Mai 68 et le triomphe du machisme

Depuis Mai 68, il est interdit d’interdire et c’est donc ce qui fait plaisir qui est prioritaire. C’est sur cette base que les héritiers de Mai 68 ont construit une religion et une morale laïques. Le mariage, qui est censé être un engagement permanent associé à des interdits – il est vrai plus ou moins respectés – est considéré comme obsolète par ces héritiers. Ils le défendent pour les homosexuels dans le seul but de le dévaloriser un peu plus et de le vider de sa fonction première : la procréation et la constitution d’une famille.

Pour les soixanthuitards, par nature (adieu théorie du genre) le profiteur masculin peut utiliser l’objet féminin suivant ses désirs. Moi Président donne l’exemple à tous et DSK, loin d’être une caricature ou une exception comme veulent nous le faire croire les médias, est particulièrement représentatif de la caste des mâles de pouvoir.

Deux effets se propagent dans notre société.

Tout d’abord la croissance fulgurante de familles monoparentales, dans leur grande majorité composées d’une femme seule et d’un enfant. L’homme s’est tout simplement débiné dès la venue de l’enfant. Comme le mariage ou même le Pacs sont devenus l’exception, l’absence de tout lien légal laisse souvent la femme démunie et l’homme s’en tire sans rien verser à son ex-compagne. Quand un lien existe, la mère est désignée par le tribunal pour garder l’enfant avec versement d’une pension alimentaire par le père. Celle-ci est en moyenne de 200 euros/mois. Lorsque le père est au chômage, cas de plus en plus fréquent, la mère ne reçoit rien. Elle vit alors des subsides de l’état qui compense ainsi le machisme qu’il promeut par ailleurs.

Dans un deuxième temps, la femme seule avec son (ou ses) enfant(s) est contrainte de trouver un nouveau compagnon alimentaire par le biais de la sexualité. Le nouveau Viagra féminin va aider ! Ainsi naissent les familles recomposées (ou plutôt décomposées) dans lesquelles des enfants issus de deux, trois – parfois plus -, unions différentes coexistent tant bien que mal. Les notaires connaissent bien les batailles de succession auxquelles ces unions alimentaires successives peuvent donner lieu. Et l’éducation nationale a publié récemment un rapport – resté peu visible car dérangeant – qui montre que les enfants de ces familles chahutées réussissent moins bien que ceux des familles stables.

Dans ce nouveau modèle de société issu de Mai 68, c’est in fine toujours la femme qui trinque. La dévalorisation du mariage par le mariage homosexuel, qui remplace la valeur procréation par le plaisir personnel, ne va certainement pas améliorer la situation des femmes.

Evidemment, beaucoup nous feront remarquer que la pilule, le préservatif, l’IVG ont largement contribué à libérer la femme. Mais c’est aussi une vision très machiste car cette libération n’est que sexuelle : la femme peut ainsi devenir facilement le jouet sexuel des hommes. La femme est faite biologiquement pour procréer et elle ne s’épanouit pleinement et durablement que par l’enfantement. L’homme de 68 ne fait que tirer un coup de quelques minutes alors que la femme s’engage pour la vie. La possibilité de limiter les grossesses à celles qu’elle souhaite est certes bénéfique pour la femme mais ne change rien à son besoin biologique d’enfanter.

In fine, les conséquences de ce nouveau modèle sont dramatiques pour les femmes : dépression, incapacité à élever un enfant, misère, abandon, désespoir, sont devenus le lot de millions de femmes en France.

Pendant ce temps-là, l’homme perpétue avec insouciance l’acte sexuel ludique, sachant qu’il s’en tirera presque toujours à bon compte.

Vous avez peut-être vu, comme exemple récent de nos propos, l’interview de Lio dans l’émission « Un soir à la Tour Eiffel ». Lio a déballé son désespoir et ses problèmes psychologiques avec ses 6 enfants issus de 4 pères différents. Evidemment, elle n’arrive pas à s’en tirer seule mais qui essaiera de l’accompagner dans cette solitude à 7 ? Et évidemment, nos médias gauchistes et machistes, malgré leur vernis brillant de défenseurs du genre (quelle foutaise !), l’ont immédiatement trainée dans la boue. Lio n’a rien compris à la liberté (fraternité, égalité, t’es niquée…) de ne pas enfanter donnée par la loi. Elle n’a qu’à se démerder toute seule.

Mais rassurons-nous, Moi Président et DSK peuvent baiser tranquilles. Dormez-bien, braves citoyens !

CLUB DANTON

Déjà 31 commentaires, laissez un commentaire

31 réponses à Mai 68 et le triomphe du machisme

  1. gigi 68 21 février 2015 à 11:59 #

    Une analyse qui m’a réconfortée. Bravo vous êtes dans le vrai.
    Pas de fioritures, de méandres incompréhensibles.
    Bravo

  2. Anonyme 22 février 2015 à 19:13 #

    Très bonne analyse!Tout a été dit.Une femme de Mai 68 qui s’en est bien sortie mais avec le recul qui a eu beaucoup de chance!

  3. jeanmi 26 février 2015 à 09:25 #

    Voila un constat lucide et argumenté.
    N’oublions quand même pas le vieil adage: »L’homme propose et la femme dispose », tres souvent vérifié.

  4. nous 27 février 2015 à 21:24 #

    danton arrete tes exposes tu nous fatigue , quand aux autres vous devez avoir la langue rapeuse , ca leche pas mal la dessus , d’ici qu’ils ne se mettent a sucer ,apres ils iront voter ,les cerveaux volants MAI 68 ? voila ou en sont les debats , on progresse !!!!

  5. jeanmi 6 mars 2015 à 09:14 #

    Etre d’accord avec quelqu’un , c’est donc lui lécher les pompes, ou le reste?
    Et être un con? vous pouvez nous expliquer exactement ce que c’est, j’en suis sûr.

  6. Anonyme 6 mars 2015 à 15:51 #

    « La femme est faite biologiquement pour procréer et elle ne s’épanouit pleinement et durablement que par l’enfantement ».
    Cette sublime phrase tirée du texte ci-avant n’a d’égal que le niveau de connerie de son auteur. Comment peut on en 2015 étaler des tartines de pensées préconçues qui insultent le genre féminin et réduisent a néant des années de luttes sociales. Ce texte ds son ensemble est une insulte à l’intelligence et à la réflexion, les pensées nauséabondes de la vielle garde des catholiques à tendance réactionnaire on droit de cité ds les manifs contre le mariage pour tous au côté de frigide fardeau dont le quotient intellectuel est proche du neant. Epargnez nous vos sarcasmes sur la toile en diabolisant bêtement des gens qui ont eu le courage de descendre ds la rue en 68 pour chercher des réponses à des questions qui continuent encore à nous polluer la vie en 2015.
    Essayez d’être heureux et laissez les gens dont la sexualité est différente de la votre (si vous en avez une) s’aimer et avoir les mêmes droits que tout un chacun.

  7. jeanmi 6 mars 2015 à 19:46 #

    J’apprends avec horreur en regardant la TV , que dans certaines entreprises, on appelle les femmes par leur prénom, et que même , certaines fois, on leur dit « ma jolie ».
    Mais où va-t-on, je vous le demande , où va-t-on?

  8. Mourad ben Slimani 6 mars 2015 à 20:19 #

    @ jeanmi
    étre con ti te rougarde dans un mirroir .

  9. jeanmi 6 mars 2015 à 20:45 #

    @mourad
    lol
    Euh pardon , je veux dire » mdr ».

  10. Anonyme 8 mars 2015 à 15:38 #

    dieu a ete invente par les riches ,pour que les pauvres puissent lui confier leur misere

  11. curé d'arsino 8 mars 2015 à 20:47 #

    C’est vrai !!!
    En même temps  » grâce au confessionnal  » pauvres et riches pouvaient se soulager de leurs péchés avec le curé intermédiaire entre les hommes et Dieu lui même…Ce n’est pas RIEN….ensuite quelques actes de contrition et on sortait le coeur léger…. ..prêt à recommencer !!!

    De nos jours ni  » Dieu ni Maitre  »on ne veut dépendre de personne et à la fin on dépend de tout le monde….

    Conclusion la société vé& de plus en plus mal ,plus de confessionnal..chez qui confier ses misères et bien les PSYCHIATRES de 45 à100 euros la consultations remboursée par la sécu sociale et donc les merdes de chacun à la charge de tous…

    Non ,anonyme finalement si Dieu n’existait pas il faudrait l’inventer..en tout cas bravo aux riches si c’est leur idée…

  12. jeanmi 2 avril 2015 à 08:13 #

    « Dieu a été inventé »: j’aime bien quand les gens affirment avec aplomb ce genre de conneries sans apporter la moindre argumentation
    Heureusement, aujourdh’ui, la densité par Km² des vieilles soixante huit ardes attardées tend doucement vers zéro.

  13. Anonyme 2 avril 2015 à 12:50 #

    pour la centieme fois relisez vos livres d histoire qui mettent en valeur les atrocités de vos religions et qui sont toujours d actualité.il est vrai que la betise humaine n a pas de limite pour certains retardés de ce site

  14. arabal 2 avril 2015 à 16:37 #

     » Et être un con? vous pouvez nous expliquer exactement ce que c’est, j’en suis sûr.. »

    Attention c’est de la discrimination on ne doit plus dire CON mais NON COMPRENANT !!!!

  15. jeanmi 2 avril 2015 à 18:29 #

    On ne peut pas , en toute rigueur définir « le con ».
    Mais on constater son existence.
    Le con, c’est comme le temps, perceptible, mais indéfinissable.

  16. jeanmi 2 avril 2015 à 18:31 #

    Je ne fais pas d’amalgame entre Dieu et une quelconque religion.

  17. Anonyme 2 avril 2015 à 19:02 #

    mon pauvre jeanmi si tu volais tu serais chef d escadrille…..

  18. jeanmi 2 avril 2015 à 21:33 #

    Je ne suis ni pauvre ni à toi.
    Pour le reste, ce n’est pas de toi, mais de Audiard.
    Lui avait le talent; contente toi de tes casseroles.

  19. Anonyme 3 avril 2015 à 08:01 #

    quand je voulais dire pauvre c est bien sur pauvre d esprit .retournes dans ton église pour lire la bible mais surtout lis la bien si tu en est capable mais je pense que tu a des problèmes de vision…..

  20. jeanmi 3 avril 2015 à 09:04 #

    Quand je pense que tu es ,paraît-il, « enseignante »…
    Pauvre de nous ! pauvres élèves!
    Je pars en saignant.

  21. Anonyme 4 avril 2015 à 13:08 #

    On compte 9 pour  »jeanmi », 6 pour  »anonyme  » qui crachent, Ils se sont fait plaisir, mais comme ils disent : leur  »quotient intellectuel  » n’est pas au dessus de zéro
    Cette analyse est intéressante même pour moi qui suis athée.
    Accord total sur le mal fait à la FRANCE par  » mai 1968  »
    Mais les 2 cités plus haut n’ont jamais dû tenir un fusil pour défendre la FRANCE ni souffrir devant des copains tués au combat
    Il y a 2 types de français :
    ceux par GENEALOGIE et ceux de COEUR ( des venus d’ailleurs mais qui ont adopté et participé à l’évolution de notre pays, devenu le leur, la liste est très longue et ne demande qu’à s’allonger )
    quand aux mœurs la décadence est nette et nous mène dans le mur

  22. jeanmi 4 avril 2015 à 15:34 #

    Je ne comprends rien a ce que dit anonyme.
    A part la tarte à la crème finale que j’ai déjà lue dans Gala, chez mon coiffeur.

  23. Anonyme 5 avril 2015 à 11:06 #

    ce jeanmi n a toujours rien compris si dieu existait vraiment ça se saurait voyons!!!

  24. jeanmi 5 avril 2015 à 18:44 #

    Je sais que vous êtes « enseignante », mais cependant, vous pouvez comprendre certaines choses, j’en suis quasiment sûr.
    Par exemple que tout ce qui existe (vous me donnerez votre définition de « exister ») ne nous est pas necessairement connaissable.
    Sinon, à midi j’ai mangé un excellent gigot d’agneau.

  25. Joachim du Balai 5 avril 2015 à 20:10 #

    @anonyme : « si Dieu existait çà se saurait… »
    Pourriez vous donner à LEIBNITZ et à moi même (ainsi qu’à bien d’autres…) la réponse à la question « qui saura me dire pourquoi il existe quelque chose plutôt que rien »

  26. arabal 5 avril 2015 à 20:19 #

    Parce que Rien c’est déjà Quelque Chose !!!!!

    Ensuite s’il ni a Rien il faudrait expliquer l’ordonnancement parfait de l’Univers…les jours les nuits etc…..les Saisons …

    Bref cela correspondrait dans le cas contraire à donner un coup de pied dans une tablette d’imprimerie et lire au sol l’alphabet avec toutes ses lettres alignées dans un Ordre Parfait !!!

  27. angelique 7 avril 2015 à 15:32 #

    avez vous terminer de vous engueuler tous & toutes!vous faites rire le monde! soyez altruiste &brave !il ya assez de guerres comme cela pour que vous y mettiez aussi! quand aux religions ! il y en a pour tout le monde même les athés!
    amicalement :angelique!

  28. jeanmi 7 avril 2015 à 17:53 #

    Angelique , j’adore ton prénom.
    Et peut etre qu’en plus tu es blonde à forte poitrine…
    Heureux de te faire rire, c’est très bon pour la santé.

  29. Aéroglisse 12 avril 2015 à 09:35 #

    En mai 68, on était au bord de la falaise… et le sol était friable !

  30. Jeanne 17 juin 2015 à 17:38 #

    Quel tissu d’âneries ce texte date du 19 em siècle, femme libérée par mai 68 ns ne sommes plus des pondeuses à la merci d’un seigneur et maitre, ns sommes autonomes dans tous les domaines et ns aimons le sexe autant que les hommes..

  31. je 1 juillet 2015 à 13:40 #

    et quand jeanmi parle de con ,il sait de quoi il parle ,trois mois sans visiter ce site ,aucune amelioration ,aussi sensible qu. elle soit la dessus ,que des donneurs de lecons ou des » moi je sais ce qu;il faudrait faire  » eh bien moi je sais ce qu’il faudrait faire « fermez vos gueules  » et comportez vous en adultes responsables ,……….mais ça ,c’est pas demain la vieille allez a dans 3 MOIS je ne me fais pas d’illusion ,en plus avec la canicule les petites tetes vont chauffer je retourne en vacances d’ete ,avant celles d’hiver salut les grincheux et vive mon beau PAYS

Laisser un commentaire