Pourquoi démanteler les centrales nucléaires ?

Le démantèlement des centrales nucléaires a été imaginé au moment où la France était riche. Il était alors conçu comme un retour des terrains utilisés à l’état de nature, i.e., des prairies avec des vaches.

A l’époque, on a construit 50 centrales en 10 ans alors que maintenant on peine à en construire une en cinq ans. Sans reprendre tout l’argumentaire sur la nécessité générale du nucléaire, il est évident que de nouvelles centrales seront nécessaires pour faire face à la demande à venir en énergie et pour pallier les baisses d’alimentation des énergies renouvelables par nature intermittentes. L’Allemagne a choisi le recours massif au charbon au détriment de son environnement.

Le démantèlement total est soi-disant nécessaire pour ne pas laisser des paysages dégradés à nos enfants mais nul ne semble se préoccuper de la pollution visuelle bien supérieure générée par les éoliennes.

Le coût du démantèlement est un sujet de vives discussions.

Les Américains ont d’ores et déjà démantelé plusieurs centrales pour un coût unitaire de l’ordre de 300 millions de dollars. Notre Cour des Comptes avance le chiffre de 39 milliards d’euros pour 58 centrales, et les ONG anti-nucléaires parlent de centaines de milliards. Mais quel que soit le coût, la raison nous dicte de ne pas démanteler les centrales, ce qui risquerait d’achever de mettre la France à genoux.

Pour les non-spécialistes, il y a trois phases dans le démantèlement d’une centrale :

–        Niveau 1 : Mise à l’arrêt, stockage des combustibles en piscine pour 3 ans, envoi à l’usine de retraitement de La Hague, vidange du circuit hydraulique primaire,

–        Niveau 2 : démantèlement des organes externes non radioactifs,

–        Niveau 3 : démantèlement total du réacteur avec traitement des parties faiblement radioactives et destruction du réacteur et du bâtiment réacteur.

Les deux premières opérations sont bon marché car le combustible est retraité en MOX pour d’autres centrales et la ferraille paye pour la destruction des bâtiments annexes. Ces deux phases sont à peu près ce qu’ont fait les Américains. Ce qui coûte très cher, c’est la phase 3.

Mais pourquoi dépenser tout cet argent dont les Français ont bien besoin par ailleurs ? Il y a deux grandes familles d’acteurs du pro-démantèlement : les associations anti-nucléaires qui cherchent tous les arguments pour détruire la filière, et les sociétés spécialisées qui voient là un pactole. Comme d’habitude sur tout ce qui est écologique on a une convergence de la secte et du fric.

Regardons un peu plus en profondeur.

Si on ne fait rien, la radioactivité interne du réacteur diminue d’un facteur 1 000 tous les cinquante ans. Le bâtiment réacteur peut tenir 3 000 ans au bas mot et la radioactivité au bout de quelques siècles sera semblable à celle du granit naturel. Le cobalt60, qui est l’élément radioactif principal contenu dans les aciers, diminue ses émissions  par un facteur 6 tous les 10 ans. Le césium 137 a une durée de demi-vie de 30 ans, l’iode 131 de 8 jours, le tritium de 12 ans.

Par ailleurs la radioactivité par rayonnement hors du bâtiment réacteur est nulle. Le risque en procédant à un démantèlement total est de diluer la radioactivité dans l’eau durant les travaux, ce qui peut amener une radio toxicité par ingestion ou inhalation. C’est un peu le même problème qu’avec l’amiante : c’est le désamiantage qui présente le plus de risque et non l’amiante lui-même qui, lorsqu’il est proprement recouvert, perd toute dangerosité.

La conclusion de tout cela c’est qu’il ne faut pas surtout pas écouter les ayatollahs verts qui souhaitent qu’on ne laisse que de l’herbe verte et des pâturages à nos enfants (où pourront s’ébouer 60 millions de chômeurs…). Si cette vision devait prévaloir, il faudrait commencer par traiter et éliminer nos décharges de classe 1 et 2. Sont-elles moins nuisibles pour l’environnement en étant sous le sol qu’en étant hors sol ? Est-ce que le mercure, le plomb, le chrome qui sont des polluants éternels sont moins nuisibles que les éléments radioactifs qui s’autodétruisent au fil du temps ?

Et si on veut traiter le problème visuel des centrales, on peut les peindre artistiquement ou les mettre sous tumulus, comme nos grands guerriers d’autrefois qui se sont battus pour leur peuple.

DANTON

Déjà 71 commentaires, laissez un commentaire

71 réponses à Pourquoi démanteler les centrales nucléaires ?

  1. Michelangelo 2 décembre 2013 à 19:57 #

    Danton, alias Louis XIV abreuve le site de ses idées saugrenues. Non aux éoliennes ??? Pourquoi donc ??? C’est une énergie propre au moins et indéfinie. Quant au démantèlement des centrales, il faudra bien y passer un jour sans pour autant être un ayatollah vert. Une centrale a une date de préemption malheureusement et l’uranium une denrée qui va se raréfier. La transition énergétique est donc une nécessité à moyen terme, qu’on le veuille ou non.

  2. Anonyme 2 décembre 2013 à 20:13 #

    Michelangelo n’a pas lu le texte ci-dessus.

  3. LOUIS XIV 2 décembre 2013 à 22:03 #

    @ Michelangelo – Che.

    L’énergie éolienne en France en 2012

    Puissance éolienne installée : 6 640 MW (6 397 MW en nov. 11)
    Eoliennes : environ 4 058 éoliennes installées en France
    Electricité élolienne produite : 11,9 TéraWattheures en 2011 soit l’équivalent de 2,95 Mtep
    Production éolienne = 2,5% de la consommation France en 2011=  » peanuts.. »

    Pour avoir un intérêt réel de production électrique avec les éoliennes il faudrait raser toutes les forêts les champs et en installer des millions

    Enfin :

    Bruit
    « Les éoliennes sont bruyantes
    ; elles cassent les oreilles »

    Paysage
    «Les éoliennes défigurent le paysage ».
    ƒ
    Oiseaux
    Les éoliennes sont de vrais hachoirs à oiseaux

    Tourisme
    Les éoliennes font fuir les touristes

    Immobilier
    Les éoliennes entraînent une
    dépréciation de l’immobilier

    Nucléaire
    Implanter de l’éolien n’arrêtera jamais
    la construction de centrales nucléaires
    .
    Production
    La production des éoliennes est intermittente. On ne peut pas compter sur elles.
    Il faut construire des centrales traditionnelles pour pallier les absences de vent
    ƒ
    Tarif
    « Ce sont d’énormes subventions qui sont accordées à l’éolien et payées par le consommateur
    .
    Pollution :Les éoliennes ne réduisent pas la pollution atmosphérique, car il faut compenser
    leur production intermittente avec les centrales à charbon

    Implantation : Oui aux éoliennes, mais dans les zones industrielles
    Il en faudrait beaucoup car elles produisent peu d’énergie et la France en serait recouverte.

    L’implantation des éoliennes est anarchique.

    L’effet stroboscopique dû aux éoliennes rend nerveux et peut provoquer des accidents. Les infrasons rendent insomniaque. Les éoliennes provoquent également épilepsie, ionisation de l’air, cancers, fausses-couches, etc ..
    ƒ
    Patrimoine
    Les éoliennes détruisent notre patrimoine

    Canadairs
    Les canadairs ne peuvent pas éteindre
    les feux de forêt à proximité des éoliennes.

    Lumière Le balisage nocturne des éoliennes provoque des flashs lumineux gênants
    .
    Accident
    « Les éoliennes peuvent provoquer des accidents en chutant. »
    ƒ
    ƒ
    TV & radios Les éoliennes brouillent les réceptions TV et radio
    Béton Avec les fondations et les chemins d’accès, les parcs éoliens bétonnent la nature
    :
    Choix La production d’électricité d’origine éolienne a été imposée à la France

    ƒ
    Danemark
    Les Danois ont arrêté le développement de l’énergie éolienne
    Le Danemark a les émissions de gaz carbonique par habitant les plus élevées d’Europe, parce qu’il est le pays où l’énergie éolienne est la plus développé

    Autres idées fausses
    Les éoliennes d’aujourd’hui, avec des hauteurs dépassant la centaine de mètres, ne sont pas à l’échelle de l’homme. Il faut promouvoir des énergies renouvelables domestiques .

    L’éolien ne crée aucun emploi permanent, encore une arnaque !! par les  » Eco-gangstas »

  4. LOUIS XIV 2 décembre 2013 à 22:06 #

    l’Uranium largement dépassé, le Thorium devrait prendre le relais avec plus d’avantages que d’inconvénients.
    Les chinois s’y mettent ..

  5. Michelangelo 2 décembre 2013 à 22:51 #

    Louis XIV-Danton tu dis toujours autant de conneries. Il existe aussi d’autres moyens de produire de l’énergie propre; réfléchis un peu car c’est l’avenir. Toi tu es toujours tourné vers le passé. Tu n’es qu’un dinosaure ! Tes idées sont passéistes. Tu appartiens au passé, tu n’as rien à proposer que des vieilles recettes qui ont déjà échoué.

  6. LOUIS XIV 3 décembre 2013 à 09:54 #

    Bien au contraire l’Ère Atomique c’est maintenant !!!

    il suffit d’utiliser du Thorium qui a les mêmes valeurs que l’Uranium un danger de radiation moindre,une durée de vie largement inférieure et des possibilités plus intéressantes sauf que l’on ne peut faire une bombe avec !!! Le pourquoi de sa non utilisation.

    « ….Le thorium est un élément chimique, un métal de la famille des actinides, de symbole Th et de numéro atomique 90.

    Il a été découvert en 1829 par Jöns Jacob Berzelius et nommé d’après Thor, dieu scandinave du tonnerre.

    Ses principales applications sont dans les alliages de magnésium utilisés pour les moteurs d’aéronefs. Il aurait un énorme potentiel comme combustible nucléaire, mais cette voie est encore en cours d’exploration (avec divers types de réacteurs : réacteur nucléaire piloté par accélérateur, réacteur à sel fondu, réacteur à haute température (HTR), …) dans la lignée du projet de centrale nucléaire au thorium conçue et développée par l’ingénieur français Edgard Nazare dans les années 50… » ……………. « wikipédia. »

    Hier après-midi j’étais à une conférence sur la :
     » Décroissance  » une nouvelle théorie Bobo-Socialiste pour expliquer que faute de pouvoir innover, avancer, nos moyens ne nous le permette plus ; il fallait réduire la production le train de vie ,revenir au vélo; arrêter d’acheter , de consommer on n’en a pas besoin etc….
    Bref c’était une conférence des Ayatollahs néo-bobo dans le style que tu préconises et que tu qualifies d’ AVENIR avec des énergies nouvelles UTOPIQUES !!!
    Les Éoliennes ,un pis aller ,un tampon rien d’autre ne peuvent alimenter une ville entière en électricité !!!!
    Les panneaux solaires chauffe l’eau à 45° coutent une fortune pour économiser l’investissement il faut 40 ans.
    Hors les durites (caoutchouc)de ces panneaux ont une durée de vie de 7 à10 ans maxi et les changer coûte aussi cher que changer le panneau solaire…
    de plus ces panneaux contiennent des métaux lourds = Lithium -IMPOSSIBLE à éliminer……BONJOUR la pollution ajoutée… bref encore un attrape couillon……

    En gros les KHMERS VERTS ne profitent de leur Intoxication DURABLE que pour nous enfler en impôts supplémentaires…..

    Après si tu les écoutes, au premier degré ,sans essayer de t’informer plus largement tu vas finir nu dans un terrier comme un petit lapin pour vivre avec ton temps que je qualifie de Néo-Période -Préhistorique…

    Tout le monde à vélo..les maisons ou plutôt les Grottes das lesquelles il faudra habiter seront non énergivores puisque sous terre la température est meilleure…Ce type de nouvelle vie reflète bien la dingologie ambiante de quelques illuminés prêchant l’apocalypse et encaissant la monnaie..
    Nous avons une nouvelle race de politiques profiteurs les Ecomachins ils sont comme les pastèques vert dehors et rouge dedans …

    Ceci dit il ne faut pas transformer la Terre en poubelle,mais de là à se servir du réchauffement climatique du à la pollution ,la plus grande arnaque du siècle …il y a de la marge..!!

    Demande à ces braves gens comment le Sahara Océan immense il y a des millions d’années s’est asséché en un désert à une époque ou il ni avait pas de mobylettes !!!!!

    La terre a des cycles point barre le » Groenland  » ce mot a la consonance Green..land ce qui veut dire que la terre en question était verte de son herbe et qu’il na avait pas de glace dessus…

    Michelangelo la culture c’est comme la foi , au début quand on commence à s’instruire on s’éloigne de DIEU ensuite plus on étudie et plus on se rapproche de DIEU.!!!
    La culture c’est pareil plus on étudie,plus on apprend et plus on mesure son ignorance et le chemin à parcourir…!!!

    Mais il y a une chose qui se développe très vite dans cette quête faite pour mourir le moins idiot possible :
    l’esprit critique….ou comment ne pas tout prendre pour Évangile…

    Actuellement l’École de la République fabrique des esprit éponges ,avec des bacheliers merveilleux ,aucun n’a redoublé une seule classe et la réussite au bac avoisine les 100%…!!!

    Après il ne faut plus se poser la question de savoir comment on est arrivé là et pourquoi personne ne bouge ou ne propose une alternative…qui a mon avis serait mieux que l’alternance en politique..mais on s’éloigne !!

  7. LOUIS XIV 3 décembre 2013 à 09:58 #

    Ce que l’on ne veut pas vous dire :

    L’atome vert : le thorium
    Publié le 18 mai 2013 par Dr. Goulu

    « L’atome vert » [1] est un livre consacré à une technologie peu connue du grand public mais beaucoup plus avancée et prometteuse que je ne le pensais : les réacteurs nucléaires au Thorium. Les avantages sont très nombreux:
    • le Thorium 232 est plus abondant que l’uranium [2], on peut l’utiliser à 100% contre quelques pourcents pour l’uranium, et il n’y a pas besoin de l’enrichir.
    • le 232Th étant fertile et non fissile [3], il ne peut pas produire de réaction en chaîne. Une centrale ne peut pas s’emballer, et elle peut s’arrêter d’elle même en cas de défaut de refroidissement
    • les déchets du 232Th ne sont dangereux que quelques siècles, contre des centaines de milliers d’années pour ceux de l’uranium [4].
    • les centrales au thorium peuvent « incinérer » les déchets des centrales à uranium, y compris le plutonium.
    • on ne peut pas produire d’armes nucléaires avec une centrale au thorium.
    Coté désavantages, en cherchant bien il y en a quelques uns, mais le principal est : on ne peut pas produire d’armes nucléaires avec une centrale au thorium. Selon Jean-Christophe de Mestral, c’est ce qui a favorisé la filière de l’uranium pendant la guerre froide alors que plusieurs expériences ont démontré la faisabilité et la sécurité des solutions au Thorium. Entre autres:
    • Le réacteur expérimental de Shippingport aux USA qui a fonctionné comme surgénérateur au Thorium entre 1977 et 1982
    • Plusieurs réacteurs à très haute température (HTGR) ont fonctionné avec des barres de combustible mixant Uranium 235 et Thorium 232 aux USA, mais aussi en Allemagne entre 1966 et 1989
    • Les réacteurs expérimentaux et 7 réacteurs CANDU de 220 MW chacun utilisant un mix Uranium/Thorium qui fonctionnent actuellement en Inde. L’Inde est le seul pays mentionnant clairement le thorium dans son programme énergétique, pour une raison simple : l’Inde a très peu d’Uranium, et ne peut pas en importer facilement car elle n’a pas signé le traité de non prolifération. Par contre elle dispose de gros gisements de Thorium.
    • Et aussi le « Molten-Salt Reactor Experiment » (MSRE) qui fonctionna entre 1965 et 1969 avec divers combustibles, dont de l’Uranium 233 produit à partir de Thorium dans un autre réacteur.
    Les réacteurs à sels fondus (MSR) sont prometteurs à moyen terme. Ils sont d’ailleurs prévus par le « Forum International Génération IV » dans les technologies disponibles d’ici 2030, mais hélas seulement dans leur version à l’Uranium. Les Réacteurs au Fluorure de Thorium Liquide (LFTR) n’ont pas été projetés dans cet horizon de temps, tout comme le « Rubbiatron » qui nécessite un accélérateur de particules d’ailleurs. Ce qui n’empêche pas l’AIEA d’en penser du bien [5], ni la Chine de démarrer un ambitieux projet de LFTR, qui sera probablement une première mondiale…

  8. Michelangelo 3 décembre 2013 à 10:35 #

    Louis XIV, ce n’est pas avoir l’esprit critique que de sauter sur une opportunité tirée d’on ne sait où. Les infos sur Internet sont à prendre avec circonspection et prudence, tout le monde le sais sauf toi on dirait. S’il existait une solution miracle en terme d’énergie ça se saurait. Tes copier-coller sans réelle vérification des sources laissent penser que tu délègues ta pensée. Arrête de prendre ceux qui ne pensent pas comme toi pour des cons. C’est typiquement paranoïaque. Tu ne détiens aucune vérité, juste des idées glanées sur la toile et au fond de ton esprit malade.
    Quant à ceux que tu appelles khmers verts, je te rappelle qu’ils n’ont pas de sang sur les mains, contrairement à tes idoles passées… C’est vrai, le génocide juif est un détail pour les gens que tu soutiens… Ca en dit long sur ce que tu imagines au cas improbable où tes amis prendraient le pouvoir : goulag pour tous les ennemis de la vraie France que tu incarnes !!! Socialos, gauchos, verts, juifs, arabes musulmans, tous au four crématoire !

  9. LOUIS XIV 3 décembre 2013 à 11:11 #

    @MICHELANGELO

    Au cas on tu ne m’aurais pas lu ,j’ai indiqué déjà plusieurs fois que le FN ne fera aucun miracle, c’est un parti politique qui surfe sur la déception et qui se profile comme un autre.
    En revanche je pense que toi tu es un Vrai Paranoïaque de notre Temps Intolérant un max ,élevé dans les codes distordus d’une soit distante béatitude Humaniste et vraiment ceux qui ne pensent pas comme toi ,et les bobos, ont tous les défauts Standardisés sous « blisters » utilisés par les cerveaux Monoprix que l’on a confectionnés à l’école de la « RIPOU -BLIQUE « depuis 1981 …..

    Alors continue à cautionner/
    *** les 100 Millions de morts de tes amis communistes ,qui continuent dans le monde..
    ***continue de cautionner l’Islam qui massacre les chrétiens en Afrique et en Orient ..ces braves Musulmans avec leur religion de Paix!!
    ***Continue de soutenir ceux qui vont profiter des femmes les plus misérables et cautionne ces abus de faiblesse pour emprunter moyennant finance leur utérus pour la gestation d’un enfant , leur enfant qui sera vendu à un couple Homosexuel qui peut naturellement enfanter mais qui a décidé de ne pas le faire !!!!!!!!!!!!!!
    ****Continue à vouloir que l’on enseigne aux enfants en primaire la Théorie du Genre….ils pourront changer de sexe quand ils seront grands à leur convenance..rien n’est établi c’est à eux de décider ?????
    ****Continue de souhaiter par tolérance que l’on enseigne l’Islam en école primaire mais pas le Catholicisme cette religion de tordus.
    ****bientôt tu feras aussi parti des gens qui souhaitent supprimer les monuments aux morts de la France pour ne pas vexer la diversité…

    Excuses moi de ne pas être comme toi et je pense que si tu es tolérant,je voudrais que les Petits Français continuent, si on leur permet ,de vivre dans leur beau Pays….. Sans avoir HONTE ni REMORDS de ce qui a fait la grandeur de notre Pays…. Ne soient pas obliger de cacher que leur grand-père a fait la guerre et de jeter les éventuelles distinctions et médailles de reconnaissance de la Patrie (mot qui n’existe pas dans ton apprentissage du vocabulaire français).

  10. Anonyme 3 décembre 2013 à 11:26 #

    @michelangelo

    Tout le monde ne peux être comme toi:

    ***préférer l’islam à la chrétienté et souhaiter ardemment voir ses enfants rejoindre par le mariage cette belle religion., voir fleurir les Mosquée pendant que l’on détruit des Eglises fautes de moyens.
    *** demander aux femmes les plus misérables de vendre leur ventre aux Homosexuels pour avoir un enfant (alors qu’ils peuvent physiologiquement en faire un).
    *** cautionner le Communisme et ses 100 Millions de morts dans le monde.
    *** supprimer des programmes scolaires les personnages Français qui sont vexants pour le diversité.
    ***Introduire la notion de théorie du genre dès la Primaire et apprendre aux enfants qu’ils pourront changer de sexe à la demande quand ils seront grands.
    ***Multiplier les salles de shoot pour aider à être tolérants avec les drogués!!
    *** au point de vue Justice ,accorder plus de moins en moins de légitimité aux victimes et de plus en plus de compassion pour les agresseurs..
    *** Bientôt supprimer les Monuments aux Morts pour la France…insupportable encore pour la diversité…

    bref cette France que tu souhaites admet par TOLÉRANCE que d’autres n’en veulent pas !!!sans être d’ignobles racistes nazis etc….
    Tes parents étaient comme toi ? ils avaient honte d’être Français ?????

  11. Michelangelo 3 décembre 2013 à 11:37 #

    Pris au hasard sur le site du CNRS :
    « Il existe néanmoins encore de nombreux verrous à lever avant de construire un prototype de réacteur à sel fondu. Il faut par exemple parfaitement connaître et contrôler les propriétés physiques et chimiques du sel. Le LPSC travaille notamment à mettre au point des méthodes pour le retraiter et en évacuer les produits de fission. « Pour l’instant, nous cherchons à démontrer la faisabilité d’un tel réacteur », admet Christian Le Brun. »
    On voit que la solution n’est pas encore prête pour demain…

  12. Michelangelo 3 décembre 2013 à 11:59 #

    @Anonyme
    Mon pauvre, tu ne sais pas lire. Tu mélanges tout, à ton seul avantage ! Et tu me prêtes des idées que je n’ai jamais exprimées. Tu fais un amalgame et ta plaidoirie en devient pathétique.
    Tu es contre l’islam, contre les homosexuels, contre les communistes, contre tout en fait !
    La société évolue mon vieux, ne t’en déplaise. Et laisse mes parents tranquilles; Ils n’ont pas à être pris à témoin par un individu ignoble comme toi.
    J’aime la France bien mieux que toi : Ouverte, tolérante et sans renier le passé qui a fait sa grandeur.

  13. Michelangelo 3 décembre 2013 à 12:03 #

    @Anonyme
    Tu te pleins de beaucoup de choses. Vois-tu des choses positives dans ta petite vie étriquée ? Ouvre les yeux, fais preuve d’altruisme et tu te sentiras beaucoup mieux.

  14. Anonyme 3 décembre 2013 à 12:11 #

    @michelangelo

    « ….Mon pauvre, tu ne sais pas lire. Tu mélanges tout, à ton seul avantage ! Et tu me prêtes des idées que je n’ai jamais exprimées. Tu fais un amalgame et ta plaidoirie en devient pathétique.
    Tu es contre l’islam, contre les homosexuels, contre les communistes, contre tout en fait !
    La société évolue mon vieux, ne t’en déplaise. Et laisse mes parents tranquilles; Ils n’ont pas à être pris à témoin par un individu ignoble comme toi….. »

    Tu vois tu dis tout et le contraire en quelques lignes c’est finalement le mot pathétique qui te conviens le mieux !!

  15. Michelangelo 3 décembre 2013 à 12:12 #

    @Anonyme
    Le front populaire était de gauche. Les résistants aussi alors que l’extrême droite était collaborationniste.
    Toutes les religions ont toujours été un frein dans les sociétés. Il n’y a pas d’exceptions. La religion catholique a créé l’inquisition et brûlé bien des « incroyants » dans son histoire. Elle a toujours fait preuve d’intolérance, tout comme les autres religions.

  16. Michelangelo 3 décembre 2013 à 12:16 #

    @Anonyme
    « Tu vois tu dis tout et le contraire en quelques lignes c’est finalement le mot pathétique qui te conviens le mieux !! »
    Prouve ce que tu écris. Je ne me contredis pas. Tu as vu ça où ? dans ton esprit dégénéré ???

  17. albert le contractuel 3 décembre 2013 à 12:19 #

    @michelangelo

    « …Tu es contre l’islam, contre les homosexuels, contre les communistes, contre tout en fait ! »

    Michelangelo il fallait continuer sur ta lancée et dire ouvertement moi je suis pour l’Islam,les Homos et je suis Communiste.c’est bon maintenant on connait le personnage.
    Alors explique nous ?
    Tout le monde en France commence à comprendre cette mascarade Humaniste à 2 balles qui n’a qu’un intérêt électoral et de profits, se mettre dans la poche les émigrés de plus en plus nombreux qui ont déjà la CNI pour voter ,les Homos le lobby puissant etc..
    Alors une seule question que fais-tu au parti socialiste combien ramasses -tu ?
    Tu sais ,il ne reste que 15% de citoyens d’accord avec l’équipe de Gagnants de François le Mou !!
    Tu ne peux continuer à nous endormir avec ton bon cœur et tes histoires de scout !!

  18. Louis XIV 3 décembre 2013 à 12:26 #

    @michelangelo

    Il faut apprendre à bien analyser un MOT avant de le dévier de sa définition première, chose largement utilisé par les Bobos dans la création de tout leur néologisme…
    Quand ce ci est bien compris on peut commencer:
    ISLAMOPHOBIE = ISLAM ET PHOBIE = en traduction= Peur de l’Islam !!
    Donc il s’agit de la peur d’une Religion ,l’Islam qui est une religion et NON une RACE…et la déviance actuelle c’est de faire des islamophobes des RACISTES !!!
    Pourtant ,on connait dans le monde les bienfaits de l’Islam partout ou cette religion est installée !!!
    On continue:
    pendant la guerre des Français ont pactisé avec les Nazis et les ont suivi dans leur délires ,on les a appelés les COLLABOS !!
    Actuellement sous couvert de Laïcité ,les Politiques certaines associations donnent de l’Argent pour les Associations Culturelles magrébines qui sont en fait des associations Cultuelles !!
    certains Maires aident même a financer des Mosquées….
    .
    Comment peut-on appeler ces Politiques et les citoyens -qui se disent non racistes -qui les suivent dans cette démarche, qui refuse d’aider l’Eglise Chrétienne financièrement sous prétexte de Laïcité et qui aident l’Islam ???
    Peut-être va tu me donner la définition, Michelangelo ???
    « …Ça sent l’intolérance à plein nez. C’est ça qui est ignoble. » DIXIT Michelangelo l’homme bon par essence ou du moins meilleur que ceux qui ont l’outrecuidance de le contrarier !!
    « …L’Histoire est un long chemin broussailleux qui mène jusqu’à nous. ..
    L’Homme des Droits de l’Homme se regarde, émerveillé, comme l’aboutissement de l’homme…Et il le fait savoir. ..
    Fier, à s’en tambouriner la poitrine, d’avoir vaincu le principe hiérarchique, imbu de sa ferveur antidiscriminatoire, ivre de sa TOLÉRANCE aux différences…
    il instruit le procès pour INTOLÉRANCE de toutes les formes de vie et de pensée qui diffèrent des siennes. ……Sûr que rien d’humain ne lui est étranger, et qu’il est seul dans ce cas, il devient étranger à tout ce qui est humain……
    C’est la nouvelle définition du mot » TOLÉRANCE » dont tu es victime (mais pas que toi, rassures toi ) une redéfinition de ce mot par les » néos- bobos-socialos » qui ferment ainsi toute discussion et s’inscrivent dans un nouveau terrorisme :
    Celui de la Pensée Unique !!

  19. Michelangelo 3 décembre 2013 à 16:21 #

    Louis XIV, tu prêtant que les néos- bobos-socialos ferment ainsi toute discussion et s’inscrivent dans un nouveau terrorisme : Celui de la Pensée Unique !!
    La pensée unique je la lis sur ce blog à longueur de tirades indigestes… C’est ici qu’est l’intolérance !

  20. Michelangelo 3 décembre 2013 à 16:25 #

    Et arrête de donner des leçons aux autres pour te faire valoir; Tu es juste bon à faire des copier coller sur internet. C’est pas avec tes minables invectives qu’on fera avancer la France. Enfin, pas celle que tu espères de tes voeux revanchards et étroits 😉

  21. Michelangelo 3 décembre 2013 à 16:29 #

    @albert le contractuel
    Celui qui a peur des immigrés et des homos. Celui qui ne comprend rien à rien. Celui qui n’a aucune pensée altruiste, sauf à son égard…
    Quant aux 15% de satisfaits, certes j’en fait partie et j’en suis fier. Je n’ai pas l’habitude de fuir devant la difficulté et je ne réponds jamais aux sirènes de la facilité. Tu sais, le plus dur dans la vie, c’est de rester ouvert. Toi tu as choisi de rester fermé sur tes convictions à la noix.

  22. Michelangelo 3 décembre 2013 à 16:41 #

    A méditer, dans La peste d’Albert Camus. Prenez-en de la graine (mais vous risquez d’avoir du mal à comprendre…) :
    Je sais seulement qu’il faut faire ce qu’il faut pour ne plus être un pestiféré et que c’est là ce qui, seul, nous faire espérer la paix, ou une bonne mort à son défaut. C’est cela qui peut soulager les hommes et, sinon les sauver, du moins leur faire le moins de mal possible et même parfois un peu de bien. Et c’est pourquoi j’ai décidé de refuser tout ce qui, de près ou de loin, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, fait mourir ou justifie qu’on fasse mourir

  23. @michelangelo alias gruchié 3 décembre 2013 à 18:22 #

    tu radote gros con toujours le méme discours alors une seule solution CASSE TOI PAUVRE CON t est le plus gros con de tout le web va repandre ta merde plus loing sac a vin DEGAGE PAUVRE CON

  24. Michelangelo 3 décembre 2013 à 18:36 #

    Ben dis-donc, c’est pas la politesse qui t’étouffe… Qui es-tu pour insulter les gens de cette manière grossière ? Ca fait tache sur le site, non ??? Des gens si sérieux…

  25. Michelangelo 3 décembre 2013 à 18:37 #

    PS : Je n’ai qu’un pseudo et c’est bien Michelangelo. Pour le reste, adresse-toi aux intéressés.

  26. Michelangelo 3 décembre 2013 à 19:17 #

    Je viens de voter pour au moins la 10ème fois sur le sondage du site… C’est pas très normal il me semble…

  27. Anonyme 3 décembre 2013 à 19:52 #

    si tous ce qui veulent que l’on démonte les centrales sont prêt à pédaler pour combler le manque d’électricité pour quoi pas

  28. LOUIS XIV 3 décembre 2013 à 20:52 #

    Le monde socialiste c’est le monde magique de Narnia.. ..limite Témoins de Jéhovah et on vivra en paix avec les animaux féroces etc…..
    Un monde de Bisounours loin des réalités surtout pour les richissimes des quartiers chics de Paris ,le Marais etc…qui refont le monde, avec des revenus annuels digne d’un loto, ils sont capables des plus grands moments d’Humanisme, prêts à défendre la veuve & l’orphelin pourvu que ce soit les autres qui paient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Et puis il y a les SIMPLETS de moins en moins il faut le dire mais enfin on en trouve encore sur ce site !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  29. Michelangelo 4 décembre 2013 à 10:59 #

    Discréditer les gens pour nier leur voix. C’est ce que vous faites de mieux. C’est une stratégie comme une autre. Il n’y a pas des socialistes que dans les beaux quartiers de Paris. Le socialisme est une formation historiquement populaire, ne vous en déplaise. D’autre part, pour ceux qui sont riches ET socialistes, ils ont le mérite d’avoir des idées normalement incompatibles avec leur classe. C’est une forme de courage essentiellement assise sur des valeurs transversales à toute société : égalité – fraternité !

  30. LOUIS XIV 6 décembre 2013 à 10:43 #

    « …ceux qui sont riches ET socialistes, ils ont le mérite d’avoir des idées normalement incompatibles avec leur classe. C’est une forme de courage essentiellement assise sur des valeurs transversales à toute société : égalité – fraternité !… »

    Ah Bon moi j’appelle ça du Marketing ..ça mange pas de pain et c’est bon pour les affaires !!!!!

    Quand il s’agit d’acteurs de cinéma ,de chanteurs de variétés….ils sont tous socialistes ..et là c’est de l’opportunisme associé au marketing type grande distribution…qui achète leur merde en nombre..Le peuple pardi c’est là le plus gros de la clientèle à CIBLER….après dans le silence anonyme de l’isoloir ils votent à droite pour protéger leur fric ou mieux ils donnant des leçons de moral au Peuple et sont fiscalement hors France !!!!!

    Ce sont ceux que tu classes :
    dans les valeurs transversales à toute société : égalité – fraternité !… » et dans l’Cul le manche de binette !!!!

    Tu es, soit machiavélique soit un petit lapin de 3
    semaines !!

  31. Michelangelo 6 décembre 2013 à 11:40 #

    Quand tu parles évasion fiscale, tu devrais plutôt parler de tes ces riches de droite qui planquent leur argent dans les paradis fiscaux. Ils se sont souvent enrichis sur le dos de leurs ouvriers à coup de SMIC et en collaborant avec l’ennemi pendant la 2ème guerre mondiale (là ce sont forgées quelques fortunes pas nettes… J’en connais et toi aussi, et c’étaient pas des gens de gauche). Et sans la gauche pour faire des avancées sociales indéniables, on en serait encore à Germinal (congés payés, Smic, droits du travail, temps de travail, droit à la retraite, SECU, etc…)

  32. Michelangelo 6 décembre 2013 à 11:43 #

    Relis GERMINAL, ce sera bon pour ta culture ! Un lapin de 3 semaines, c’est mignon tu sais. Plus mignon qu’un mammouth mal embouché !

  33. LOUIS XIV 6 décembre 2013 à 17:37 #

    Germinal excellent ouvrage ,le front Populaire excellente période très humaniste très much très tout ce que tu veux.
    aussi….

    Mais ça ‘était avant !!

    Alors le Mammouth dit au petit lapin de 3 semaines ; il faut évoluer mon petit Lapin tu ne peux vivre dans le passé avec la nostalgie du Père Goriot….de Gervaise….de Michel Rondet..des luttes ouvrières de l’Internationale !!!

    c’est fini

  34. jacques 9 décembre 2013 à 09:11 #

    Le nucléaire, tout le monde sait que c’est dangereux, on ne saura pas avant de nombreuses années, comment traiter les déchets. D’ici là il y aura encore d’autres catastrophes. Créer et utiliser des énergies renouvelables, c’est possible si on y consacre l’argent que certains voudraient encore mettre dans la construction d’EPR;.
    j’habite près de Penly. il ne sera pas question qu’un nouvel EPR soit construit ici. On fera tout pour bloquer si ce projet refait surface. La géothermie est je pense inépuisable et peut fournir de l’énergie propre en permanence, même quand il n’y a pas de vent! il faut mettre des moyen pour activer les recherches dans ce sens. IL fait très chaud à 2000 m sous nos pieds. On peut se chauffer avec, grâce à la réalisation de réseaux de chaleur utilisés collectivement.. On est capable aussi de produire de l’électricité avec la chaleur; Alors allons y et trouvons aussi les moyens de démanteler les centrales nucléaires. Mais où trouver cet argent car EDF n’a pas provisionné de fonds?

  35. Anonyme 11 décembre 2013 à 14:19 #

    Germinable pas la peine de lire cette connerie c’est du 19° siècle.
    Les ouvriers y en a plus , alors les socialistes vous êtes démasqués ,des guignols déguisés, dehors les travestis en pauvres ..vous êtes riches et le Peuple vous vous en battez les couilles!! seul compte le fris et le pouvoir…mais dans les mains de crétins on voit le résultat immédiat !!

  36. Ecologiste 13 décembre 2013 à 15:30 #

    C’est déjà trop tard mes chers Amis.
    Le Gouvernement PS-VERTS a déjà programmer définitivement la fin du nucléaire en France : c’est désormais inéluctable.
    Les crédits d’Etat alloués au Commissariat à l’Energie Nucléaire sont réduits à peau de chargrin et chaque année depuis 2013 ce sont 150 emplois de chercheurs qui sont supprimés.
    D’ici 4 ans il ne sera plus possible d’envisager un quelconque retour au nucléaire, la matière grise française, aujourd’hui la référence mondiale, sera anéantie.
    Pourtant la Presse, bien au courant du fait, et les médias se taisent.
    Tout se fait en silence : Dormez tranquile brave gens…

  37. Gus 15 décembre 2013 à 09:33 #

    Après le Gang de Droite et le Gang de Gauche,on voit arriver un nouveau Gang celui des Écolos avec la même technique que les 2 autres Gangs…..Intimidation et racket sous forme de bien-être pour la Planète !!
    Un Quatrième Gang qui va tout régler avec l’appel au Patriotisme, à la Nation et qui une fois en place fera comme les autres !!!!!!!

    Quand on sera Grands ,on se prendra en main,on n’attendra pas les autres pour tout faire à notre place…on comprendra qu’il faut se faire entendre en participant activement à la vie de notre Pays….

  38. DUPONT 16 décembre 2013 à 12:06 #

    LES MEDIAS N’AIMENT PAS LA FRANCE !
    Depuis que les Socialistes sont au pouvoir, en particulier depuis que François Hollande est Président de la République, l’information médiatique en France est dirigée essentiellement contre tout ce que le Gouvernement entreprend !
    Pourtant, quand il a pris les rênes du Pays, la situation était désastreuse :
    – Les français étaient gouvernés les uns contre les autres : public/privé, jeunes/âgés, chômeurs/travailleurs, villes/banlieues, etc.… ! – Les finances publiques dans un état lamentable ! – Les riches plus riches, les pauvres plus pauvres ! – Les autoroutes privatisées ! – Les affaires en cascades : L’Oréal, Champ de courses bradé, financement de campagne électorale, indépendance de la justice remise en cause par la loi Dati, désignation à l’audiovisuel par le Chef de l’Etat, et ainsi de suite …
    Tous les journaux ont promotionné cette méthode gouvernementale ! Mais les Françaises et les Français ont décidé le contraire ! Ils ne veulent plus de « Karcher » !
    Depuis, il ne manque pas une seule journée où les journaux écrits, télévisés, tapent sur le Gouvernement. Tout est orchestré, dans toutes les pages de l’information, je suis outré !
    Prenons un quotidien national, très connu à Paris :
    – Page une : Hollande est-il à la hauteur ? – Page deux : Marine Le Pen dénonce la hausse des impôts ! – Page trois : La loi sur la refondation de l’école et les rythmes scolaires en interrogeant un élève de la maternelle ! – Page quatre : L’écotaxe : les camions dans la rue ! Les bonnets rouges alors qu’ils sont dirigés par les patrons ! – Page cinq : Un homme tire sur ses parents ! – Page six : La France va être éliminée ! – Page spectacles : Sarkozy admire en spectateur Carla Bruni !
    Vous fabriquez des torchons ! Je vous cite :
    « Les incapables, la prostate, …….
    Et c’est tous les jours ainsi ! Tout est foutu ! Suicidez vous ! Les socialos sont au pouvoir !
    Vous promotionnez la sinistrose ! Vous ne dites pas la vérité ! Non, tous les Français ne sont pas racistes ! Non, tous les français ne sont pas contre les mesures gouvernementales ! Non, tous les français ne sont pas contre certains impôts !
    Aucun de vous n’explique le pourquoi, le bien fondé des mesures gouvernementales. Au contraire, vous instrumentalisez les gens indécis, les plus défavorisés, pour leur faire croire que le gouvernement est composé d’incapables, le Président en premier !
    Alors ne vous étonnez pas de la montée du racisme, qui génère des prises de position pour le Front National ! Oui, Messieurs les journalistes, vous promotionnez un parti qui soit disant est politique, vous participez à la banalisation des extrêmes !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et en plus votre « canard » est cousu de fautes d’orthographe !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Pourtant le Gouvernement n’a rien changé dans la feuille d’imposition des journalistes ! Plus que les cheminots, que souvent vous mettez en exergues, vous bénéficiez de privilèges !
    « Non seulement des avantages en nature : frais de repas, d’hôtel, de déplacement, mais aussi d’une véritable niche fiscale. En effet, à l’origine, une déduction fiscale supplémentaire par rapport à tout citoyen français a été crée et se justifiait en raison de l’impossibilité pour les journaux d’après guerre de disposer des ressources financières suffisantes pour rembourser l’intégralité des frais professionnels. Dans ce contexte l’Etat a accepté d’assumer ces défraiements pour tous les journalistes et les métiers s’y rapportant. Mais à la fin de la 2 ème guerre mondiale, les conditions salariales des journalistes français ont évolués. Désormais, la plupart des frais professionnels sont pris en charge par leurs journaux.
    Les journalistes cumulent donc les remboursements effectués par leur Entreprise et celui de l’Etat ! Aujourd’hui l’article 81 du code général des impôts permet aux journalistes de déduire directement 7.650 euros de leur revenu imposable pour « frais inhérents à leur profession ». Alors que tous les français sont censés être « égaux » devant l’impôt : article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen ! ».
    Mais voyez-vous, les cheminots sont informés, leurs Ipad ne fonctionnent plus à la vapeur !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et puis un jour, on s’en prend aux médias ! Qui ? Pourquoi ?
    Un homme armé isolé ou organisé ?
    Voilà ce que vous avez entrainé dans votre sinistrose, une maladie terrible !…….Une place privilégiée aux fous, aux extrêmes !
    Alors que vous prônez la liberté de la presse, vous êtes l’instrument d’une seule idée de pensée ! Vous n’acceptez plus le pluralisme ! Avant, vous exprimiez diverses opinions ! Aujourd’hui vous êtes tous sur le même courant de pensée !
    Mais qu’en on s’attaque à la Presse, on s’attaque à notre Liberté à Toutes et Tous ! Alors, Nous comme on aime la France, on vous défend aussi !
    Oui pour la liberté de la Presse !
    Non pour une presse dirigée par un seul courant de pensé !
    Oui, nous, Toutes et Tous, aimons la France !
    Un citoyen imposable et fier de l’être, mais qui a cessé d’acheter le journal et qui a débranché son téléviseur ! Jacky DUPONT

  39. Anonyme 1 janvier 2014 à 13:58 #

    nous avons une energie absolument fabuleuse
    nous gardons le sang de FAFA c est plus utile comme energie
    no comment

  40. GERMAIN Marcel 14 janvier 2014 à 12:07 #

    Pourquoi ne parle t-on jamais de la menace séculaire due à l’enfouissement des déchets radioactifs ?

  41. casa 17 janvier 2014 à 17:34 #

    Ayant vécu 5 ans à 1km d’une centrale donc aux nuisances qu’il en découle (luminosité permanente – bruit continu des turbines et des tours aéroréfrigérantes), je préfère de loin avoir un parc d’éolienne à proximité, même pour le visuel, c’est plus agréable et au moins il n’y a pas de risque de fuites !!!!!!

  42. lezepzep 29 janvier 2014 à 20:01 #

    EDF… Quelle rigolade, on nous demande de faire des économies (tout comme l’eau d’ailleurs) moi je veux bien à condition que l’on cesse d’augmenter le prix car moins l’on consomme, plus ils augmentent pour qu’à la fin, eux ils en tirent le même (ou voir plus) bénéfice… Alors que faire !!!

  43. Mr GRICOURT LUC 3 février 2014 à 19:51 #

    Il ne faut surtout pas les démanteler , ce qu’il faut c’est améliorer la sécurité le plus possible et rechercher de bonnes solutions pour éliminer les déchets .

  44. jean louis 5 février 2014 à 15:12 #

    Il faut urgemment détruire ce qui fonctionne bien. En particulier la centrale de Fessenheim, les risques d’un tsunami sont tellement énormes !
    allons voyons détruisons aussi la centrale de Nogent sur Seine, les rugissements de ce fleuve sont dangereux, et le Bugey, trop prêt de Lyon, et Paluel, et autres. Nous vivons dans un monde trop dangereux.
    Heureusement, Hollande est là, notre sauveur qui détruit à peu près tout ce qui fonctionne.

  45. Anonyme 19 février 2014 à 18:41 #

    Pas gênant ,tout cela.Dans environ 150000 ans,la race humaine aura disparu. Les humains adorent s ‘exciter,profitez en,le compte à rebours est en marche.

  46. Oskar Lafontaine 19 février 2014 à 22:00 #

    La vérité tout simple c’est que l’électronucléaire ne permet tout simplement pas d’avoir de l’électricité bon marché, et son coût de production en France ne cesse de grimper, EDF réclame maintenant 50 € pour chaque mégawattheure qu’elle produit, ce prix étant encore, pour un ou deux mois, de 42 €, mais en Allemagne ce prix est en-dessous de 40€ et le gouvernement Ayrault ne voudrait pas grimper au-delà de 46 € Quant à l’EPR c’est à plus de 100 € qu’il produira un jour, même construit en série. Autrement dit le nucléaire n’a plus d’avenir et il va falloir en plus repasser à la caisse pour payer démantèlements et déchets car les sommes provisionnées dans ce but sont ridiculement insuffisantes, et une partie en a même déjà été prélevée pour des opérations financières douteuses.Autant , dans ces conditions financières ridicules espérer vider le lac de Genève avec un sceau de 10 litres ! Si les américains ont effectivement démantelé quelques réacteurs (et non centrales, faudrait pas confondre), ils étaient petits et d’anciennes générations et surtout ils n’ont fait que déplacer les matériaux radio-actifs d’un lieu pour le mettre dans un autre. En France il y a bientôt 20 ans qu’EDF essaye de démanteler Brennilis et ça traîne toujours. En Allemagne l’éolien et le solaire réunis ont la puissance de plus de vingt réacteurs de 1000 mégawatts chacun, et la France, depuis trois ans achète de plus en plus d’ ‘électricité aux allemands, parce qu’elle est moins onéreuse que celle qui sort des réacteurs français. Le personnel d’EDF sur place n’a plus qu’ jouer aux cartes en surveillant vaguement des cadrans ind iquant 0 ou une valeur proche. En hiver EDF doit maintenant stopper au moins cinq réacteurs et en ralentir une dizaine d’autres, idem en été où le solaire allemand fournit de l’électricité moins onéreuse à l’achat pour EDF, dont la production nucléaire est, dans ces conditions en baisse continue depuis trois ans maintenant, va utiliser un tunnel spécial de 8 kilomètres entre la France et l’Espagne, où ne passeront que des câbles électriques en courant continu pour leur acheter de l’électricité éolienne et solaire que l’Espagne a en excès et brade faute d’acheteurs, car le prix de l’électricité à l’achat de gros n’a rien à voir avec son coût de production, loi de l'(offre et de la demande oblige, ni bien sûr avec le prix de vente au consommateur final, et il y a surproduction d(‘électricité en Europe et en plus stagnation et même baisse en Europe de la consommation électrique. En Allemagne les producteurs d’électricité photovoltaïque un peu importants stockent en accu cette électricité pour la vendre au réseau quand le prix en est devenu intéressant. En Allemagne toujours 10% de l’électricité produite est consommée par le producteur lui-même (autoconsommation, interdite en France, une loi est à l’étude pour changer cette absurde situation mais ERDF freine des quatre fers.)
    En conclusion, l’électronucléaire c’est du passé et même EDF le sait, qui s’était d’ailleurs opposée depuis vingt ans maintenant à la construction en France même de tout nouveau réacteur nucléaire, et c’est Chirac qui lui a imposé celui de Flamanville dont elle ne voulait pas. Avec un prix de construction de l’EPR de Flamanville qui a déjà triplé on voit que Roussely, PDG d’EDF à l’époque et débarqué d’office par Chirac, avait vu juste. L’EPR enfin est un échec total, il devait brûler du mox en grosses quantités, or les calculs sur de gros ordinateurs ont révélé, en 2010, que c’était impossible en raison d’un risque d’explosion style Tchernobyl bien trop élevé, et à cause du plutonium trop réactif et instable avec ses quinze isotopes, dont seuls 60% peuvent brûler dans un réacteur de deuxième génération ou même un EPR qui accepterait du mox. Il a fallu redessiner, en 2011, la cuve de l’EPR, prévue initialement pour abriter du mox, afin de lui permettre de brûler de l’uranium seul, d’où au moins deux années de retard. Les partisans de l’électronucléaire ignorent toutes ces réalités techniques et comptables.

  47. CHANTGUY 24 février 2014 à 17:31 #

    aujourd’hui nous avons les centrales nucléaires et sommes le pays le plus avancé en terme de gestion des usines, nous en sommes a la 4ieme génération et tous les pays du monde font appel a la France pour construire des usines comme c’est actuellement le cas dans plusieurs pays dont la Chine. On nous fait croire que nous pouvons remplacer le nucléaire par des éoliennes non polluantes!!!! encore un fois nous sommes pris pour des comiques, des veaux comme disait le Général de Gaulle. Calculez en 2013 la production des 5000 éoliennes sur le sol national Français a été de 2,9% pour l’année.Remplacer les usines nucléaires c’est faire produire 38%d’électricité par des éoliennes il faut donc environ 70.000 éoliennes pour remplacer la production de 50%des centrales nucléaires existantes. Si vous calculez la surface au sol qui serait occupée cela représente environs 7/8 départements Français entièrement couverts d’éoliennes/ Mais attention elles ne fonctionnent que lorsqu’il y a du vent.Les 5ooo éoliennes construites sur le sol National permettent de quantifier le bien fondé de ces engins que l’Espagne, l’Angleterre, le Danemark ont décidés d’abandonner et bientôt l’Allemagne qui nous revend en effet du courant du fait de l’impossibilité de maitriser les périodes de vent .L’Allemagne a aussi augmenté le CO2 rejeté et pour lequel on nous présente l’éolien,comme non polluant ; quant il n’y a pas de vent ce sont les centrales au lignite qui fonctionnent.et produisent du C02 en quantité.
    Nous sommes en une période de récession qui selon de nombreux experts financiers va perdurer et s’aggraver.Tout chef d’entreprise doit donc réfléchir, et principalement notre Gouvernement; a faire des économies en évitant de jeter l’argent par les fenêtres.
    Connaissez vous le rapport du service de renseignements et d’analyse sur la criminalité organisée(SIRASCO) dirigé par le Commissaire Dimitri ZOULAS.?
    Rapport remis au Gouvernement et qui précise que les certificats carbones délivrés a chaque construction d’éoliennes (permettant a des industriels pollueurs dans le monde de les acheter ce qui les autorise avec ces certificats de polluer a volonté)permettaient de commettre des escroqueries impliquant des fonctionnaires. (extrait des rapports publiés sur le FIGARO en date du 22/10/2012. l La Cour des Comptes (rapport 2012) évalue ces escroqueries pour la France a plus de 1 milliard 800 Millions d’Euros. La question qui se pose est d’essayer de comprendre pour quelles raisons nos Gouvernants persistent a simplifier l’installation d’éoliennes qui sont improductives, permettent de réaliser des escroqueries signalées et prouvées par le SIRASCO et la Cour des Comptes, sommes que nous déboursons tous les jours notamment avec la CSPE rubrique qui figure au bas de nos facturations EDF;
    Tout chef d’entreprise responsable serait déjà incarcéré pour participer a des escroqueries.Monsieur Cahuzac a été limogé pour avoir un compte dans un paradis fiscal , nos députés sont pourtant informés depuis des années que les promoteurs éoliens ont des sièges sociaux dans des paradis fiscaux ils ne réagissent pas pour autant et pourtant l’affaire est plus grave que celle précitée. Je précise que les éoliennes c’est:la mortalité des oiseaux et des chauves souris, les flashes de signalisation jour et nuit,la destruction des paysages,les conflits dans les villages, le profit des promoteurs,l’abandon par plusieurs pays d’Europe, la décote de l’immobilier, l’augmentation des factures d’électricité, et…surtout sans vent machines de + en + hautes, les problèmes de sante, les infrasons et les nuisances. Posez la question à des politiques qui préconisent l’éolien et demandez leur ,si les objectifs ne sont pas atteints,.s’ils se portent personnellement garant et caution financière des résultats.Moi je détiens
    desréponses;négatives.Pourtant tout industriel PME est responsable des erreurs qu’il commet ou de toute complicité volontaire qu’il apporterait a des escrocs étant informé des précisions du SIRASCO et de la Cour des Comptes..
    Pour simplifier l’installation d’éoliennes nos députés ont votés la suppression des ZDE et modifié pour les éoliennes les normes publiques ICPE .Que doit on penser :jeter l’argent du trésor public par les fenêtres en période de crise.Jeter des subventions à tout va pour permettre l’installation d’éoliennes qui apportent la ruine touristique dans les communes rurales en ayant les preuves par des organismes officiels que l’éolienne est une gigantesque escroquerie à la taxe carbone? ?? une escroquerie payée par le peuple..
    En attendant le résultat des enquêtes judiciaires en cours (18) ne serait il pas raisonnable de suspendre
    toute installation d’éoliennes industrielles et d’étudier les nombreux rapports remis au Gouvernement par des sommités spécialisées dans l’énergie comme Messieurs Percebois et Mendil qui ont expliqués que tant que le stockage de l’électricité n’était pas au point les éoliennes ne pouvaient être installées et qu’ensuite il faudra avant tout autre chose étudier la véritable rentabilité…
    Si on avait su …diront les véritables responsables, et pourtant ils ne peuvent à ce jour ignorer les rapports officiels.

  48. Oskar Lafontaine 24 février 2014 à 18:07 #

    Le surnommé » CHANTGUY vient de se fendre d’une triste et lamentable intervention, aujourd’hui 24 février,2014, pour tenter de ressusciter un mort, le nucléaire, et vouer aux gémonies l’éolien et je suppose, accessoirement le solaire aussi
    Tous les chiffres qu’il avance sont faux et archi faux. Notamment l’éolien terrestre est, et c’est tout ce qu’il y a de plus officiel, moins onéreux que le nucléaire neuf pour produire de l’électricité, les risques, les coûts faramineux de démantèlements et des déchets en moins. Je traverse régulièrement l’Allemagne, j’y aperçois des éoliennes et des toits équipés de panneaux solaires, mais rien de spécialement gênant visuellement. Pourtant, grâce à ses éoliennes et à son photovoltaïques, l’Allemagne, plus peuplée que la France, et moins étendue géographiquement, couvre ainsi, avec les renouvelables, plusieurs jours par an, plus de 50% de ses besoins électriques, et en permanence 25% . Il y a tant d’électricité disponible, qu’il y a surproduction et que l’Allemagne vend alors à ses voisins, dont la France et à un prix bradé, car l’électricité sinon, excédentaire, est perdue et EDF en profite. L’Allemagne est même devenue, le « château d’eau électrique » de l’Europe. C’est ce que j’ai pu lire dans le journal Les Echos, il y a quelques semaines, journal pourtant pas spécialement écolo et spécialisé sur les questions industrielles, économiques et financières. Le prix actuel du watt solaire de production est inférieur à 90 centimes d’€ et la Chine fournit même, suite à accord avec l’UE en juillet 2013, à 0,56 centimes d’€. Ces chiffres évidemment ne vous disent rien, alors sachez que l’EPR de Flamanville, en comparaison, ne pourra fournir, et dans 4 ans seulement, cemême watt à moins de 4,5 centimes d’€, soit presque dix fois plus cher. Encore ne s’agit-il là que du coût de l’investissement de départ, les frais de fonctionnement, quasi nuls en photovoltaïques, mais énormes en nucléaire, prix du combustible d’uranium notamment, , entièrement importé, viennent en plus. Dans ces conditions, il n’y a pas photo, l’électronucléaire a perdu la course face aux renouvelables, raison pour laquelle il n’y a plus aucun projet de construction de nouveaux réacteurs en France notamment et que ceux, moins de cinq, annoncés en Europe, seront abandonnés.De plus, en France, en Allemagne et dans toute l’Europe des centrales au charbon et au gaz sont désactivées, mises à l’arrêt forcé, car devenues non rentables. Prix actuel du mégawattheure nucléaire en France, 42 €, ce prix doit monter à 45 € d’ici le 31 mars, mais en Allemagne, grâce aux renouvelables qui tuent nucléaire, charbon et gaz, ce prix est inférieur à 40€. Ce pauvre CHANTGUY est d’une ignorance crasse des réalités énergétiques d’aujourd’hui. Il ne devrait pas trop regarder le JT de 20 heures, l’organe quasi officiel de désinformation.

  49. Anonyme 24 février 2014 à 18:52 #

    Oskar :

    pour l’équivalent d’une centrale nucléaire :

    Un réacteur nucléaire possède une puissance d’environ 1 100 MW.
    Un réacteur nucléaire peut délivrer entre 7 000 000 MWh et 8 000 000 MWh par an

    Les éoliennes d’aujourd’hui sont capables de développer une puissance de 5 MW
    Les meilleures éoliennes (off-shore) délivrent en moyenne 17 000 MWh par an
    Le chiffre retenu pour l’éolien européen installé est de 2 000 MWh de production annuelle par MW de puissance installée
    Calculs

    Moyenne annuelle de la production d’électricité avec l’énergie nucléaire :
    (7 000 0000 + 8 000 000) / 2 = 7 500 000 MWh / an

    Moyenne annuelle de la production d’électricité avec l’énergie éolienne :
    2 000 * 5 = 10 000 MWh / an

    Combien d’éoliennes pour remplacer un réacteur ?
    7 500 000 / 10 000 = 750 éoliennes / réacteur

    soit =750 x 58 =435000 éoliennes.

    2-Photo-Voltaique :

    3 000 km² de panneaux photovoltaïques !!!
    où va-t-on bien pouvoir installer 3 000 km² de panneaux photovoltaïques ? pour faire un peu d’électricité ?

    Si on installait ces panneaux photovoltaïques au sol, cela représenterait un peu moins que la surface du département du Rhône (3 249 km²).
    En Midi-Pyrénées, cela ferait l’arrondissement de Pamiers en Ariège (1 315 km²), et celui de Muret en Haute-Garonne (1 639 km²). En fait, 3 000 km², ça fait un carré de 55 km de côté……

    Oskar …..la chine et d’autres pays vont mettre le nucléaire avec THORIUM au programme !!!

    Il faut arrêter de faire de la décono- écologie primaire !!!

  50. anonyme -colibri 24 février 2014 à 19:01 #

    Pour finir :

    La transition énergétique : l’arnaque du siècle=

    Il n’y a aucun retour sur investissement environnemental à espérer en subventionnant l’installation de panneaux solaires ou d’éoliennes.
    Explications.
    S’il vous est déjà arrivé de débattre avec un ardent défenseur de la transition énergétique, votre conversation vous a très probablement amené à discuter d’éoliennes et de panneaux solaires. N’importe qu’elle personne de bonne foi vous avouera que ces engins dont nos paysages et nos bâtiments se seraient bien passés produisent une bien coûteuse et peu prédictible électricité. Une véritable catastrophe économique ne pouvant subsister qu’avec de généreuses subventions.
    Cependant, comme vous l’aurez sûrement constaté au cours de votre discussion, l’argument phare qui ressort pour défendre cette énième gabegie collective reste toujours le même : la chasse au CO2 ! Et par extension la lutte contre le changement climatique.

    Puisque la principale raison d’être de l’éolien et du solaire est la lutte contre les émissions de CO2, essayons donc de mettre un prix sur chaque tonne de CO2 éliminée. Comment allons-nous nous y prendre ? En utilisant la petite formule suivante : prix par tonne de CO2 éliminée = surcoût engendré / masse de CO2 non-émise.

    Commençons par mettre la main sur les données nécessaires à notre petit calcul. D’après le Bilan Électrique 2011 du Réseau de Transport d’Électricité (RTE) et les chiffres fournis par la Commission de régulation de l’Énergie et la Cour des comptes.

    Qu’en ressort-il ?
    *Primo, 96,5% de la demande électrique en France en 2011, soit 522,6 TWh, fut couverte par le nucléaire, le thermique (gaz, fioul ou charbon) ou l’hydro-électricité, le reste étant couvert par les fameuses énergies renouvelables.
    * Deuzio, en se basant sur les données d’un tableau, on peut calculer le prix de production moyen du parc conventionnel français, celui-ci étant de 48,05 euros par MWh en 2011. Tertio, on peut aussi calculer les émissions moyennes de CO2 par MW produit par le parc conventionnel, celles-ci s’élèvent à 47 kg de CO2 par MWh produit.

    Intéressons-nous aux énergies renouvelables à présent. Par définition, chaque MWh d’énergie renouvelable contribue à la non-émission de 47 kg de CO2 par MWh, sachant que l’éolien et le solaire coûtent plus cher, calculons donc le coût d’une tonne de CO2 non émise. En se basant sur les tarifs de rachat EDF, on obtient des chiffres affolants !!

    Et voilà, cher lecteur, l’arnaque du siècle révélée au grand jour !
    Non seulement l’éolien et le photovoltaïque contribuent à faire exploser nos factures d’électricité avec des surcoûts de production allant de +71 à +858 % par rapport au mix conventionnel, mais en plus, ces deux méthodes de production s’avèrent pathétiques en termes de lutte contre le CO2 avec des coûts par tonne de CO2 non-émise allant de 723 à 8 766 euros !

  51. R.B alias Oskar Lafontaine 24 février 2014 à 19:56 #

    Anonyme, après tout ce que tu explique, je me demande bien comment il se fait, qu’en Europe, Amérique du Nord, Russie, Japon, Corée du Sud en attendant la Chine, le nucléaire régresse, et que les seuls projets en cours de réalisation ou projetés y concernent l’éolien et le solaire. Et en Chine tout spécialement l’éolien ? Pire que tout, un pays comme le VietNam, qui a signé en 2011, un accord avec la Russie pour la livraison clef en main de deux réacteurs vient de différer sa signature pour le début des travaux à 2020. Et ce qui est encore pire c’erst que ces deux réacteurs seront intégralement financés par le vendeur soit la Russie, le VietNam n’aura rien à payer. Même donné, le Viet Nam diffère le nucléaire, tu pourrais te demander pourquoi. Quant à la France qui a soi-disant vendu un EPR à la Finlande en 2005, à ce jour pas un seul centime d’€ n’est encore rentré dans les caisses d’Areva, qui doit financer le chantier de plus de huit milliards d’€ avec des emprunts internationaux, parce qu’il avait été précisé dans le contrat signé en 2005 que le réacteur serait payable, à la livraison, fonctionnel et clef en main, coût des indemnités de retard en moins. Autrement dit, Areva, avec ce réacteur d’Olkiluoto soi-disant vendu aux finlandais, se ruine. Et les finlandais rigolent doucement.
    Ou bien tous les décideurs de ces pays sont nuls en arithmétique de base ou bien la réalité n’est pas vraiment conforme à ce que tu nous expose.

  52. anonyme -colibri 24 février 2014 à 20:11 #

    Commence par nous dire que tu bouffes éolienne ou panneaux solaires….

    POUR LES ÉOLIENNES =

    L’énergie éolienne est très variable

    Les éoliennes produisent une énergie variable dans le temps.
    C’est notamment le cas de celles à axe de rotation horizontal, qui sont des éoliennes qui ne peuvent exploiter tous les vents : elle s’arrêtent lorsqu’il n’y en a pas assez ou, au contraire, lorsqu’il y en a trop.
    L’énergie éolienne doit donc être utilisée en complément d’une autre source d’énergie sinon impossible seule !!

    Les champs d’éoliennes ne sont pas esthétiques,c’est rien de le dire……

    Beaucoup d’habitants reprochent aux champs d’éoliennes d’être inesthétiques et de ne pas s’intégrer dans le paysage.
    Des efforts considérables sont donc faits, afin de concevoir un design réduisant leur impact visuel.
    Inconvénients des éoliennes : les nuisances sonores

    Les éoliennes produisent deux types de nuisances sonores.
    La première est due au sifflement produit lors du passage de l’air dans les hélices, et la deuxième au grincement engendré par la rotation des différents éléments mécaniques.
    Afin de pallier ce type de nuisances, il est donc recommandé de ne pas installer d’éoliennes à moins de 500 m des habitations.

    Des interférences avec les ondes

    Les éoliennes, principalement celles de première génération, peuvent interférer avec les ondes électromagnétiques (radio, télévision, télécommunications).
    Dans certaines régions, il est donc nécessaire d’installer des récepteurs ou des transmetteurs afin de renforcer ces signaux.

    Les pales d’éoliennes représentent un danger pour les oiseaux

    Les oiseaux ne distinguent pas les pales d’éoliennes lorsqu’elles sont en rotation, et entrent en collision avec ces dernières.
    Les éoliennes ne doivent donc pas être installées dans les couloirs de migration des oiseaux ni dans les régions où il y a des espèces menacées où, le cas échéant, un système lumineux doit être mis en place.

    Pense-bête : afin d’atténuer les principaux inconvénients des éoliennes, il est essentiel de bien étudier leur lieu d’installation mais aussi leur mode de fonctionnement et leur design.
    Quel gâchis pour une si petite quantité d’énergie délivrée….

  53. anonyme -colibri 24 février 2014 à 20:30 #

    Et pour le SOLAIRE :

    Les limites
    Et oui, les panneaux solaires possèdent également des limites…
    • L’énergie solaire n’est pas compétitive lorsqu’il s’agit de production importante d’énergie.
    • En effet, certaines énergies comme le nucléaire sont beaucoup plus rentables financièrement.
    • Tous les besoins énergétiques mondiaux ne peuvent donc pas être fournis par l’énergie solaire. Il ne faut pas trop rêver !!!
    • Un panneau solaire a une durée de vie de 25 ans environ, ( à condition de le réviser, très onéreux, tous les 5 ans… ) au-delà, les rendements diminuent très rapidement.
    • De plus, il faut 3 ans au panneau pour produire l’énergie qui a été utilisée pour sa construction. !!!!
    • Et les métaux lourd ???

    • Une production d’énergie irrégulière, à cause du temps. Les panneaux produisent beaucoup l’été mais les besoins sont faibles.
    • Au contraire, la production d’énergie en hiver est plus faible alors que les besoins sont plus élevés….
    L’énergie solaire ne produit qu’en journée et en fonction de la météo, et non en fonction des besoins énergétiques.
    • Il faut donc investir dans des moyens de stockage de l’énergie qui coûtent très cher.
    • Le coût élevé à la fois des panneaux solaires mais également des installations nécessaires comme les moyens de stockage de l’énergie.
    • La taille des installations : il faut en effet de grandes superficies de panneaux solaires pour produire de l’énergie.

    On peut toujours Rêver ..cela ne coûte rien !!!
    En tout cas moins cher que ces arnaques d' »éoliennes et de Solaire !!!

  54. Oskar Lafontaine 24 février 2014 à 22:41 #

    Mon cher Colibri, je suis désolé de te décevoir mais tes argumentations laborieusement chiffrées ne m’ont pas vraiment démontré que je pataugerais dans l’erreur.
    Il y a maintenant plusieurs années que cette question du coût réel de l’électronucléaire m’intéresse prodigieusement et la somme d’informations que j’ai rassemblées, m’a depuis longtemps conforté dans mon opinion très négative sur toute cette industrie du nucléaire. La plus ancienne information que j’ai pu collecter sur cette question figure dans un Science et Vie hors série, non daté ni non plus numéroté, du quatrième trimestre 1945 intitulé « Artillerie Atomique » et concluait déjà, sous la plume d’un scientifique, que produire de l’électricité par la fission nucléaire ne ferait pas baisser le prix des factures d’électricité. Et c’était neuf ans avant qu’un premier réacteur électrogène ne tourne aux Etats-Unis….
    L’essentiel à savoir pour toi, c’est quand même que ce n’est pas moi qu’il faut convaincre de la justesse de tes analyses, car, en plus d’être borné, je n’ai aucun pouvoir de décision en ces domaines nucléaires couverts par le secret, d’où d’ailleurs les informations truquées, trafiquées et erronées dont tu m’abreuves, mais bien les décideurs politiques et industriels, qui, sur la Terre entière, se mettent à construire, depuis quelques années, des éoliennes et à installer des panneaux solaires à un rythme infernal, sans même daigner s’intéresser à l’électronucléaire, même quand le vendeur, français, coréen japonais ou russe, leur fait cadeau des réacteurs et finance tout par lui-même.
    Ainsi je t’informe qu’en 2013, l’année dernière, pas même cinq nouveaux réacteurs sont entrés en service (en sévices plutôt) dans le monde, et au moins trois, sinon plus ont été retirés du service, par contre, et toujours en 2013 ce ne sont pas moins de 36 gigawatts de puissance électrique solaire nouvelle qui ont été installés dans le monde, alors qu’on nous entretenait en France d’une prétendue crise du photovoltaïque, 36 gigawatts c’est l’équivalent de la capacité de production, et pas seulement en puissance-crête, d’au moins huit réacteurs de 1000 mégawatts chacun. Et pour 2014, pas moins de 40 à 45 gigawatts installés sont attendus en photovoltaïque, soit l’équivalent en production électrique toujours, de 10 réacteurs de plus. Voir pour confirmation le journal Les Echos du lundi 30 décembre 2013, page 15. Par ailleurs on note pour 2013 le nombre d’installations photovoltaïques réalisées sans aucune subvention publique.Et je te fais grâce, par simple pitié, de te communiquer tout ce qui a été installé dans le monde en puissance éolienne cette même année. C’est encore pire ! Dans ces conditions je te suggère, vu la gravité de la situation, de prendre ton bâton de pèlerin incorrigible du nucléaire, et d’aller tenter de convaincre de la justesse de tes thèses, tous ces décideurs qui, sur la planète entière, ne jurent plus que par les renouvelables, solaire et éolien,même, sinon surtout, quand ils ne sont pas bien riches, comme au Maroc, Inde etc.
    Ou bien, ne faudrait-il pas envisager sérieusement pour tous ces décideurs, nuls en arithmétique de base, de les faire d’urgence interner en psychiatrie lourde? Cellules capitonnées et camisole de force ?

  55. R.B alias Oskar Lafontaine 27 février 2014 à 11:25 #

    Le surnommé Chantguy s’est encore fendu d’un texte approximatif et pétri d’erreurs. Manifestement, en matière d’électronucléaire, il en est resté au nucléaro-gaullisme, et c’est pas très brillant. Rien qu’aujourd’hui, jeudi 27 février 2014, en consultant le journal Les Echos du jour il y découvrirait, page15, et annoncé en titre en première page, qu’Areva, je cite le titre : » Empêtré dans le chantier de son EPR finlandais, Areva a creusé ses pertes en 2013. ». Plus de 3,8 milliards d’€ à ce jour, et ce n’est pas fini, ont été investit dans ce chantier finlandais débile, et qui, c’est de plus en plus probable, ne sera jamais terminé. alors la perte de 1 à 2 milliards qu’il cite dans son texte, c’est presque anecdotique. Je lui signale qu’à ce jour, Areva n’a pas encore livré un seul réacteur nucléaire, en plus de 12 ans d’existence. Que le dernier réacteur nucléaire français, a été mis en service à Chooz dans les Ardennes, par Framatome, absorbée depuis par Areva, après 15 ans de travaux, ce qui en rend l’amortissement impossible selon les rapports financiers des experts. Je tiens le référence à votre disposition. Superphénix a été un échec total, qui a creusé de 12 milliards d’€, selon la Cour des Comptes, le déficit français cumulé, et l’EPR suit le même chemin de l’échec, déjà parcouru par Superphénix.En tout état de cause, ce n’est plus un réacteur de troisième génération depuis 2011-2012 et la décision, soigneusement dissimulée, de ne surtout pas utiliser de combustible mox pour le faire tourner, car il pourrait bien, c’est même une quasi certitude découverte seulement en 2010, exploser, pire qu’à Tchernobyl, à cause du plutonium. Le projet de réacteur de quatrième génération français, Astrid, est chaque année renvoyé aux calendes grecques car c’est trop cher et surtout très incertain au plan technologique. Plus personne dans le monde ne poursuit d’études avancées sur ces réacteurs de quatrième génération, appelés aussi surgénérateurs. Areva se tourne de plus en plus vers les renouvelables, éolien, solaire par concentration notamment, mais son retard est tel qu’elle y perd des fortunes n’étant pas à la hauteur question technologie.
    A Flamanville, et contrairement à ce que Colibri je crois a écrit ce n’est pas Areva qui est maître d’œuvre de l’EPR en construction, mais bien EDF, Areva y agit en tant que sous-traitant d’EDF. Par contre à Olkiluoto en Finlande, c’est bien Areva qui le construit et à ce jour n’a pas encore encaissé un seul centime d’€ des finlandais, ce qui est normal quand on lit le contrat signé, qui prévoit un paiement à la livraison clef en main, indemnités de retard en moins, et il y a déjà au minimum cinq ans de retard? En Finlande c’est la France qui paye tout depuis le débu, et qui ne récupérera au mieux que des miettes. Enfin la nouvelle évaluation des travaux de rafistolage à effectuer , dans les dix ans qui viennent sur les 58 réacteurs du parcs nucléaire d’EDF en France, évalués d’abord à 55 milliards d’€, sont vite montés à 60, et seraient plutôt aux dernières nouvelles à quelques 80 milliards d’€, milliards qu’EDF en tout état de cause, endettée au-delà du raisonnable, n’a pas… Je signale en passant, qu’au prix actuel du photovoltaïque, et les prix dégringolent tous les ans, contrairement à ceux du nucléaire qui suivent la pente inverse, avec 80 milliards d’€, il es largement possible d’installer, sur les toitures existantes des maisons, immeubles usines, entrepôts, bâtiments agricoles, et administratifs divers, de quoi produire au moins autant d’électricité, et plutôt plus, qu’avec nos 58 réacteurs sévissant encore, mais plus pour bien longtemps,t dans l’Hexagone. Quant à l’éolien terrestre, et c’est écrit partout depuis deux ans maintenant, il fournit de l’électricité à un tarif moins onéreux que le nucléaire neuf ou bientôt le nucléaire rénové. Renseignez-vous un peu au lieu d’écrire n’importe quoi…

  56. Oskar Lafontaine 27 mars 2014 à 16:14 #

    Dans le journal économique les Echos du jeudi 27 mars 2014, en page 17 on peut enfin découvrir que les projets gouvernementaux concernant l’avenir de l’électronucléaire en France, tiennent enfin compte des réalités techniques, technologiques, industrielles et financières telles que je les expose depuis des années, à savoir que l’électronucléaire est mort, qu’il ne repose plus que sur plusieurs couches de mensonges empilées, et qu’il ne reste plus qu’à l’enterrer.
    Pour la première fois le ministère de l’Energie, pas celui de l’écologie, a évoqué la possibilité de ne pas avoir besoin de tous les réacteurs à l’horizon 2025, soit dans 11 ans seulement. Ce qui ferait déjà une vingtaine de réacteurs en moins, et on ne parle même pas d’essayer d’en construire des neufs, mais aujourd’hui, mensonge énorme, cahuzaquien, Fessenheim ne pourrait être fermée. Déjà aussi le bien fondé des investissements qu’annonce EDF pour ses réacteurs afin de les prolonger tous : « est une question qu’EDF doit se poser » selon le Directeur de l’Energie au ministère, Pierre-Marie Abadie. L’électronucléaire est mort, il ne reste plus qu’à l’enterrer et ça va nous coûter une fortune, si, en prime, une catastrophe nucléaire majeure ne se produit pas, avant l’arrêt définitif du dernier, sur un réacteur d’EDF en France, ce qui est quand même de plus en plus probable, et même l’ASN, l’autorité de sûreté du nucléaire s’en est inquiétée en 2013.

  57. Oskar Lafontaine 31 mars 2014 à 07:52 #

    L’Europe a pondu un texte obligeant à démanteler les panneaux solaires photovoltaïques en fin d’utilisation, je ne vois pas pourquoi dans ces conditions, il faudrait laisser rouiller en l’état les réacteur nucléaires pendant des siècles.
    Démanteler les réacteurs va coûter très cher, ainsi selon le quotidien économique Les Echos, qui n’écrit pas n’importe quoi et prend ses informations aux meilleures sources, il faudra 220 milliards d’€, rien que dans les 17 années qui viennent pour démanteler, aux frais des consommateurs d’électricité des pays nucléarisés, dont la France évidemment, les réacteurs à l’arrêt définitif. Voir, pour confirmation, ce journal Les Echos du jeudi 19 décembre 2013, page24.

  58. Oskar Lafontaine 1 avril 2014 à 18:40 #

    Le nucléaire allemand n’est plus rentable.
    Dans le journal Les Echos du mardi Premier avril 2014, et ce n’est pas un poisson d’avril, on peut lire page 14, dans un long article de Thibaud Madelin, correspondant de ce journal économique à Berlin, la phrase suivante, que je cite intégralement.
    « Vendredi (28 mars 2014),E.ON (très grosse société allemande productrice d’électricité, comme EDF) a annoncé qu’il arrêterait en mai 2015, avec sept mois d’avance sur le calendrier prévu, sa centrale nucléaire de Grafenrheinfeld, qui assure environ 14% de l’approvisionnement électrique de la Bavière. La raison ? Le leader allemand de l’énergie juge que, au vu des prix du marché, cela ne vaut plus le coup de charger de nouveaux combustibles, (nucléaires)sur lesquels il paie une taxe ».
    L’électronucléaire, c’est fini.

  59. colibri 1 avril 2014 à 19:58 #

    Comme quoi les ÉVANGILES ont des interprétations différentes ou du moins plus nuancées qu’il ,ni parait :

    On ne doit pas comprendre nos lectures de la même manière :

    « ….L’arrêt de ses 7 centrales nucléaires les plus anciennes contraint l’Allemagne à augmenter ses achats en provenance de l’étranger et notamment de France.

    Les importations allemandes d’électricité en provenance de France ont doublé depuis mi-mars, date à laquelle l’Allemagne a arrêté ses sept plus vieux réacteurs nucléaires, selon des chiffres publiés lundi.

    Depuis le 17 mars l’Allemagne, qui d’ordinaire est exportatrice nette d’électricité, a importé tous les jours environ 50 gigawatt-heures de plus qu’elle n’a exporté, selon ces chiffres présentés à la Foire industrielle de Hanovre (nord) par la fédération allemande de l’énergie et de l’eau (BDEW).

    Avant la décision de fermer les sept réacteurs, l’Allemagne importait déjà de l’électricité de France, et notamment de l’énergie nucléaire !!! Depuis il en importe beaucoup plus ce qui ne semble pas déplaire à la France !!!

    « Le gouvernement allemand examine les conséquences » de la décision d’arrêter les sept réacteurs nucléaires « sur le marché de l’électricité allemand », a de son côté déclaré le porte-parole du gouvernement.
    Selon le BDEW, les flux en provenance de France et de République tchèque notamment ont été multipliés largement par deux….. Ces factures ,que la France ne serait pas en mesure de supporter, sont largement compensées par une reprise de croissance très nette en Allemagne.

    En France ne plus utiliser et vendre de l’électricité issue du nucléaire entrainerait le Pays vers un marasme sans fond !!

    Sur fond de catastrophe nucléaire au Japon, la chancelière Angela Merkel avait ordonné le 15 mars la fermeture immédiate et pour trois mois des sept réacteurs nucléaires les plus anciens du pays. Deux réacteurs supplémentaires sont également arrêtés à l’heure actuelle, l’un à cause de pannes chroniques et l’autre pour maintenance.

    D’ici mi-juin le gouvernement, qui avait décidé à l’automne d’allonger la durée de vie des centrales nucléaires, veut définir une nouvelle politique énergétique qui, à en croire plusieurs déclarations politiques récentes, pourrait se traduire par une sortie plus rapide que prévu du nucléaire, grâce uniquement à une reprise de croissance franche et linéaire….

    La chancelière Angela Merkel a déclaré dimanche soir à l’occasion de l’ouverture de la Foire qu’il fallait « être prêt à changer de cap », tout en affirmant que « le résultat (de l’examen en cours de la politique énergétique) n’était pas écrit d’avance», et qu’au besoin il serait toujours temps de reprendre le Nucléaire !!

    Depuis le 17 mars, date à laquelle les principales centrales concernées ont effectivement arrêté de produire, la production allemande d’électricité a diminué d’environ 120 gigawatt-heures par jour, relève le BDEW.

    Cela s’est également traduit par une hausse importante des prix de l’électricité à la Bourse de l’énergie de Leipzig EEX, en moyenne de 12% !!!

    Mais l’économie Allemande peut se permettre cette forte augmentation qui finirait d’envoyer au tapis les quelques sociétés Françaises qui vivotent !!!

    Ironie du sort, l’électricité importée de France est produite majoritairement par des réacteurs nucléaires…..

    Le BDEW a également publié des chiffres de consommation d’électricité pour l’année 2012: elle a augmenté de 3,8% à 530 milliards de kilowattheures , à la faveur de la reprise très dynamique de la conjoncture…….grâce au Nucléaire Français … »

  60. Oskar Lafontaine 2 avril 2014 à 14:12 #

    Et Colibri écrit encore n’importe quoi. Les chiffres qu’il cite se rapportent plutôt (et encore c’est à vérifier) à 2011, pas à 2014. C’est en mars, avril 2011 que l’Allemagne a stoppé huit réacteurs, suite à Fukushima.
    Depuis l’Allemagne est devenue Le « Château d’eau électrique de l’Europe », la France lui vend de moins en moins d’électricité et l’Allemagne par contre a fortement augmenté ses exportations vers la France.Ainsi on pouvait lire dans le journal économique Les Echos du mercredi 15 janvier 2014, en page 22, un gros article de Thibaud Madelin, correspondant des Echos à Berlin, sous le titre en caractères gras : « L’Allemagne exporte de plus en plus d’électricité vers la France » Début de l’article : « Avec son charbon et ses énergies renouvelables, l’Allemagne devient de plus en plus le château d’eau électrique de l’Europe » plus loin on peut lire dans le même article : « Un des premiers bénéficiaires de cette électricité (allemande) pas chère est la France. Plus loin encore….en 2012 le magawattheure d’outre Rhin était de 5 à 8 € moins cher qu’en France…;La différence s’est encore accentuée en 2013.
    Il y a dix ans le solde des exportations d’EDF vers l’Allemagne affichait un résultat positif de 4,4 TW:h et pour 2013 au contraire l’Allemagne dégage un solde positif en sa faveur de 8 TW:h
    Et pour enfoncer le clou vous pourrez lire dans le journal allemand hebdomadaire Die Zeit, du 18 avril 2013, en page 44 WISSEN (sciences)….noch nie hat Deutschland so viel in die Nachbarländer exportiert wie 2012. En français….jamais encore l’Allemagne n’avait autant exporté (d’électricité) dans les pays voisins comme en 2012. Je ne doute pas que vous pourrez me communiquer les références de vos affirmations. Pour moi, au mieux vous faites erreur, au pire vous jouez la provocation.

  61. Oskar Lafontaine 10 avril 2014 à 16:03 #

    Dans le même ordre d’idées, pourquoi vider les fosses septiques ? Les pompes à merde ça coûte cher, c’est pas beau à voir, ça sent mauvais, en effet alors, il vaut mieux laisser les fosses septiques pleines de boues, et en plus, en les gardant en l’état, les archéologues dans quelques siècles pourront apprendre plein de choses passionnantes sur ce qu’on mangeait et sur les médicaments qu’on prenait.
    Toujours pareil : pourquoi tenter de supprimer les décharges sauvages, la nature s’en chargera bien toute seule, et si quelques promeneur inconscient s’asphyxie en passant à côté encore un siècle plus tard, ou qu’un agriculteur tente d’y faire pousser des légumes qui se chargeront en métaux lourds, et autres saloperies chimiques, c’est pas grave, les cimetières accueilleront les macchabées.

  62. Oskar Lafontaine 19 avril 2014 à 21:36 #

    Enfin une bonne nouvelle, les deux réacteurs antédiluviens de la centrale nucléaire de Fessenheim sont à l’arrêt. Pourvu que ça dure le plus longtemps possible.
    Des pannes providentielles.
    Le prix de l’électricité de gros, celui côté en Bourse, pas celui facturé au cochon de consommateur, est très bas, il y a surproduction en Europe, et avec le beau soleil, le solaire allemand crache, même le vent est reparti à souffler, et l’électricité de Fessenheim devient invendable. L’arrêt de 1800 mégawatts, ceux des deux réacteurs de Fessenheim, ne peut donc que faire remonter un peu, le cours en Bourse du mégawattheure…. Car, en plus, ralentir les réacteurs pour qu’ils produisent moins, paradoxalement, entraîne des dépenses supplémentaires, car l’électronucléaire n’est rentable, et encore, que lorsque le réacteur est à son max de puissance, sinon, le combustible nucléaire, l’uranium, vieillit prématurément et il faut le changer plus souvent, d’où des coûts supplémentaires, et surtout de multiples petites pannes se déclenchent, car ce qui fatigue le plus une mécanique, tous les experts vont le diront, c’est de lui imposer des changements de régime.
    Enfin, mais là c’est du top secret (de Polichinel) diplomatique, Madame Merkel, (un dame de Berlin) exercerait d’amicales pressions sur l’ectoplasme politique en fonction à l’Elysée en France, pour qu’il lui fasse plaisir, à elle et aux allemands, en arrêtant Fessenheim, en contrepartie de cet effort de l’ectoplasme, la dame Merkel pourrait recommander à ses diplomates à Bruxelles, elle en aurait en effet quelque uns, de se montrer un peu plus compréhensifs sur les demandes de délais de Paris, pour se mettre en conformité avec la règle des 3 %. Enfin, la Dame Merkel, nulle complète sur les questions nucléaires, puisqu’elle n’a jamais qu’un minable doctorat, probablement dégoté dans un paquet Bonux, sur les particules élémentaires, mésons, bozons, quarks et j’en passe, un truc que tout le monde connaît évidemment par coeur, et comprend parfaitement, aurait fait savoir, qu’elle ne dort jamais aussi bien que quand la centrale de Fessenheim est en panne…..

  63. Heil 18 mai 2014 à 11:44 #

    C’est quoi une politique électoraliste ?

    Bien sûr, il faut augmenter le nombre de centrale nucléaire… pour une électricité moins chère … le reste, c’est du détail.

  64. Oskar Lafontaine 18 mai 2014 à 16:52 #

    Le dénommé Heil vient de se fendre de trois lignes qui reflètent d’abord l’ampleur de ses ignorances de la question de la production d’électricité, en Europe comme dans le monde.
    Non l’électronucléaire ne fournit pas une électricité moins chère, mais au contraire une électricité de plus en plus onéreuse à produire, sans doute déjà la plus onéreuse de toutes. Aux US l’électricité est moitié moins onéreuse qu’en Europe.
    Pour cette raison élémentaire de coût, le nucléaire régresse en production, comme en pourcentage dans le « mix » énergétique, n’en représentant plus aujourd’hui que moins de 9% contre 17% il y a encore cinq ou six ans, et c’est général partout dans le monde, et même en France, et ce mouvement de repli est bien antérieur à Fukushima.
    En France les dernières propositions émanant d’un ministère visent l’arrêt d’une vingtaine de réacteurs d’ici à 2020, au moins pour ne pas avoir à dépenser de 20 à 80 milliards d’€, selon les estimations, simplement pour les retaper; Milliards d’€ qu’EDF ne peut plus emprunter étant déjà endettée jusqu’au cou. En tout état de cause avec la même somme de 20 milliards d’€, (la somme minimum envisagée par EDF pour retaper vingt réacteurs) mais empruntée auprès des banques directement par les particuliers, pour s’équiper en photovoltaïque, une quantité supérieure d’électricité à celle de vingt réacteurs serait disponible. Le prix international actuel de vente du watt solaire sur panneau sorti d’usine est tombé à 44-55 centimes d’€ et ce prix continue à baisser, alors que le watt électronucléaire, modèle EPR s’affiche à plus de cinq €, soit dix fois plus cher, et en plus il faut payer l’uranium-combustible alors que le soleil est gratuit sans même parler des déchets, inexistants en photovoltaïque. Il n’y a plus photo, le nucléaire est complètement largué pour produire de l’électricité et Heil n’en sait toujours rien.

  65. Raymond de Tougainville e 18 mai 2014 à 20:09 #

    Que tu dis bouffi !!

    Arrêtes tes délires , le Voltaïque et toutes les autres couillonnades c’est bon pour une ou 2 maisons mais de là à pouvoir faire tourner l’énergie du Pays c’est à mourir de rire….
    Essaie d’éclairer la Tour Eiffel avec tes « bougies » Voltaïques ??
    T’essaieras de faire tourner un Grand Hôpital avec tes panneaux solaires ou en pédalant à la cave….. ??
    T’essaieras de faire tourner les Frigos de Viande de Rungis avec tes clopinettes voltaïques. Et tu manges de la viande grâce à qui….. ??

    ça suffit tes conneries vends ton voltaïque aux gogos et arrêtes de nous burner avec tes conneries à 2 balles…..

    L’avance acquise par la France dans le domaine du nucléaire est un atout considérable, qui nous donne une avance énorme en matière de respect de l’environnement et du climat.
    C’est un atout pour les ménages++++++++ pour les industries++++++++ c’est aussi une fierté nationale.+++++++.

    Cela doit nous appeler à aller de l’avant: développer les nouvelles technologies nucléaires de 4ème génération (très sûr et très propre) et surtout maintenir une énergie électrique peu chère et très abondante pour exploiter au maximum le nucléaire, dans le chauffage des logements (qu’il faut évidemment rénover massivement), dans les transports (la voiture électrique doit progressivement devenir la norme, j’en ai une et je suis ravi) et dans l’industrie.

    Et il faut continuer à lutter contre les craintes et surtout MENSONGES sur le Nucléaire, qui fait infiniment moins de morts que le pétrole et qui n’est pas plus dangereux qu’un barrage hydraulique…
    Le Nucléaire exige un haut niveau de sûreté et de compétence des ingénieurs: tant mieux, ça mènera la France plus loin que de massacrer nos paysages et nos oiseaux avec des éoliennes qui nous ramènent des siècles en arrière OU QUE DU VOLTAÏQUE L’ARNAQUE DU SIÈCLE !!!

    Mettre une technologie nucléaire sûre et économique à disposition du monde est en outre le seul espoir de ralentir la demande en énergies fossiles, ce n’est pas avec des énergies intermittentes et coûteuses que l’on sauvera le climat ( elles sont utiles à la marge, mais pas plus ).

    ALORS OSKAR CONTINUE A VENDRE TES BRIQUETS A MÈCHE POUR FAIRE DE L’ÉNERGIE INTIMISTE A 2 BALLES ET ARRÊTES DE NOUS BASSINER ..

    Tu lis quel journal ??? quelle revue ???celui ou celle qui t’arranges ??

    «  »Aux USA les facteurs d’offre et de demande sont multiples et varient fortement d’un Etat à l’autre. Malgré tout, la technologie de production utilisée est déterminante dans le processus de fixation des prix. En particulier, au niveau national, les prix de l’électricité sont corrélés avec les cours du gaz.
    Au cours des prochaines années, les Etats-Unis conserveront un parc de production fortement émetteur de CO2, avec des prix de l’électricité relativement élevés qui pourraient toutefois bénéficier d’effets favorables liés à l’exploitation de nouveaux gisements de gaz naturel sur le territoire .l’usage de centrales à charbon (47%), à gaz (21%) et sur le nucléaire (19%). On pense miser sur le Nucléaire et le doubler pour éviter la pollution au CO. » »

    Pas la même lecture que tu nous fais !!

  66. ab 19 mai 2014 à 06:33 #

    ce oscar est incapable d etablir un plan d autoconsommation en solaire .qu il le prouve au lieu de delirer

  67. Oskar Lafontaine 19 mai 2014 à 21:05 #

    Je suppose que le Raymond de Tougainville pourra nous expliquer comment il se fait qu’en 2013, rien qu’en photovoltaïque, l’éolien vient en plus, c’est la puissance de 30 réacteurs nucléaires de 1000 mégawatts chacun qui a été installée dans le monde alors que dans le même temps, il a été retiré du service plus de réacteurs nucléaires qu’on en a installé de nouveaux.
    Comment il se fait aussi que l’on commence, en France, d’annoncer, par la voix d’un Directeur de l’énergie au ministère had hoc, que le retrait définitif du service d’une vingtaine de réacteurs du parc d’EDF est envisagé d’ici 2022, au moins pour éviter les dépenses destinées à les retaper ?
    Pourquoi aussi la production nucléaire d’EDF stagne et même régresse.
    Pourquoi le mégawattheure est moins cher de 5 à 8 € en Allemagne qu’en France ?
    Pourquoi la France achète plus d’électricité à l’Allemagne qu’elle ne lui en vend ?
    Pourquoi le Centre de stockage de Bure coûtera plus de 35 milliards d’€ et ne sera pas disponible au mieux avant 2027 ?
    Pourquoi aux USA, pas un seul nouveau réacteur n’a été lancé en construction, depuis 1977 et même celui envisagé par Obama, avec une garantie financière fédérale il y a trois ou quatre ans en est toujours au point mort.
    Pourquoi la Grande Bretagne n’a toujours pas commandé les deux EPR d’Hinkley Point, pourtant financés par les français, alors que la « lettre d’intention » a été signée en octobre 2013 avec EDF ?
    Comment il se fait qu’au Texas, en avril 2014, une entreprise qui construit des fermes solaires, vient de signer un accord avec le distributeur d’électricité de la ville voisine, pour une ferme qu’elle va construire et qui fournira, dès 2016, à ce distributeur local, le kilowattheure photovoltaïque à 3,5 centimes d’€, alors qu’en France, même avec son nucléaire amorti, EDF réclame encore au minimum 4,2 centimes, et que le kilowattheure de l’EPR de Flamanville sortira au mieux, selon la Cour des Comptes, à 9 centimes ?

  68. Oskar Lafontaine 19 mai 2014 à 23:31 #

    Quand l’insulte tient lieu de raisonnement, c’est d’abord parce qu’on ne sait pas de quoi on parle.
    C’est ensuite par colère, voire dépit.
    Le nucléaire, ou plutôt l’électronucléaire, car ce n’est pas la même chose, est entré en phase de régression, depuis une bonne dizaine d’années déjà. Ce n’est pas sans raison que Sarkozy nous entretenait, avec Madame Lauvergeon, il y a déjà cinq ou six ans, du « renouveau du nucléaire ». Mais il n’y a pas eu de renouveau et la dégringolade s’accélère.
    Et Madame Lauvergeon doit maintenant affronter, les incertitudes judiciaires, car on cherche déjà un responsable de la débâcle, qui prend même, avec l’arrêt, l’abandon plutôt en rase campagne, de la construction de l’EPR d’Olkiluoto en Finlande, des allures de Bérézina.
    La preuve de la fin de l’électronucléaire c’est d’abord qu’il s’installe dans le monde, et depuis plusieurs années déjà, en éolien et solaire, dix à cinquante fois plus de puissance électrique, qu’en électronucléaire. Maintenant c’est encore pire, les retraits du service en électronucléaire, ne sont même plus compensés par les entrées en service (sévices?) de nouvelles unités.
    Il n’existe surtout aucune perspective crédible, même à vingt ans, de diminution des coûts de production de l’électricité d’origine nucléaire. Le thorium, redoutable poison chimique, n’est qu’une illusion de plus.
    Par contre, même à trois ans seulement, les coûts du photovoltaïque sont encore attendus à la baisse, On en est arrivé au point où le photovoltaïque devient moins onéreux que l’éolien terrestre, qui lui-même, depuis deux ans au moins, était devenu moins cher que l’électronucléaire neuf, non encore amorti.
    Mais la déferlante que les professionnels traditionnels ou nouveaux de la production électrique voient débouler, c’est d’abord l’autoconsommation, déjà plus de 10% de la consommation en Allemagne, autoconsommation encore interdite en France pour aider , par une énième turpitude législative, le molosse EDF et son nucléaire de mort, l’un et l’autre pourtant déjà condamnés par l’évolution.
    L’autonomie électrique totale enfin, arrive aussi, parce que fondamentalement bien moins onéreuse que l’usage d’un réseau, elle est maintenant sur les rails, et donc les réseaux électriques, « smart » (intelligents) ou non, sont aussi condamnés.
    Telle est la réalité actuelle de la course, modèle de celle du lièvre et de la tortue, de électronucléaire contre le photovoltaïque, course entamée dans les années 1950.

  69. Raymond de Tougainville 21 mai 2014 à 14:13 #

    « Comment il se fait aussi que l’on commence, en France, d’annoncer, par la voix d’un Directeur de l’énergie au ministère had hoc, que le retrait définitif du service d’une vingtaine de réacteurs du parc d’EDF est envisagé d’ici 2022, au moins pour éviter les dépenses destinées à les retaper.. »

    Effet de manches comme on dit au Barreau,du flan ,du flan électoraliste et rien d’autre.
    Il ni a que les petites cervelles pour croire que les énergies Voltaïques et Éoliennes (pollution ++++ pour ces dernières)vont suffire aux millions de volts nécessaires à la plus basse des consommations électriques..

    Monsieur Oskar est en train de nous expliquer depuis de longs mois qu’il peut faire rouler un camion de 38 Tonnes avec un litre d’essence à briquet !!!
    Voilà le genre de dialogue que l’on peut avoir avec un savant qui lit des conneries type Science & Vie divulgation pseudo scientifiques à l’attention des légers du cigare!!!

  70. Oskar Lafontaine 24 mai 2014 à 18:02 #

    Le Raymond de Tougainville ne sait manifestement pas de quoi il parle. Il y a actuellement dans le monde une puissance installée très supérieure en photovoltaïque à ce qui est installé en France en électronucléaire, (63.000 mégawattheures) et chaque année qui passe c’est l’équivalent de plus de 15 réacteurs de 1000 mégawatts qui entre en production dans le monde et s’ajoute à ce qui existe déjà, et le mouvement d’équipement s’accélère, marginalisant toujours davantage l’électronucléaire.
    Le « coût marginal de production » (si vous ne savez pas ce que cette expression désigne, allez donc sur Google pour l’apprendre) du photovoltaïque, tout comme de l’éolien aussi d’ailleurs, étant devenu bien moins onéreux pour produire de l’électricité, que les traditionnelles centrales thermiques au gaz, charbon ou encore à l’uranium, raison pour laquelle les énergies renouvelables bénéficient d’une priorité d’écoulement et de transport par le réseau. Et hors raison, le photovoltaïque est encore moins cher.
    Quant aux soi-disant « effet de manche », qu’il pense débusquer, équipé des mauvaises lunettes des réductions simplificatrices, ces déclarations, qu’il interprète ainsi aussi mal, s’appuient d’abord, sur des réalités techniques et financières connues, à savoir que l’électronucléaire est devenu hors de prix, gaz, charbon, éolien et d’abord le photovoltaïque, étant devenus bien moins onéreux et souples que lui pour produire de l’électricité, et au plus près du consommateur en plus.Tout au plus par cette annonce s’agit-il, en France du moins, de commencer à préparer les esprits, déformés par plus de 40 années de longue, criminelle et odieuse propagande nucléariste à l’évolution en cours.

  71. Anonyme 21 juillet 2015 à 01:33 #

    @l’auteur : Il vaudrait mieux arrêter les post « scientifiques » parce que franchement c’est pas au niveau . Autant les politiques sont partisans mais sont parfois étayés , les diplomatiques parfois intéressant , autant ces sujets sont traités comme des barres (de merde hein pas d’uranium)

    @Oskar, tu parles du complexe dans le désert californien si je ne m’abuse. C’est effectivement une très belle centrale mais qui prend beaucoup de surface .
    Je suis plutôt d’accord avec toi , les couts d’aujourd’hui rendent carrément concurrentiels éolienne et solaire et il serait con de ne pas investir massivement dedans pour atteindre l’excellence (qui est le seul niveau acceptable )

    Il n’en reste pas moins que nous sommes à la pointe aujourd’hui sur le nucléaire et qu’il serait tout aussi con de démanteler brutalement des réacteurs qui sont encore viables et peu dangereux .
    Celà reste une superbe technologie qui ne présente pas le danger de Tchernobyl mais qui nécessite néanmoins une surveillance accrue; Même si la beauté de cette technologie est que la réaction en chaine s’arrête si l’eau du coeur chauffe trop ( histoire de section efficace inversement proportionnelle à la chaleur ) tant que l’on arrive à gérer la pression.

    En revanche , et n’en déplaise aux autres crétins nucléocrates qui ne veulent démanteler aucune centrale , il y a des risques d’incident type Tchernobyl ou Fukushima en cas d’inondation ou de tremblement de terre .
    Fessenheim présente les deux risques en plus d’être la plus vieille centrale . Il faut donc la fermer .
    Sachez enfin qu’on a frôlé la catastrophe type Fukushima au Blayais en gironde (TchernoBlayais pour les intimes ) .

    Ces deux centrales doivent donc être démantelées car elles sont dangereuses. Cela nous donnera en plus un vrai recul sur la méthodologie et les couts de démantèlement .

    Pour conclure , en matière d’énergie , la bonne approche c’est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier car on ne sait pas prédire les découvertes de demain .

Laisser un commentaire