Et si De Gaulle était coupable ?

On se souvient de ces vielles rimes :

La France est tombée par terre,
C’est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C’est la faute à Rousseau.

Et si notre situation actuelle était en fait la faute à celui qui est pourtant encensé par tous : de Gaulle ?

Car notre ami le général a certes permis à la France de se redresser à l’issue de la seconde guerre mondiale mais il a commis une énorme erreur dont le pays ne s’est toujours pas remis : il a confié l’éducation de nos enfants aux communistes.

Revenons un peu en arrière.

Après la signature du pacte germano-soviétique et jusqu’au déclenchement de l’opération Barberousse, les communistes français ont pour la plupart collaboré avec les allemands et coopéré avec le gouvernement de Vichy. Après la rupture entre Hitler et Staline, les communistes ont cherché à faire oublier leur collaboration et ont accompli quelques opérations d’éclat, souvent suicidaires pour se faire pardonner leur trahison. Ils n’ont pas été très nombreux à être fusillés mais ont quand même réussi à créer le parti des fusillés.

De Gaulle, en froid avec l’Angleterre et les USA, avait besoin d’une reconnaissance diplomatique pour pouvoir exister. Il a alors passé un pacte secret avec Staline en juin 1941 lors du déclanchement de l’opération Barberousse.

En échange de la reconnaissance diplomatique apportée par Staline, De Gaulle a dû garantir que les communistes auraient une partie du pouvoir lors de la Libération. Jean Moulin a ainsi été chargé d’intégrer les communistes dans les réseaux de la résistance et de leur donner une place de choix au sein du CNR.

En 1942, Staline apportera tout son soutien à De Gaulle contre Darlan puis Giraud qui étaient soutenus par les alliés. De Gaulle est devenu petit à petit de plus en plus redevable à Staline qui lui était indispensable pour exister.

Après la Libération de Gaulle a dû tenir ses engagements, sous la menace d’une probable guerre civile. Il a ainsi donné aux communistes et à leurs alliés le secteur considéré comme critique par toutes les dictatures : l’enseignement. Les communistes, puis les trotskistes, se sont aussi infiltrés dans de nombreux médias et ont bien sûr pris le contrôle des syndicats révolutionnaires.

L’après-guerre fut dominée par les communistes qui s’efforcèrent d’assimiler la Collaboration à la Droite en s’appuyant sur les nombreux médias noyautés.

La réalité sur le régime soviétique fut cachée très longtemps et n’apparut au grand jour que grâce aux dissidents tels Soljenitsyne. Ces derniers furent d’ailleurs pendant longtemps couverts d’injures par la presse de gauche et par les syndicats révolutionnaires.

La CGT est restée affiliée au marxisme historique tandis que plusieurs autres syndicats ont été infiltrés par la mouvance trotskiste (FO, SUD, UNEF, FSU, FEN). Dans les deux cas, les idéaux de 1945 restent présents et le but ultime est le triomphe du prolétariat contre le grand capital, même si le prolétariat ouvrier n’existe quasiment plus et que ce qui en reste vote FN.

Mais ce sont pourtant ces vieilles lunes de lutte des classes qui sont enseignées à nos enfants par l’éducation nationale. Si la famille ne peut pas faire contrepoids et apporter une vision objective, l’enfant est vite endoctriné. Le mal est à la racine est c’est pour cela que la France, avec la Corée du Nord et quelques dictatures d’Afrique, peut être considérée comme l’un des derniers pays marxistes au monde. Comment expliquer autrement le mouvement Nuit Debout ?

Nous ne savons pas si de Gaulle a réalisé l’ampleur de son erreur lorsqu’il a pactisé avec le diable mais nous ne finissons pas d’en payer le prix.

 

CLUB DANTON

Déjà 28 commentaires, laissez un commentaire

28 réponses à Et si De Gaulle était coupable ?

  1. Godefroid de Couillons 16 mai 2016 à 08:56 #

    @la jacquerie :
    de Gaulle fut un homme politique d’une immense envergure.
    En revanche, on peut lui imputer le meilleur comme le pire.
    Le meilleur, est d’avoir eu la capacité, dans une certaine mesure et malgré de très grosses bavures, de protéger la France contre ses « alliés », et surtout d’avoir eu une extraordinaire clairvoyance sur le plan de la politique monétaire.
    Le pire est sa trahison par rapport à la guerre d’Algérie dont le pire aspect, qui constitue une des plus noires pages de notre histoire nationale fut l’abandon des harkis à leurs bourreaux.
    Si j’en crois la jacquerie, il aurait fallu abandonner le pétrole du Sahara pour ne plus avoir les musulmans sur le dos.
    Aujourd’hui, on a plus le pétrole et on a les musulmans.
    Si l’on s’en tient à ce dernier point,
    Tant qu’à faire, bien mieux aurait valu accueillir dignement les harkis, et surtout, TOUS LES HARKIS, et tout mettre en oeuvre pour parvenir progressivement à leur assimilation, ce qui aurait pu dispenser Giscard d’importer ensuite des cargaisons d’anciens FLN anti-français.

  2. Godefroid de Couillons 16 mai 2016 à 09:07 #

    Cet article est d’une débilité profonde.
    de Gaulle ou pas de Gaulle, les marxistes auraient eu tous les moyen s de s’inviter à l’éducation nationale.

  3. cliquet 16 mai 2016 à 09:24 #

    Sujet difficile. J’ai lu tout ce que j’ai pu trouver sur de Gaulle et j’ai commencé il y a plus de 40 ans. Fils de Compagnon de la Libération, j’ai pu rentrer en contact et échanger avec de nombreuses personnalités qui avaient approché de Gaulle et aucun ne l’a perçu de la même façon. Tout ce qui est dit dans cet article est vrai, mais ne permet pas de faire la part des choses. Je m’explique: pour de Gaulle, il était essentiel de prendre les Américains de vitesse après le débarquement, afin d’éviter que le pays ne devienne dirigé par l’AMGOT, qui aurait mis un gouvernement fantoche à la solde de Roosevelt.
    De Gaulle, même s’il se savait très populaire, n’avait, au sens politique, aucune légitimité. Les communistes pouvaient incarner, en tant que 1ère force politique (réelle ou supposée) après la libération de Paris et leur ralliement à de Gaulle était essentiel C’était la seule chose qui allait faire renoncer Roosevelt. Cela dit, il ne se faisait aucune illusion sur leur « loyauté » et je ne crois pas au « pacte secret » du moins sous cette forme.Il y a des secteurs sur lesquels de Gaulle voulait garder la main-mise et d’autres qui lui paraissaient moins urgents. Il faut se rappeler qu’il pensait pouvoir agir plus en profondeur une fois légitimement élu. Il ne pensait pas que le pays retomberait aussi vite dans les travers qui l’avaient déjà mené à la déroute en 40 et, en quittant avec éclat ses fonctions le 23 janvier 46, il pensait que le peuple français l’aurait ramené presqu’ immédiatement aux affaires et qu’il aurait pu corriger certaines choses car ce retour lui aurait probablement permis d’évincer les partis politiques, parti communiste compris. Il n’est revenu que 12 ans plus tard et beaucoup de choses avaient été faites.

  4. guy dupont 16 mai 2016 à 11:35 #

    Dois-je vous rappeler que lors la libération de Paris, De Gaulle a tout fait auprès du haut commandement pour pour obtenir à ce que la 2 ème DB fonce sur Paris, uniquement pour empêcher les communistes de prendre le pouvoir

  5. Godefroid de Couillons 16 mai 2016 à 13:00 #

    N’oublions tout de même pas que nous sommes au 21ème siècle.
    J’ai actuellement aussi peur des trotskistes que des cruels amérindiens iroquois.
    C’est fou cette fixette sur les trotskistes alors que nous avons tant de véritables périls autour de nous.
    Heureusement que se profilent des événements un peu encourageants tels que le prochain bretxit (en attendant le franxit) et la future accession de Donald Trump au pouvoir.

  6. Contestator 16 mai 2016 à 13:16 #

    Je crois qu’il faut faire attention dès lors que l’on veut « évaluer » le général De Gaulle maintenant. A l’heure actuelle, il n’y a presque plus de témoins de son époque. Il connaissait parfaitement la puissance de nuisance des communistes et pendant l’occupation par les nazis ET à la libération mais compte tenu de leur pouvoir de destruction de notre pays (n’oubliez jamais que pour ces vilains cocos, le pays de Cocagne, c’était l’URSS avec son « économie » de fonctionnaires, ses goulags, ses procès staliniens, . . . .) A la Libération, il ne faisait pas plus confiance aux « alliés », Américains et Anglais, et il avait raison : souvenez-vous : Le général de Gaulle, qui avait créé à Alger le Comité français de la Libération nationale (CFLN), puis en France le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), s’est opposé vigoureusement à l’AMGOT prévu en France pour une durée théorique d’un an ! Mais qu’est-ce que l’ A.M.G.O.T. ? c’est l’Allied Military Government of Occupied Territories (Amgot), c’est-à-dire un gouvernement militaire américain des territoires occupés qui devait abolir toute souveraineté, y compris le droit de battre monnaie, sur le modèle fourni par les accords Darlan-Clark de novembre 1942, EN FRANCE ! Pour parler clair, les Américains, avec l’appui de Montgomery (anglais), avaient déjà commencer à nous imposer, en Normandie pour commencer, leurs billets de banque d’occupation, avec notre drapeau français dessus et nous mettaient sous statuts de « PROTECTORAT » en tant que pays vaincus (ça, ce n’était pas faux). Pour rappel d’histoire, les nazis avaient déjà démontrer comment ils mettaient sous protectorat les pays qu’ils « annexaient », traduisez « OCCUPAIENT »
    REMEMBER : l’histoire se répète inlassablement ; les USA bouffe toute la planète avec leur papier monnaie-hygiénique qu’ils imposent a toutes les nations pour les transactions internationales sauf à courir le risque d’une guerre ou au mieux une déstabilisation politique.
    Note personnelle : ils souffrent d’une maladie dont ils ne pourront jamais guérir : c’est (pour le moment encore) le pays le plus puissant « america one est leur leitmotiv » et ils n’ont jamais eu de colonies comme l’Angleterre, la France, l’Espagne, le Portugal, les Pays Bas, . . . .
    Alors,rien qu’à ce moment là, DE GAULLE JOUAIT LA FRANCE, ça ne s’oublie pas !
    Pour parler un peu de la page des Harkis, il est profondément choquant et humiliant en tant que Français, blanc, chrétien, humain et honnête simplement de constater que ceux qui ont joué la carte de mon pays aient été sacrifiés sur l’hôtel des accords de Mars 1962, car je suis intimement persuadé que le FLN a dû exigé en clause secrète un déclassement par la France pour ceux qu’il considérait comme des traitres. Les autres, en Algérie ont été émasculés, égorgés, torturés et tués. Il s’agit de mon avis personnel et je pense qu’un jour des documents seront déclassifiés et permettront de connaître la vérité.
    Comme m’a dit quelqu’un en Amérique du sud « des De Gaulle, il n’y en a qu’un tous les 1000 ans » même si c’est exagéré, à comparer avec nos guignols actuels : là on en a un tous les 5 ans ! Il n’y a pas photo.

  7. Blin 16 mai 2016 à 15:06 #

    Alors oui de Gaulle , moi j’ai vécu l’après guerre , heureusement qu’il était là pour faire résistance aux anglais qui voulaient nous coloniser . Il a su redonner courage à la France , il a su s’écarter quand il n’avait plus la côte mais les français sont allés le rechercher avec des manifestations monstres , je me souviens toute ma famille y était mes parents mes oncles et tantes . Il est revenu et a redonné une force à la France et aux français et quand il a été désavoué , il s’est retiré , il y en a certains qui devraient le faire mais qui n’ont pas la « grandeur » du général qui ne tiennent au pouvoir que pour la notoriété et le fric et se payer tout ce qu’ils veulent y compris des maitresses
    VIVE LE GENERAL et sa mémoire

  8. Weiss 16 mai 2016 à 17:35 #

    La lecture des événements à posteriori est une facilité hypocrite et malhonnête. La situation en 1940 et 1941 était loin d’être simple avec un Roosevelt qui voulait nous éliminer (il voulait même nous considérer comme vaincu au même titre que les Allemands et nous imposer un Gouvernement à sa botte !) Or pour exister il fallait un minimum de reconnaissance faute de quoi nous n’aurions pas recouvré notre liberté. Sans doute le Général a-t-il fait certaines erreurs mais citez moi UN seul homme public qui n’en ait pas fait ? Les syndicats étaient déjà de gauche, la CGT a toujours été d’obédience communiste. La chose n’est pas du fait de de Gaulle particulièrement. Et, jusqu’en 58 c’est bien la gauche qui menait le jeu après que de Gaulle se fut retiré opposé qu’il était au régime des parti dans lequel nous sommes revenus depuis Mitterrand, un collaborateur qui avait la Francisque que l’on n’obtenait QUE sur la demande de l’intéressé… Certes l’Education Nationale » (qui devrait s’appeler l’Enseignement National car il ne leur revient pas de faire l’éducation, de formater nos enfants. Ils doivent transmettre un savoir, enseigner !) est très majoritairement de gauche et c’est la raison principale de l’échec du système en France. Plus personne n’a le droit de penser différemment. Les profs détiennent le savoir et les parents ne sont plus que des géniteurs. Et encore, avec la volonté de certains de légaliser la GPA il ne restera même plus cela ! C’est là que l’on se prend à relire « La République » de Platon et que l’on trouve de sacré similitudes. Ces gens là n’ont pas beaucoup évolué…

  9. Contestator 16 mai 2016 à 18:17 #

    BiEN dit Monsieur BLIN.
    Entre son départ en Janvier 1946 et son retour en 1958, les communistes ont tout fait pour saccager la France car ils étaient très nombreux et vindicatifs. Les gouvernements (nous étions sous la IVème république) changeaient tous les 3 ou 4 mois, l’inflation atteignait facilement 15 %, les grèves ? n’en parlons pas : tous les fainéants défilaient et cassaient, c’était comme le dira plus tard le Général LA CHIENLIT, le bordel organisé.
    Habitant métro « Temple » à l’époque et bien qu’adolescent, j’ai vécu au sens physique l’avènement du Général en 1958, à République après qu’on l’eut appelé à une majorité écrasante. J’ai vu véritablement la hargne des cocos qui frappaient au sens physique des braves gens qui étaient venus de tous les coins de France, et qui scandaient – les cocos bien sûr – « Charlot, au poteau », c’est la lie de la société.
    Plus tard, De Gaulle s’étant aperçu que les Américains avaient établi plus d’une trentaine de bases militaires sur notre territoire les a virés, il a bien fait, ils nous considéraient de fait comme une colonie (puisqu’ils étaient venus à notre secours) Le S.H.A.P.E a donc déménagé de Rocquencourt (petite ville de Seine et Oise à l’époque) et s’est installé en Belgique. Ils l’ont eu mauvaise et sont en partie responsables de Mai 1968 (c’est plus le travail de la C.I.A. que des trouducs d’étudiants foireux comme Daniel Cohn-Bendit, Alain Geismar, et Jacques Sauvageot) Ils nous avaient mis dans les pays tampons pouvant assurer la logistique et l’intendance AU CAS OU ils auraient dû entamer la 3ème (guerre mondiale) avec l’URSS.
    DE GAULLE était loin d’être débile, c’était un visionnaire, il connaissait l’esprit dominateur des USA comme de l’URSS et savait que les Anglais profiteraient de n’importe quelle occasion ou prétexte pour assoir leur hégémonie en Europe (regardez le bordel qu’ils ont mis à Bruxelles en exigeant toujours des « arrangements spéciaux » dont les seuls buts n’étaient et sont toujours payer moins et profiter plus !
    A ce sujet, l’histoire a des rebondissements qui font sourire : la Grande Bretagne qui a toujours tout fait pour être dans le camp des vainqueurs a collé au cul des USA comme des morpions sur . . . . avec leur fameux « special relationship » anglo-américain s’aperçoit que les USA se démarquent un peu plus de cette « alliance » et leur préfère ne serait-ce que l’Allemagne d’Angela MERKEL. Ceci dit, la G.B. restera encore pour longtemps le sous marin des USA pour torpiller l’Union Européenne (qui ne l’est pas beaucoup) et surtout la canaliser suivant leurs désirs.
    DE GAULLE savait ça aussi.
    Enfin, avec tout ça, j’en oubliais ce qui compte pour nous : Est-ce que Guignol s’est enfin résolu à acheter un scooter de marque française – et le casque – et les lunette noires – les préservatifs je ne sais pas – pour aller voir Julie ?

  10. arabal 16 mai 2016 à 19:46 #

    Entièrement d’accord avec Contestator et Weiss ,le vers est dans le fruit..le drame français est entretenu par le formatage des enfants à l’école de la » Ripoublique  »…
    Cet esprit Gauchiste nauséabond est le vernis incontournable de nos écoles et des Universités Françaises avec un Histoire de France arrangée à la sauce gauchiste …

  11. Blin 16 mai 2016 à 21:49 #

    De tout coeur avec vous il faut que la France vive et moi je suis prete à aller comme mes parents à aller manifester mais pas comme tous ces cons qui font la part belle aux casseurs , mais comme l’avait fait ma famille pour le général mais bon qui pourra nous sortir de la MERDE ou nous somment Hélas nous n’avons plus d’hommes dignes de conduire la France peut être Jupé ????
    Mais de toutes façon pas le pignouf qui nous gouverne et puis moi je voudrais qu’on sorte de l’europe qui ne nous a rien apporté et qui engraisse des tas de fainéants pour quoi faire ????

  12. arabal 17 mai 2016 à 08:23 #

     »peut être Jupé ????
    au point ou on en est !!! allez on peut en remettre une couche avec Jupé..
     » Ce vendredi 30 janvier, à 14 h 23, le tribunal correctionnel de Nanterre vient de frapper fort: il condamne Alain Juppé à dix-huit mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de cinq ans. Ainsi, en sa double qualité de secrétaire général du RPR et d’adjoint aux Finances à la mairie de Paris, Juppé est reconnu coupable d’avoir employé, pour son parti, sept permanents censés travailler à la ville de Paris. En droit, cela porte un nom: prise illégale d’intérêt. Pourquoi cette inéligibilité de cinq ans? Simplement parce que la loi du 19 janvier 1995 – votée sous le gouvernement Balladur, alors que Juppé était ministre – stipule que tout élu condamné pour prise illégale d’intérêt se voit automatiquement radié des listes électorales pendant cinq ans. Une peine qui, selon l’article L.O. 130 du code électoral, est automatiquement doublée: dix ans… »

  13. Godefroid de Couillons 17 mai 2016 à 09:24 #

    @ Blin :
    Vous compteriez sur Juppé pour nous sortir de l’Europe!!!!!!!!!!!!!!!????
    Avez vous perdu la tête ? ou bien ne suivez vous pas la politique?

  14. M. GODE Michel 17 mai 2016 à 22:46 #

    Alors là, on peut dire que, pour l’instant, tous les commentaires sont pratiquement unanimes contre cet article du Club Danton.
    Beaucoup de ses articles sont réellement bons mais là, Danton a vraiment passé le mur du çon (Attention, la prochaine fois, j’enlève la cédille…)

  15. jsg 19 mai 2016 à 11:52 #

    Ah, NON, depuis De Gaulle, qu’ont ils à nous proposer les rédacteurs de cette critique du Grand Homme ?
    Tous ces baveux ne lui arrivent même pas à la cheville ; allez couché les crétins !

  16. guy dupont 5 juin 2016 à 08:32 #

    BLIN
    Surtout pas JUPE, c’est un Hollande bis. Ce n’est pas avec lui que l’on risque de sortir de l’Europe et en plus, il est un grand défenseur des musulmans. Avec lui, nous aurions des mosquées dans toutes les villes et villages de France avec minaret eu le « braillard » qui ferait ses appels à la prière, premier pas vers l’islamisation. Pour sortir de l’Europe et nettoyer le pays, il n’y a que Marine le Pen avec le FN.
    De Gaulle voulait restaurer la monarchie, mais il n’a pas eu le temps, je pense que c’était la meilleure solution. Il aurait aimé s’installer au château de Vincennes.Une monarchie constitutionnelle comme toutes celles d’Europe qui nous entourent. La république, c’est le déclin de la France depuis que les bourgeois de 1789 ont pris le pouvoir pour leurs intérêts personnels en trompant le peuple qui aimait le roi. Ils sont remplacés par d’autres bourgeois qui eux aussi ne pensent qu’à leurs intérêts personnels. Un pays en permanence en campagne électorale ne peut pas avancer. On élit un président qui détruit ce que le précédent a fait pour faire pire. Regardez les les habitants de toutes les monarchies d’Europe comme ils sont plus heureux que nous. Avec la monarchie, la France était le phare qui éclairait le monde. Avec la république le phare s’est éteint et la France est la risée du monde.

  17. JSG 6 juin 2016 à 09:53 #

    Charles de Gaulle,
    Un grand homme qui fut contraint de faire des choix, et qui, lui les fit !
    Peut-être est-ce du au fait qu’il n’avait pas fait science po(t), lui ! Comme si la politique était du affaire de science !
    On en perçoit aujourd’hui les effets…

  18. contestator 6 juin 2016 à 11:02 #

    Non, Juppé a rejoint depuis plusieurs années le clan « arabe ». ce n’est pas l’intelligence qui lui manque et je le trouvais même possible lorsqu’il a servi de fusible à Chirac. Mais maintenant, non, je l’ai entendu dire à la télé « que l’islamisation était une chance pour la France » . . . . . . no comment ! il est complètement dans le moule dit de l’UMPS, dixit Marine LE PEN.
    Un mot sur Macron : trop jeune pour s’être prouvé Français politiquement, je crois qu’il a déjà bien compris les ficelles de la politique et, il est bien ancré gauchiste malgré son passage dans le milieu bancaire.
    Il faut sortir du système bancaire et de son inféodisation à la FED, de l’OTAN qui nous vassalise aux USA et sortir voire refondre si c’est possible l’Union Européenne (difficile quand on connait ce que touche tous ces fonctionnaires)

  19. Berbère dz 16 juin 2016 à 02:21 #

    Je crois bien qu’il eu raison c’est ce qu’on appelle la stratégie. VIVE De Gaulle tu étais, le meilleur, avec Chirac, JUPPÉ, que ces bouffons de Sarkozy, Hollande, marionnette di la penilloule , du lapin de Valls l équipent de Sionniste, les fachots dehors de la France rentrée chez vous en Israëlloupede …

  20. Laurent 6 juillet 2016 à 11:07 #

    Ce n’est pas tout a fait vrai, la mentalité communiste s’est installée en France avec la Révolution.
    C’est l’origine de tous nos problèmes. Le pouvoir à été à ce moment là pris par des irresponsables qui moins de 6 mois après en ont profité comme cela reste le cas aujourd’hui au détriment du peuple.
    De Gaule voulait le contraire, supprimer de nombreux avantages, supprimer des structures qui ne servent à rien comme le Sénat etc, Ce sont une fois de plus les communistes qui ont menés la révolte conte De Gaule.
    Mais au fond, la culture communiste n’est-ce pas un peu la mentalité Française ? ce qui facilite grandement le travail de nos Politiques y compris ceux de Droite qui reste bien dans ce système d’assistanat et se complaisent dans la luxure made IN France.
    Le Ps peut être le pire de tout mais dans une logique imparable
    regardez qui est à leur tête depuis de longues années tous d’anciens communistes voir marxistes qui petit à petit se sont convertis au socialisme pour se donner une meilleure image tout en gardant leurs convictions. Quand à la Droite elle a hérité de socialistes et s’est petit à petit socialisé.
    Mais tous cela reste au niveau du peuple qui par ces assistance devient de plus en plus malléable, les nouvelles technologies d’information les y aidant bien, quand aux dirigeants et à leur petite cour, comme dans tous les pays communistes s’en mettent plein les poches sur le dos de la société rendue malléable comme jamais.

  21. Dupont la joie 17 août 2016 à 15:57 #

    Et dire que ça va continuer avec Jupé, qui est un duplicata parfait de Hollande, aux ordres de la grande distribution qui approuve l’immigration massive ( des CON sommateurs), et les boites comme Bouygues, Vinci, Lafarge, Eiffage, qui pensent avoir de la main d’œuvre à peu de frais .
    Dans quelques années, nous aurons une guerre de religion (musulmans contre chrétiens) si on continue dans cette voie

  22. agent orange 9 novembre 2016 à 02:09 #

    Cet article est d’une redoutable connerie car il nie simplement le pragmatisme dont on doit faire preuve face à une situation d’exception et les rapports de force du moment.
    La France était à genoux , les communistes étaient des alliées de circonstance contre l’Allemagne donc il fallait bien faire un gouvernement d’union nationale avec eux sachant que l’URSS a vaincu l’Allemagne à elle seule (quoique l’on en dise , les débarquements américains n’ont fait qu’accélerer la défaite allemande) et qu’elle représentait par conséquent une force militaire et politique considérable.

    Le délitement de l’éducation n’arrive que par Mittterand et par la fin de l’autorité à l’école . Les communistes n’ont rien à voir la dedans pour le coup .

    De Gaulle a sauvé la France deux fois . C’est unique dans l’histoire de notre pays . Il a certes fait des erreurs mais son sens politique était aigu et il a su faire maintenir la France dans le club des grandes nations

    La tâche sur ses mandats c’est le traitement des harkis . La honte de la France de l’après guerre de mon point de vue . Mais pour le reste , il a compris qu’il fallait rendre l’Algérie aux algériens et il n’a fait qu’aller dans le sens des français qui ont très largement voté pour une Algérie indépendante . Je comprends que ça fasse mal aux pieds noirs mais pourtant c’est ainsi .

  23. Anonyme 10 novembre 2016 à 09:21 #

    hé machin enlève la cédille tu feras parti du club…..

  24. France de Merde 21 novembre 2016 à 10:38 #

    Je ne sais pas grand chose du Héro National Français, mis à part que :

    1) Il se faisait détruire ses 3 divisons de chars contre 1 allemande.

    2) Il se collait lui même sont étoile de général puisque que PERSONNE voulait la lui décerner.

    3) Il abandonna l’Algérie rien que pour emmerder les banques.

    4) Il abandonnait des milliers d’enfants, de femmes, d’hommes, de vieillards en Algérie, qui connurent tous un sort hors contexte des livres d’histoires.

    5) Il était incapable de d’assimiler les réfugies des dernières heures, ceux qui réussirent à rentrer.

    6) Il abandonnait la France aux Allemands en trouvant refuge chez les Anglais. La soupe et les cigarettes importées de France étaient bonnes.

    7) Churchill déclara – « si j’étais capable de parlait Français je le ferai moi même – je vous donne l’ordre de réveiller vos Français ou je vous vire de mon pays » Juin!

    8) Il abandonna la France à la banque Rothschild (Pompidou) après Mais 68 (organisé par les USA-CIA)

    Voila voila pour le Héro National Français. ……….

  25. Laurent 21 novembre 2016 à 11:01 #

    Les Gauchos Français ont toujours la même prétention et les mêmes grandes gueules.
    Si la France en est là c’est simplement parce que c’est un pays de gauchos et tous ceux qui ont dans l’histoire voulu faire des réformes nécessaires ont échoués à cause de cette mentalité de gauchos que l’on retrouve dans tous les partis politiques existants aujourd’hui.
    Ils se sont infiltré partout, il suffit de voir ce que font les collectivités locales quel qu’en soit l’étiquette, les Préfets et toute la haute administration des bons gauchos bien fainéants mais prétentieux et un peu souverainiste.

  26. France de Merde 21 novembre 2016 à 11:23 #

    @agent orange:
    Tu devrais en boire de ton orange… ; au moins, avec ton pseudo, tu démontres la qualité des services FR…
    « De Gaulle a sauvé la France deux fois . »
    Il va falloir que tu expliques prcq là, je suis perdu.

    @Godefroid de Couillons:
    Il n’y a pas de pétrole au Sahara… …
    La guerre d’Algérie a entièrement été créée, de toute pièce, par une Sté Italienne de Pétrole (qui a d’ailleurs tjrs pignon sur rue) – Il est vrai que le terrain été très propice.
    Morte de rage, s’étant faite piquer SON pétrole d’Iran par les Anglais, puis les USA.
    Le plus tristement drôle, et que suivant des info de la CIA, ils n’ont jamais trouvé de PÉTROLE en Algérie mais du GAZ!!!

    « De Gaulle d’une immense envergure »
    Qd tu lis cela, tu comprends tout de suite le malaise des Français!

    @la jacquerie
    Colombey les deux Mosquées, oui —> depuis les années 80…

  27. France de Merde 21 novembre 2016 à 11:34 #

    @Laurent

    Tout à fait d’accord avec toi, mais vraiment trop mou dans tes déclarations. Ça sent les Chemtrails à plein nez.

  28. Godefroid de Couillons 21 novembre 2016 à 11:52 #

    France de merde :
    Je fais partie des personnes que l’on taxe de « conspirationnisme »
    Esprit curieux, j’examine volontiers toutes les hypothèses, mais ne les gobe pas toutes.
    L’absence de Pétrole au Sahara,j’avoue que je n’avais jamais entendu parler de çà.

Laisser un commentaire