Qui va juger les juges ?

La caste des juges a accaparé un pouvoir de plus en plus important depuis 1958, date de la réforme majeure de la magistrature. Malgré quelques personnalités qui sortent du lot, certains de nos juges pensent non pas devoir appliquer la loi mais être au-dessus de la loi et ils font passer leur opinion personnelle avant les textes qu’ils sont censés appliquer. Et pour le justiciable, c’est la roulette russe.

Il n’y a plus de justice d’état mais une justice personnelle. Cette conception personnelle de la justice tire son origine de la création du Syndicat de la Magistrature le 8 juin 1963. L’abcès s’est depuis propagé à une grande partie des magistrats.

Cette justice partiale trouve ses bases dans le rejet de la bourgeoisie – les bourgeois ne sont pas des Français mais des parasites de la société -, la lutte des classes – dérivée du trotskysme et préconisant une société de type bolchévique -, puis l’anticléricalisme avec l’influence croissante des réseaux maçonniques.

Ces juges rouges politisés sont maintenant un standard et la harangue de Baudot est devenue leur crédo : « Soyez partiaux. Pour maintenir la balance entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, qui ne pèsent pas d’un même poids, il faut que vous la fassiez un peu pencher d’un côté ».

A noter que le « un peu » est devenu obsolète et que les juges ont la main très lourde pour faire pencher la balance de la justice. Par ailleurs, la politisation à outrance de la magistrature a introduit un nouveau clivage : en sus du fort et du faible, du riche et du pauvre, nous avons maintenant la droite et la gauche.

L’idée de cette caste politisée est que le juge doit être partial en violant le droit si nécessaire. Relisons Baudot : « Dans vos fonctions, ne faites pas un cas exagéré de la loi et méprisez généralement les coutumes, les circulaires, les décrets et la jurisprudence. Il vous appartient d’être plus sages que la Cour de Cassation si l’occasion s’en présente ».

Le Mur des Cons est une des formes les plus caricaturales de la non justice en France, certaines personnes étant condamnées ou déboutées d’avance. Et Taubira a refusé de prendre position personnellement car sur le fond elle partage totalement l’attitude de ces juges rouges. En fait, Taubira est au cœur de l’organisation de ces cabinets noirs qui pullulent à nouveau avec une collusion justice, ministère de la justice, syndicats, médias, partis politiques de gauche, et Grand Orient.

Des solutions existent pourtant pour limiter l’arbitraire des juges :

–     Ne pas faire juger les fautes graves des juges par leurs collègues mais par une instance supérieure ad ’hoc,

–     Pouvoir, pour le justiciable, faire récuser un magistrat appartenant au Syndicat de la Magistrature pour collusion,

–     Enregistrer les juges d’instruction en vidéo, comme on le fait en garde à vue pour les affaires criminelles,

–     Créer plusieurs Ecoles Nationales de la magistrature pour éviter la main mise politique sur la seule école de Bordeaux,

–     Démettre de leurs fonctions les juges qui font des déclarations à l’encontre de la loi, ou à tout le moins, les mettre à pied pour une période déterminée et renouvelable.

 

Il faut en fait arriver à créer un pouvoir de contrôle de la magistrature indépendant des juges eux-mêmes. Il en va de la survie de notre démocratie.

 

DANTON

Déjà 21 commentaires, laissez un commentaire

21 réponses à Qui va juger les juges ?

  1. Heil 8 mai 2014 à 18:24 #

    Je suis assez d’accord. Faisons une votation pour élire un groupe de contrôle de 3 ou 4 personnes, pas plus, chargé d’examiner le travail des juges et de licencier des magistrats indélicats. Il faut se souvenir d’une règle juridique qui dit : »Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude »

  2. Anonyme 9 mai 2014 à 02:02 #

    vous la droite vous faites honte a la démocratie, et à Danton. Restez dans vos tanières, n’enfumez pas l’esprit des êtres humains avec vos tribunes néo-fascistes.

  3. ANONYME 9 mai 2014 à 12:22 #

    @Anonyme
    Vous parlez d’une chose que vous ne maîtrisez pas.La justice n’est pas apanage de la gauche.Vous vous prenez pour le NOMBRIL du MONDE. La gauche , ce sont des ramasseurs de balles.

  4. Oskar Lafontaine 10 mai 2014 à 16:00 #

    En tout état de cause et quoi qu’on puisse en penser les juges, dans leurs jugements, sont intouchables, la loi les protège, ils n’ont pas à justifier leurs décisions en dehors de ce qu’ils écrivent dans le jugement lui-même et encore, s’ils le veulent. Il y a en France des juges de gauche, d’autres de droite et chacun a son syndicat. Et les opinions des juges, comme celles de tout citoyen, peuvent très bien évoluer, car il n’y a que les imbéciles qui n’évoluent pas.
    Le système ainsi conçu reste critiquable, mais qu’est-ce qui ne l’est pas ? Il fallait bien rendre la justice, même si c’est en fait l’injustice, personne n’est dupe, ou ne devrait l’être, le juge n’est qu’un moyen de choisir une voie, même si c’est la mauvaise. Chaque pays, en plus, a ses particularités…et ses habitudes, bonnes ou mauvaises.
    En tout état de cause chacun peut toujours maudire ses juges, ça console.

  5. ANONYME 10 mai 2014 à 22:55 #

    @ Oskar Lafontaine
    Tout à fait d’accord.
    Vous vous rappelez certainement l’affaire d’OUTREAU.
    Cela a été un véritable scandale qui a détruit des vies;
    Il est inacceptable que des faits semblables se reproduisent;
    La sanction du juge d’instruction en charge de l’affaire a été plutôt modérée.
    Une simple réprimande avec inscription au dossier
    (source WIKIPEDIA)

  6. Voml 13 mai 2014 à 07:19 #

    La justice étant (en principe!) indépendante; il ne devrait en aucun cas être admis qu’il puisse y avoir des syndicats car les fonctionnaires qui y oeuvrent sont sensés être déjà protégés par la Loi. CQFD.

  7. Anonyme 18 mai 2014 à 07:34 #

    mais n’oublions pas les principaux fautifs des erreurs judiciaires…ces inspecteurs de police qui tyrannisent un présumé coupable jusqu’à il avoue ,ou rapportent une enquête à charge pour réussir à confondre un innocent pendant que le criminel court toujours…s’ils étaient sanctionnés , ils prendraient la précaution de ne pas jeter en pâture un individu susceptible de faire un bon coupable

  8. Franzi 18 mai 2014 à 20:20 #

    Billet que j’approuve entièrement.

    L’affaire d’Outreau a été évoquée.
    Mais il ne faut pas oublier que le « petit juge » Lambert, celui qui a cassé la bonne enquête faite par les Gendarmes (ô, horreur ! des Gendarmes !) et a rendu inélucidable l’affaire du petit Grégory, et qui a infligé l’enfer à ses parents a eu, pour toute sanction, une PROMOTION DISCIPLINAIRE. Quel exemple !…
    Et quid du juge Gentil, le si mal nommé ?

    Pour ma part, alors que j’étais victime, un jugement allant en sens contraire de la loi m’a condamnée. Sans motivation… Et pour cause !
    En Appel, le jugement initial est confirmé dans 99% des cas : il s’agit de dissuader les plaignants de tout recours.
    Désormais en Cassation, avant d’aller à la Cour Européenne…
    Je ne lâcherai rien : c’ est une question d’Honneur.

  9. Charles 26 mai 2014 à 17:10 #

    Ce qu’il faut en France, c’est raser l’école de la magistrature et l’école nationale des ânes; au bulldozer.
    Dans certains pays civilisés il faut être avocat pendant 10 ans avant de devenir juge. Aux USA, un juge de 40 ans est un « jeune juge » et il y en a peu, en France, n’importe qui , même immigré, peut être juge à 22 / 24 ans, c’est inadmissible, De plus, un juge qui fait une connerie doit être licencié, comme un chauffeur de camion qui va au fossé,

    Et il y a beaucoup d’autres choses qui devraient être rasée chez nous, comme la « fonction publique » par exemple..

    Il faudrait également changer la devise de ce pays, (égalité, fraternité, on rigole)

    Bon courage ! ! !

  10. Desnot 30 mai 2014 à 07:46 #

    la justice choisit parmi toutes les lois ( où il y a tout et son contraire) ce qui l’arrange politiquement et idéologiquement . La justice n existe pas.
    Le maintien de Taubira qui devrait être chassée à coups de pieds au cul en est un exemple.

  11. Oskar Lafontaine 30 mai 2014 à 08:56 #

    Charles, qui a proposé de rasera au bulldozer les écoles, ENA et ENM, va dans la bonne voie.
    Un énarque, c’est la nullité incarnée et un juge français, le symbole même de l’injustice systématique. Si l’on devait élever une statue à l’Injustice, il suffirait qu’elle représente un juge en robe avec son hermine.

  12. Desnot 30 mai 2014 à 10:38 #

    et cet abruti de Noah … bouffon de Hollandouille…. il est choqué car pour lui la démocratie c’est de voter comme il vote…. un vrai démocrasse… gluant, qui croit ( ces copains médias l’on sacré ou con sacré idole du peuple !!!!) qu il incarne le peuple!!! qu’il vive avec les moyens du peuple, qu’il souffre comme le peuple , qu’il chante la Marseillaise comme le peuple , qu’il se batte et paie de sa vie pour le peuple et la France …. alors on verra… pour l heure qu’il tape dans sa balle et on la lui renverra … comme aus toutous…. attrape , rapporte ..;il sait faire mais qu’il ferme sa gueule quand le peuple parle…..

  13. Colibri 30 mai 2014 à 15:21 #

    Le grand dommage est celui qui a été causé à nos enfants par les BOBOS Socialos Solfériniens ..les riches post soixantuitards de Paris avec la complicité de l’Education Nationale formée au Socialisme anti-diluvien de Jules Ferry et un seul mot d’ordre : en finir avec la France Chrétienne et bien-pensante et sectaire cataloguée de Réac’..
    On a donc appris à nos enfants qu’être Réac était le dernier cercle avant l’Enfer… Nazi …et donc de ne pas être Homophobe, Islamophobe etc…et surtout de s’éloigner vivement du schéma de la Patrie ,du drapeau Bleu Blanc Rouge et des notions de grandeur et de passé judéo-Chrétien de la France…
    Ne parlons pas de la Marseillaise qui va être modifiée ???
    Les Riches Solfériniens (déguisés en Socialistes ) ont donc fourni par le biais de l’éducation nationale une grande feuille blanche pour que chacun réécrive l’Histoire de la France à sa manière en rayant les conquêtes, les victoires, et tout ce qui le MAL que la France a fait pour devenir ce qu’elle a été.
    La Repentance ,demander pardon à tous et à toutes…ne pas parler du dossier de l’émigration …TABOU et raciste en même temps !!!
    Bref on a flouté notre jeunesse avec cette feuille blanche pour écrire la Nouvelle Histoire de France qui supprime simplement les 15 siècles passés qui ont fait la grandeur de la France Judéo-Chrétienne…..malgré les Mosquées qui pullulent et qui sont avant tout installées en territoire conquis (comme on peut le lire dans le Coran) et dont le but premier est de modifier le paysage architectural Français (le taux de remplissage du vendredi étant loin d’être exponentiel malgré les demandes incessantes de manque de Mosquées (2368 en France )…les minarets remplaçant les clochers !!!
    Le travail de sape des Solfériniens est pernicieux :dissocier les individus, casser la possibilité d’union du Peuple….D’ ailleurs le PEUPLE c’est le POPULISME c’est donc Marine ,le FN !!!
    Bref être Réac’ comme disent les jeunes, c’est simplement avoir la fierté d’être Français…cela devient un Délit de nos jours !!!!

  14. GOGUS 2 juin 2014 à 10:31 #

    Danton, pour le coup je te trouve un tantinet injuste. Tous les magistrats ne font pas partie du syndicat de la magistrature. Il est vrai qu’ils adhèrent tous à la « nouvelle justice sociale » et, bien qu’ils s’en défendent, forment une caste élitiste et corporatiste. Ils pensent que la justice, c’est leur truc à eux, qu’ils sont les seuls à détenir la vérité et que le peuple est dangereux car démagogue et inculte. On rend la justice au nom d’un peuple qu’il vaut mieux enfumer en usant d’un galimatias juridique incompréhensible pour qui n’a pas fait de commentaire d’arrêt. C’est commode,on n’y entrave que pouic, donc on est des imbéciles. Et comme ce sont des fonctionnaires qui ne rendent de compte qu’à eux, ça devient un problème pour le bas peuple. Il faudrait trouver un mode d’élection des juges qui seraient ainsi obligés d’appliquer un programme plus en conformité avec les désidératas de la société. Mais la formule reste à trouver.

  15. GOGUS 3 juin 2014 à 10:11 #

    colibricole pas, pourquoi veux tu contrarier le webmaster?

  16. Oskar Lafontaine 17 juin 2014 à 10:37 #

    C’est l’Histoire, avec un grand H, qui jugera nos juges français d’aujourd’hui.
    Sur toute question technique, liée à la technologie, à l’électronucléaire, à la pollution électromagnétique et à ses ravages médicaux notamment, les juges sont incompétents, et d’une incompétence crasse, donc ils font appel à des experts. Le problème c’est que ces experts sont trop souvent juges et partie, et, pire que tout, ils sont, quand des enjeux financiers et industriels importants sont en jeu, achetés par les industriels qui se sentent menacés d’un jugement défavorable. Donc plutôt que de payer directement le juge, cas plus fréquent qu’on ne croît, ils payent l’experts ou des experts, et ont recours aussi à des « mercenaires scientifiques », qui, avec la caution de leur titre scientifique et universitaire, sont prêts, moyennant finances conséquentes, à vous attester tout ce que vous voudrez., même qu’il fait jour en pleine nuit.
    Ainsi les juges, plus ou moins complices, car ils sont loin d’être bêtes, rendent sur les questions scientifiques, aux implications médicales très graves, je pense à l’autisme par exemple, causé par des champs électromagnétiques, encaissés par la mère et son foetus lors de moments clefs de la gestation, des jugements plus qu’injustes, ignobles, et dont ils devront bien rendre compte un jour. Ainsi par exemple, il y a deux ans environ, l’autorisation de construction de la ligne électrique très haute tension dans le Cotentin, jugement qui, à lui seul, rend ces juges, complices d’un crime aggravé, majeur et global contre l’Humanité. Un mépris éternel les accompagnera sur leur chemin de croix vers leur Golgotha personnel, au moins mérité, lui.

  17. Caillol 29 juin 2014 à 17:01 #

    Je souscris à cette excellente initiative, et j’ajoute que les juges, totalement intouchables aujourdhui devraient être susceptibles de poursuites lorsque leur décision a eu des conséquences négatives ou même dangereuses…

  18. Caillol 29 juin 2014 à 17:03 #

    Je souscris à cette excellente initiative, et j’ajoute que les juges, totalement intouchables aujourdhui devraient être susceptibles de poursuites lorsque leur décision a eu des conséquences négatives ou même dangereuses…

  19. Anonyme 1 août 2014 à 10:37 #

    ma pauvre FRANCE dans quel état tu te trouves , tout est pourri d’une manière viscérale , justice , politicards , immigration, insécurité , pauvreté , 9 millions de français gagnent mois de 900 euros par mois . ce n’est pas un bulldozer qu’il faudrait , c’est un cataclysme pour remettre
    de l’ordre .je viens de lire qu’il y avait 2368 mosquées en France , je me pose la question , sommes nous devenu un pays arabe ???et les français sont contents cela s’appelle , le vivre ensemble , d’ailleurs à la prochaine rentrée scolaire il va être proposé la langue arabe , c’est pour l’intégration , il faut rire ou pleurer ??? les socialos on le sait ce sont des collabos , d’ailleurs en 1940 qui a collaborer avec les NAZIS , pierre laval , 43 ans au parti socialiste , il a été fusill’ en 1945 . actuellement ce sont les socialistes encore qui collaborent avec les musulmans ,VALS a dit qui s’attaque aux musulmans s’attaque à la république , c’est effarant..comprenne qui voudra .

  20. Charles Verdy 28 janvier 2015 à 19:12 #

    Je regrette , il ne faut pas créer plusieurs Écoles Nationales de la magistrature, mais supprimer celle-ci .
    Aux USA, un avocat doit faire son boulot 10 ans au moins pour ensuite, postuler un emploi de juge, on a qu’à faire pareil ici,
    ce qui évitera de voir des morveux de 24 ans au posta de juge d’instruction.
    aux USA, un juge de 40 ans est un JEUNE juge, peu fiable.
    L’apprentissage du droit est le même pour un juge que pour un avocat, pourquoi faire 2 écoles différentes ? Ne pas oublier que toutes ces inepties, ENA, RATP, EDF, ENM, etc, rien que nids de communistes ont été créés par De Gaule, l’homme qui voulait faire croire que la France avait gagné la guerre, et qui portait un uniforme de général sans avoir jamais commandé une brigade.
    Vive lui, et vive Charlie Martel.
    CV

  21. arabal 28 janvier 2015 à 19:20 #

    Oui à Charles ,Verdy…. de plus De Gaulle n’était pas un Vrai militaire il était surtout un Politique retord rusé..qui a su utiliser le pouvoir surdimensionné des premiers médias la TSF comme on disait à l’époque.
    Autour de lui des généraux 3, 4 et 5 étoiles obéissaient comme des moutons..

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes