de réagir.

  18. Berbère dz 16 juin 2016 à 02:41 #

    Oui la France a peur… du Maroc premier importateur de la drogue qu’elle laisse faire son business car la France a de son ami le du grollard de ce soit disant roi du Maroc. pour financer ces se finance ses services secret et ces massacres au delà de ces frontières… de Israël elle en chie dans froc… peur des Russes avec sa vérité sur les massacres que la France a fait subir au Libyens , en Syrie et le massacre de 45000 Algériens ( des enfants, des vieillards, des femmes) Innocents en Algérie du 8 Mai 1945, que la Russie dénonce et que la France doit Payer à l Algérie au lieu de ce ridiculiser au niveau international. Pauvre France et sa clique …

  19. Mouloud Chibani 17 juin 2016 à 19:11 #

    La France n’a pas colonisé l’Algérie ,elle l’a fondé.

    Rappel historique de ce que fut l’Algérie du 19 et 20° siècle est nécessaire. Je suis en accord sur la partie historique de l’arrivée des français sur le sol du Maghreb, l’Algérie en tant qu’état n’existait pas à cette époque, comme le disait Ferhat Abbas la France a créée l’Algérie, état moderne.
    Tout ce qu’a fait notre pays ne mérite pas de repentance, même pour la période de « guerre d’indépendance » l’armée a répondu aux agissements des « rebelles » sans en atteindre les horreurs commises par le FLN.
    J’aurai des divergences d’appréciations sur ce texte de monsieur Roland Dernbach, sur son interprétation de la fin de ce conflit et de l’octroi de l’indépendance par le général Charles de Gaulle.
    Une repentance ou des excuses de Hollande seront mal interprétées par nos compatriotes, sauf bien sûr par les gauchistes et communistes qui ont durant ces évènements trahis leur pays et leurs compatriotes.
    Il peut s’il le veut s’excuser de la responsabilité de la SFIO (le parti socialiste d’alors) et de ses dirigeants, en particulier Guy Mollet et François Mitterrand, de faire face à cette situation et d’avoir mal engagé cette affaire en 1954 et à leur incapacité de lui apporter l’ombre d’une solution
    Ferhat Abbas.

  20. GRICOURT LUC 30 juin 2016 à 19:06 #

    PAS Bonjour Hollande ,tu ne le mérites pas , tu n’es qu’un menteur et un bon à rien . ah pour faire des inaugurations et des commémorations , il ne faut pas sortir de l’ENA (école nationale d’arnaque ) il y a très peu de temps tu as dit que les impots n’augmenteraient pas , et hop encore un .ça commence à bien faire ; Hollande : va t’en , nous ne voulons plus te voir , tu mérites d’aller en prison avec toutes tes saloperies . H.D. non c’est pas haute définition , c’est HOLLANDE DEGAGE – HOLLANDE DICTATURE – 49.3 = DICTATURE … Moi, j’ai le courage de signer mes textes , et meme de dire que je suis de Perpignan , et connu à la mairie qui ne manque pas de m’envoyer ses cartes d’anniversaires ….et si toi Hollande cela ne te conviens pas , c’est pareil , ta merde de politique ne me conviens pas non plus et domage qu’il faut attendre encore un peu pour que tu dégages , mais c’est long ,long, long …

  21. GRICOURT LUC 3 juillet 2016 à 09:03 #

    Bonjours ; en haut de la page principale : PLUS DE 30 ANS DE DEFICIT … étrange… depuis plus de 30 ans nous sommes dans l’Europe du marché commun …. où est parti notre pognon …après le brexit , ce serait vraiment bien un franxit …

  22. Mr GRICOURT LUC 24 août 2016 à 09:40 #

    Bonjours ; pour qui elle se prend la gueunon ; elle menace n’importe qui …alors qu’elle n’a rien fait de bien quand elle était ministre de la justice , que des conneries !!!…

Laisser un commentaire