« La Vérite, l'âpre Vérité »

Montebourg : l’homme qui valorise ses échecs

  • 18 août 2014

 

Évidemment sa formation d’avocat l’a prédestiné à faire croire que ses échecs étaient d’énormes succès.

S’il ne s’agissait que d’échecs personnels, on s’en moquerait comme de l’an 40. Le problème c’est que les échecs de Montebourg sont des échecs pour la France.

Et Alstom est le dernier fleuron de ce long parterre d’échecs.

Voyez plutôt l’habileté de notre apprenti industriel.  Il savait très bien depuis quelques lustres que Bouygues n’avait plus les moyens de soutenir Alstom, ni dans les cycles longs des ventes ni sur sa politique de développement.

Patrick Kron, qui connait le mieux son entreprise et sa fragilité, recherchait depuis quelques temps un partenaire ou plus exactement un acheteur d’une partie de sa société. Son but était de conserver les turbines de centrales nucléaires et le ferroviaire. Il a alors sollicité General Electric en vue d’un rapprochement amical. General Electric (200 milliards de chiffre d’affaires contre 8 milliards pour Alstom) n’a eu aucun problème à faire une proposition à 13 milliards.

Notre Zorro des placards à balai économiques – offusqué de ne pas avoir été informé avant tout le monde – décida alors de mettre en concurrence General Electric avec l’ennemi juré d’Alstom : Siemens. Quiconque a travaillé chez Alstom ou dans l’ancienne Compagnie Générale d’Electricité sait très bien que Siemens a toujours été le concurrent le plus brutal du groupe français. Le fait qu’il soit allemand et européen ne change absolument rien à l’agressivité de la concurrence. L’Europe des bisounours n’existe que dans l’imaginaire des utopistes de gauche et d’ailleurs qui n’ont jamais mis les pieds dans une entreprise concurrentielle et qui n’ont pas compris que la concurrence c’est en fait la guerre. Par ailleurs, Siemens n’a pas les épaules aussi solides que GE et Montebourg a du emberlificoter une usine à gaz avec Mitsubishi où tout ce beau monde se serait joyeusement étripé et arraché les lambeaux de la dépouille d’Alstom.

Après avoir longtemps hésité, comme une boussole sans aiguille qui n’a aucune idée du cap à suivre, l’Elysée a finalement soutenu l’offre de GE, contre le fanfaron du redressement productif. Au lieu de se taire et de partir la queue entre les jambes, notre matamore d’opérette est alors monté au créneau et a présenté « sa » solution : la vente de toutes les turbines, la création de joint-ventures à 50/50 où le patron est GE, et enfin le rachat par l’État des 20% (sur 29%) de Bouygues au prix de 2 milliards.

A quoi vont vraiment servir ces 2 milliards si ce n’est à préserver l’égo de Montebrouette ? Croit-on vraiment que l’Etat français a les moyens d’infléchir la politique industrielle de GE, lui qui depuis longtemps a éliminé les ingénieurs pour les remplacer par des administratifs et des bureaucrates ? Et puis, ces 2 milliards n’auraient-ils pas pu être mieux utilisés ? Un emploi industriel moyen nécessite environ 100 000 euros d’investissement. Les 2 milliards dilapidés par Montebourg correspondent à l’investissement nécessaire pour créer 20 000 emplois, soit environ un mois de chômage supplémentaire.

Cerise sur le gâteau, notre matamore s’est gargarisé d’avoir sauvé les brevets sur les turbines nucléaires en les cantonnant dans une société dédiée. Mais, hélas, la plupart de ces brevets sont dans le domaine public et ils n’ont donc aucune valeur. Les quelques-uns qui restent actifs ont une durée de vie résiduelle limitée. Cette idée est donc une pure fanfaronnade.

 

Et puis les  compensations négociées avec Bouygues ne sont pas claires du tout. Comment seront valorisés les derniers 9% ? La facture pour l’Etat va-t-elle monté à 2,9 milliard, voire plus ?

Montebourg dilapide l’argent public avec la plus grande des impudeurs.

Heureusement qu’après le départ de Duflot il nous reste des ministres pour faire des conneries et continuer à enfoncer la France. Et au jeu du plus con, Montebourg est dur à battre. Dommage que le perdant soit toujours le même : la France.

DANTON

Déjà 20 commentaires, laissez un commentaire

20 commentaires actuellement

  1. PAUVRE FRANCE!(si on peut l’appeler ainsi )
    les fraudeurs (vite vus ) . ils n’ont qu’à embaucher à la CAF ,à la SECU ou bien qu’ils fassent leur travail au lieu de s’occuper de leur CE . les femmes seules ça ne devrait pas exister le père était là le jour de conception avec la carte de sécu ,on peut les retrouver mais souvent elles se déclarent seules s’il y avait des vrais contrôles ils payeraient . Mes parents il y a 60 ans n’avaient pas d’allocations et ils ont élevé 4 enfants ,mais il n’y avait pas de gaspillage (1 cartable neuf toutes les années ) La SNCF toute la famille prennent le train gratuitement ,ils ont de bons salaires que je saches . Et parlons quand même du cumul des mandats (bien sur ces messieurs pensent à leurs retraites ) les gardes du corps à vie ….s’ils se battent tant pour la place ,c’est que la place est bonne …..

  2. @Anonyme du 16 Octobre :
    Bonne démarche, ASSELINEAU fait un travail d’information historique culturel et économique formidable, mais je regrette qu’il se montre aussi « sectaire » (Je suis le seul qui…). J’ai suivi très activement Philippe de ViILLIERS depuis le début jusqu’à la fin de sa descente aux enfers politiques. Il faudrait que les egos parviennent à s’effacer face à l’effarante progression du désastre. A ce titre DEBOUT LA FRANCE de Nicolas DUPONT-AIGNAN dont l’ego n’est nullement surdimensionné me parait la structure la plus ouverte à tous ceux qui sont d’accord sur l’essentiel. Une fédération des mouvements intéressants devrait être possible.
    Je crains beaucoup l’émergence d’un parti ultralibéral qui résulterait d’une fracture du FN et de l’UMP

  3. @Colibri :
    Je suis convaincu que pour beaucoup, le spectacle est terminé comprenant enfin qu’ils sont les dindons de la farce européenne. A présent, les gens trop touchés au portefeuille (pour les heureux qui en ont encore provisoirement un) sont fous furieux, notamment grace au niveau de l’impôt sur les revenus 2013. Le gouvernement veut supprimer la première tranche pour diminuer un peu le nombre des furieux, mais j’espère bien qu’il est trop tard pour eux. D’ici 2017, il se passera bien des choses…

  4. moi c’est décider je prend la ma carte à l’UPR de tout les anti-européen c’est celui qui a pour moi le plus de prestance. que tout ce qui veulent sortir de l’Europe ce rassemble sous une seul et même bannière.

  5. @Phoque ça pète!

    Assez d’accord avec ton analyse…..

    Mais on n’est toujours dans le monde du spectacle avec la Politique et les électeurs ne peuvent que choisir ce que l’on va leur proposer comme d’habitude le choix sera dirigé par ceux qui auront le plus d’argent pour le marketing de leur campagne..iles pourront alors se vendre comme  »un produit  »nécessaire aux Français !!!

  6. @Oustric Francis : Et c’est bien pour mettre en échec ce schéma voulu par les USA qu’il faut sortir au plus vite de cette Union Européenne et de son Euro.
    Pour cela, il faut virer au plus vite cette oligarchie politique corrompue et collaborationniste, de droite comme de gauche, se méfier du FN (dans lequel sont rentrés des gens plus motivés par les excès de l’immigration que par la lutte contre l’Euro) et se tourner vers les autres mouvements et partis bien décidés à en finir au plus vite avec l’Euro et de libérer et reconstruire la France.
    Tous ceux qui suivent ou ont suivi un jour ou l’autre Philippe SEGUIN, Philippe de VILLIERS, Nicolas DUPONT-AIGNAN, ASSELINEAU, BARREAU, Marie-France GARAUD, etc… que vous soyez de droite de gauche, du centre, de l’extrême droite, de l’extrême gauche ou de nulle part, que vous ayez compris depuis 40 ans ou depuis la semaine dernière, unissez vous, essayez de laisser de côté les question de personnes et, tous ensemble, sauvons la France.

  7. ce qui apparait à l’opinion, une France inféodée aux USA. Au delà, le nouvel ennemi planétaire après le « bolchevisme », l’Islam.
    Sur l’avenir, seulement des menaces! et tout présent, obsédant, le totalitarisme financier spéculatif, père du chômage structurel.
    Un tableau peu réjouissant! Gare à nos petits enfants!

  8. c’est 4 cons tapine sur le site pour rabattre des gugus

  9. Et ce n’est pas Stéphane La Folle qui ira les repecher …

  10. Bonjour, comme les rats , Montebourg quitte le bateau de Oggi et ses cafards avant qu’il ne coule …

  11. @ gladiator
    HOLLANDE à encore quelques cartes à jouer , mais elles s’amenuisent au fil du temps et un jour peut-être il n’aura plus le choix. Encore quelques ratages et ce sera la dissolution
    QUI VIVRA VERRA

  12. ma très chère Claudine, vous y croyez ?à la poupée qui tousse le référendum ces une
    utopie il serait,plus fou que Chirac bien àvous

  13. @Saur Claudine
     » DERNIERE participation sur ce site ,trop POLLUE ;
    Quel humour, Gladiator 13 ( je plaisante ! ) :
    FACTEUR , TIMBRE ! 0uaf , ouaf ! ! !  »

    Moi pour dépolluer je propose un RÉFÉRENDUM :
    Les Socialistes on les garde ou on les jette à coup de lattes dans le train ???
    Proposition Saur Claudine : un référendum camarade ?

  14. DERNIERE participation sur ce site ,trop POLLUE ;

    Quel humour, Gladiator 13 ( je plaisante ! ) :
    FACTEUR , TIMBRE ! 0uaf , ouaf ! ! !

  15. Montebourg premier cas de dengue a paris

  16. Montebourg irresponsable pourrait avec hollande provoquer la faillite de plus de 5000 pharmacies

  17. la raison est ce qui effraie le plus chez un fou

  18. BESANCENOT LE FACTEUR, MONTEBOURG LE TIMBRÉ

  19. moi j’appele ça un danceur mondain

  20. avec sa profession d’avocat à t’il gagner un seul procès dans ça carrière? peux t’il raconter plutôt ces désastres économique dont il est devenu le chantre de la casses, ces un homme avec
    un caractère taciturne ombrageux colérique il fait partie des plaidoyeurs incompris un triste sire pour la France il vient de dire que les artisants les pharmaciens et des professions libérale
    gagne trop d’argent, et vous combien êtes vous payés pour votre incompétence? 20 ou 30 milles euros mensuel plus une retraite doré sur mesure!!!! alors taisez vous ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *