Le crépuscule des Trotskistes

Les anciens Trotskistes issus de 68 ont réussi leur stratégie d’entrisme. Ils ont noyauté la plupart des syndicats et ont même créé leurs propres syndicats, comme le FSU ou le Syndicat de la Magistrature. En politique, ils ont acquis des positions importantes, grâce notamment au ralliement de Cambadélis et de son groupe d’étudiants à Mitterrand, en échange de postes ou de mandats.

Aujourd’hui, devenus gros et gras, ces anciens contestataires ne se réclament plus ouvertement du Trotskisme mais rappelons-nous leur devise : Trotskiste un jour, Trotskiste toujours.

Mais à vrai dire dans la pratique beaucoup ont viré du Trotskisme au Stalinisme et Trotski ne les reconnaîtrait plus. Car il y a une différence fondamentale entre trotskisme et stalinisme et elle est résumée dans cette phrase de Trotski : « La bureaucratie Russe est une classe sociale parasitaire qui étouffe le pays en prélevant une part des richesses et dont Staline est le représentant politique et le défenseur ».

Et en France ces néo-trotskistes qui ont viré au stalinisme ont fait beaucoup mieux que leurs homologues russes. Ils ont créé une fonction publique pléthorique qui n’a plus qu’un but : garder ses avantages acquis, quel que soit l’état économique du pays.

Et lorsque cette caste nous abreuve de patriotisme économique, ce qu’elle veut dire en fait c’est : « nous, on a ce qu’on a, et vous – dans le privé – vous devez vous démerder pour nous donner nos avantages et nous garantir nos acquis ».

Les plus intéressés et les plus virulents sont justement ces anciens trotskistes qui ont encore une quinzaine d’années à sévir avant de prendre une retraite qui coutera en moyenne 30 années d’un salaire plein.

Jusqu’à quand les Français supporteront-ils ces sangsues ?

DANTON

Déjà un commentaire, laissez un commentaire

Une réponse à Le crépuscule des Trotskistes

  1. Niquelesfachiste 10 septembre 2014 à 12:57 #

    ah ah cette article de fasciste qui n’y connaisse rien au Trotskistes

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes