Les hussards noirs de la République

 

En voyant l’état de l’Ecole d’aujourd’hui, on a envie de faire la comparaison avec les objectifs que s’était fixée à l’origine la IIIème République qui a créé les Ecoles Normales par la loi Bert de 1879.

Le recrutement des instituteurs se faisait alors surtout parmi les paysans, les ouvriers et les petits propriétaires.

La mission fixée était «Instruire le Peuple » et les Ecoles Normales inculquaient aux futurs instituteurs le respect de la dignité de leur mission. Ils devaient représenter une « autorité morale, civique et intellectuelle » vis-à-vis de l’ensemble de la population.

Ils étaient souvent sévères et habillés de noir. On les appelait les « Hussards de la Sévérité ».

Ils devaient bannir tout ornement et tout artifice superflu et se dévouer exclusivement à leur mission : instruire la population française pour l’amener, en moyenne, au-dessus des autres pays et au-dessus des générations précédentes. Ils étaient chargés de l’ensemble des élèves et ne devaient pas exclure l’élève qui ne suivait pas, mais au contraire l’amener par une action personnelle au maximum de ses facultés.

On leur enseignait comme vertus primaires, la laïcité, la tolérance, le savoir rationnel et éclairé, le devoir et le dévouement à leur mission.

Leur civisme devait les amener au dévouement pour l’intérêt commun. Ils devaient créer un lien sacré maître-élève, pour apprendre à chacun le devoir, l’honneur, le civisme et la fidélité.

C’est eux qui apprenaient aux élèves que nos ancêtres étaient Gaulois. C’était avant que le trotskisme, le socialisme et le communautarisme ne réécrivent l’histoire de France et transforment les périodes de gloire en période de honte, mettant dans le même sac Napoléon et Hitler ! Taubira est allée jusqu’à créer une loi sur l’esclavage, exigeant la repentance collective de 65 millions de Français, alors que les esclavagistes n’étaient que quelques milliers et que nos ancêtres n’en avaient pour la plupart jamais entendu parler.  Qui va soumettre la loi Taubira au Conseil Constitutionnel ?

Sans une assimilation de l’histoire vraie et complète d’un pays, il ne peut y avoir de civisme. Mettre en exergue les périodes noires et passer sous silence les périodes glorieuses sous prétexte qu’elles ne correspondent plus à notre morale d’aujourd’hui est une manipulation et une imposture. Elle a été organisée systématiquement par les gauchistes qui ont pris le pouvoir à l’Education Nationale. Par leur travail de dénigrement systématique, ils ont détruit la fierté des Français, leur civisme, leur devoir et ils ont fait de la France le pays le plus déprimé au monde.

La France est belle, la France a une histoire riche et glorieuse, les Français sont inventifs et travailleurs et les Français sont dégradés par cette fange de penseurs hétéroclites qui ne savent trouver leur inspiration que dans la destruction.

Regardez notre gouvernement. Nous donne-t-il l’envie de nous battre pour lui ? Certainement pas. Mais nous devons nous battre pour la France. C’est notre devoir.

 

DANTON

Déjà 26 commentaires, laissez un commentaire

26 réponses à Les hussards noirs de la République

  1. Pace 9 octobre 2012 à 19:19 #

    La destruction de l’école a commencé avec la gauche, quand, pour faire face à l’immigration massive des années 70, les syndicats ont pensé à « adapter » le niveau, c’est à dire le baisser : tout bénéfice pour les profs; je peux le dire, j’en étais mais refusais cette façon d’envisager l’avenir. Il m’aurait semblé meilleur de favoriser un apprentissage intensif de la langue, sans tenir compte de l’âge ni du niveau correspondant à l’âge.Il aurait fallu exiger du travail régulier, ce qui aurait peut-être évité les bandes au bas des immeubles: mais compassion de la gauche exigeant, il fallait  » comprendre »!De la même manière, nous avons beaucoup collaboré à l’implantation des réseaux extrémistes en favorisant l’aide aux devoirs dispensée par des groupes islamistes et qui n’était que prosélytisme déguisé,
    Quant au colonialisme, je l’envisage comme un fait historique, point.

  2. Casenave 11 octobre 2012 à 10:20 #

    instituteur j’ai assuste a cette degradation du systeme en 1962 j’etais en algerie j’avais une classe d’eleves du cm2 au fin d’etudes 30 eleves quand les enfants manifestaient pour l’ndependance par le seul verbe du respect de neutralite scolaire avec le directeur lui musulman nous apaisions une foule de plus de 150 eleves.en metropole j’avais une classe unique maternelle 5 ans a fin d’etudescertif 27 elevescroyez que le niveau c’etait autre chose.formation personnelle aucune nomme dans un cp 30 eleves a majorite musulmane classe de filles svp tout le monde s »avait lire en fin d’annee.autre exemple un enfant dont les parents etaient en instance de divorce l’ete en 2 mois a appris a lire aide par sa soeur de 15 ans a qui j’avais montre comment se servir de la methode ..On remet sans cesse en cause lles moyens mais jamais les methodes imposees par des pedants qui bien sur refusnt l’evaluation.je tiens a votre disposition maints exemple de la lente degradation de l »ecole bien sur l’ecole doit evoluer mais quand on pose les bases solidement alors le monde peut s’ouvrir qui partirait en voyage sans certaine connaissances elementaires et solides En Algeie quelques soient les origines les enfants apprenaient nos ancetres les gaulois cela a donne des Alain Mimoun des soldats pour les guerres toute cofessions tncluses le 11 novembre une delegation d’elves des 3 confessions apres passage a la mosquee la synagogue puis l’eglise se rendait au monument aux morts oui nous formions un peuple inegalitaire qui avait besoin de reformes tout cela grace a l’ecole de la France mais un vent politique venu de metropole a tout balaye je crois que j’ai un livre a ecrire qui ne sera jamais publie ou ecarte car il n’est pas politiquement correct.Mon arrier grand pere etait a Sebastopol mon grand pere en revenant des Dardanelles bateau torpille a ete repeche 3 jours apres mon pere 39 45 7 campagnes 3 debarquements dont Rhin et Danube tous nes en algerie nous ne sommes ni français ni algerien quand d’autres ont 2 nationnalites voila ce que peuvent nos elites toujours sur le devant paroles savantes resultats 0

  3. clolaur 14 octobre 2012 à 13:38 #

    Je partage l’avis de « Pace » ci-avant. En france depuis 30ans, j’y suis venu parceque mes parents m’ont drogué d’elle. Je les ai vus les larmes aux yeux acclamer le général Degaulle au défilé de Toulon. Quant un touriste demande à un Gaulois de Waterloo pourquoi le Lion vers l’ouest, l’indigène répondra il est « Vers » la France et non pas contre. Pour beaucoup de belges la venue de Napo était une bienvenue. Nous avons été français pendant des centaines d’années, avons même demandé le retachement à CDG et à Pompidou même si nous aimons la famille royale. Coluche fait partie de mes humoristes préférés même quant il singe les belges.
    Je rappelle un passage d’une chanson folklorique « …et cette France toujours neuve, si revenait les jours d’épreuve, nous trouverait à ses côtés, oui mes enfants il y a longtemps que la France est notre maman… ». Mes parents furent les premiers campeurs en haute savoie. Tout gamin je connaissais par coeur le nom des villes traversées par l’itinéraire. Idem pour aller à Nice par le route « Napoléon ». Sur la route des vacances, nous chantions la Marseillaise dans la voiture, les chansons de Trenet, on identifiait les voitures par leur n° de Départements. on s’arrêtait au monument Navarin dans la Marne etc.
    Quelle déception en voyant l’équipe dite de France rester muette pendant l’audition de la Marseillaise!
    Quelle déception en entendant à la TV Mr Jospin déclarer qu’il fallait suspendre les cours de morale car « ils » (les immigrés) n’avaient pas la même culture…et je vois aujourd’hui certains vouloir imposer ici la leur…Il est vrai que de tout temps certains ont appréciés les « ordre nouveau » -1940 ou en douceur avec MPJ…(Moi Président Je…)
    Lu sur un site de simulation avions « Aujourd’hui, l’idéal du progrès est remplacé par l’idéal de l’innovation :
    il ne s’agit pas que ce soit mieux, il s’agit seulement que ce soit nouveau, même si c’est pire qu’avant et cela de toute évidence. Montherlant  »
    C’est bien vrai et en politique aussi.
    Quelle déception d’entendre Mme Taubira mettre en cause la France seule dans la période esclavagiste et oublier de citer qui fournissait les esclaves, à savoir les arabes et des voisins d’afrique noire. Tous les pays trainent des périodes honteuses.
    Les sempiternelles remises en question de l’éducation nationnale sont ridicules. En effet, le vieux système empreint de respect n’a pas empêché de former des Pasteur, Curie, Eiffel, Mermoz, CDG, Dassault ou JL Chrétien.
    Quelle déception d’entendre des enseignants devoir gendarmer 3/4 d’heure pendant une heure de cours…une évolution sans doute mais pas un progrès.

  4. clolaur 14 octobre 2012 à 13:44 #

    Et nous rajouterons une couche dans l’illogisme, Mr Jospin destructeur du principe d’enseignement de la morale républicaine, devenir cette année, Président de la commission de moralisation de la politique…wouaf wouaf.
    Comme faut faire des économies je suppose qu’il y va bénévolement…:-))

  5. Pauvres types 20 octobre 2012 à 21:01 #

    Continuez, vous êtes nuls et vous vous enfoncez chaque jour un peu plus!

  6. timus 22 octobre 2012 à 12:22 #

    « Pauvres types » semble en être un, un beau spécimen bien singulier.
    Insulter les autres c’est môche. Le faire sans argumenter c’est pitoyable.

  7. mamathym 23 octobre 2012 à 17:02 #

    et pour couronner le tout , voila que la belkacem demande a ce que les penchants sexuels soient accolé au nom de nos grands poètes, dans les livres d’histoires!!!!!!!!!!!!!! Il me semble qu’en plus de nous mener droit dans le mur, les socialos veulent nous ridiculiser (non, j’en suis sure)
    s’ait elle cette brave dame d’origine algérienne? marocaine???? que c’est un délit , un péché, interdit même dans les pays musulmans????

  8. robertpierre 29 octobre 2012 à 23:50 #

    Ah oui alors je le regrette le bon vieux temps où vos âneries étaient écrites sur du papier car au moins on pouvait se torcher les fesses avec !

  9. Anonyme 30 janvier 2015 à 18:06 #

    Lisez le commentaire de Casenave et comptez le nombre de fautes d’orthographe par ligne !

    Il est sûr que dans sa génération on avait de l’instruction !

  10. perez jean claude 19 février 2015 à 15:44 #

    Je suis surpris de découvrir cette page improbable et intéressante, je suis un ancien conseillé de l’enseignement thenologique à Lyon et je partage le point de vue de certains blogueurs.
    Je suis rapatrié d’Algérie donc défini comme » pied noir  »
    et le récit de Mr CAZENAVE m’interpelle et je dirais que
    en Algérie pendant l’administration française en tant que département français , l’enseignement n’a pas faillit malgré les événements de guérilla..
    je vous remercie.

  11. marilis 6 mars 2015 à 17:44 #

    pour l’ensemble des commentaires , mis à part le besoin de ramener  » sa science infuse, diffuse et confuse », je ne vois pas très bien la relation établie entre un article sans faute d’orthographe, bien rédigé, positif, et qui suscite la curiosité pour donner ensuite matière à réflexion et remise en question personnelle, et ce vomitoire en brochette, en guise de réponse.
    La réflexion de Danton mérite un cran au dessus.

  12. Burko 4 avril 2015 à 15:05 #

    Les hussards noirs de la républiques sont devenus rouges depuis les années 70 et ils redeviennent noir depuis le dernier gouvernement en place en France Plus d’austérité vestimentaire comme en 1789 mais bientôt l’uniforme qu’imposera François sera la Burka

  13. Jérôme 1 juillet 2015 à 23:55 #

    Les élèves viennent au collège avec un smartphone, ils écoutent la musique en cours, s »envoient des sms, reçoivent des appels de leurs parents pendant les heures de cours, se moquent du prof, d’ailleurs il n’est plus maître dans sa classe.

  14. BABAR pellot 22 septembre 2015 à 20:16 #

    Je viens de lire quel que textes et en ce qui concerne l’école je me suis retrouvé il est vrais devant des détails qui ne trompent pas et qui confirmes ce que vous avez écris.

    Il est bien vrais que la gauche depuis sa céation as fait beaucoup de mal et n’as rien arrangé du tout bien au contraire.
    dans le temps ons ce levés à l’entré dans la classe de qui que ce soit maintenant ils fument crache réponde et j’en passe.
    Je suis outré par un certain nombre de nos politiques qui laisse faire voir encourage cette décente aux enfers si personne ne réagis trés trés vite bientôt ce seras le caos irrémédiableEncore merçi à tout ceux qui ont fait remonter mais souvenirs d’écolier et constaté les dégats d’aujourd’huis
    Pierre BARNIER

  15. Votre instituteur 23 septembre 2015 à 08:23 #

    Je viens de lire quel que textes et en ce qui concerne l’école je me suis retrouvé il est vrais devant des détails qui ne trompent pas et qui confirme ce que vous avez écrit.
    Il est bien vrai que la gauche, depuis sa création a fait beaucoup de mal et n’a rien arrangé du tout bien au contraire.
    Dans le temps, on se levait à l’entrée dans la classe de qui que ce soit. Maintenant ils fument, crachent, répondent et j’en passe.
    Je suis outré par un certain nombre de nos politiques qui encouragent cette descente aux enfers si personne ne réagit très vite bientôt ce sera le chaos irrémédiable. Encore merci à tout ceux qui ont fait remonter mes souvenirs d’écolier et constater les dégâts aujourd’hui.

    Babar, il était de gauche votre instituteur ?

    • PELLOT 3 avril 2017 à 19:50 #

      je ne saurais vous répondre car à cette époque « bien trop lointaine » nous ne nous posions pas ce genre de question, et ne nous y risquions pas non plus cela etait bien tabout jusque dans nos foyes, nous pouvions parler de beaucoup de choses mais atantion a ne pas dépacer les « bornes »
      cordialement
      Pellot

  16. Votre instituteur 23 septembre 2015 à 08:25 #

    Je viens de lire quelque textes et en ce qui concerne l’école je me suis retrouvé il est vrai devant des détails qui ne trompent pas et qui confirment ce que vous avez écrit.
    Il est bien vrai que la gauche, depuis sa création a fait beaucoup de mal et n’a rien arrangé du tout bien au contraire.
    Dans le temps, on se levait à l’entrée dans la classe de qui que ce soit. Maintenant ils fument, crachent, répondent et j’en passe.
    Je suis outré par un certain nombre de nos politiques qui encouragent cette descente aux enfers si personne ne réagit très vite bientôt ce sera le chaos irrémédiable. Encore merci à tout ceux qui ont fait remonter mes souvenirs d’écolier et constater les dégâts d’aujourd’hui.

  17. bobet74 25 novembre 2015 à 23:00 #

    il reviennent tous quand c’est l’heure de bouffer dans la gamelle. Rappeler vous jospin au bord des larmes lors de l’election contre sarkozy le soir de l’election du président.
    je me retire de la vie politique avait il déclaré mot pour mot.il est de retour pour être grassement payé. sa sert a ca les copains de trouver des planques et de l’argent facile. ah ce n’est pas toute cette équipe qui va aller au mali ou ailleurs d’abord, il sont bien trop bouellard.qu’ils prennent tous des familles dans leurs appart et maisons libres et qu’ils leurs donnent a manger. et qu’ils donnent l’exemple, prenez un fusil les faineants et condamnés des deux assemblées et partons comme le disent les militaires.
    démissionner de vos postes les mis en examens et autres privés de droits éléctoraux avant que vous vous retrouviez à lamperousa dans l’autre sens.

  18. arabal 26 novembre 2015 à 12:43 #

    Finalement beaucoup de  » BOBOS de » Gôche » schématisent la politique en 2 parties bien distinctes:
    – les Fascistes , c’est la Droite …
    -Les Humanistes (tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil..) c’est la Gauche !!!

    Si on suit le même mode caricatural, simpliste et fait d’un raccourci sans appel on aura =
    *Le Fascisme avec Pétain :
    Travail- Famille- Patrie.

    *et le Socialisme:
    Chômage- Mariage Homos -Pas de Nationalisme ..sauf pour les besoins électoraux on demande de mettre le drapeau tricolore au fenêtres et de chanter la Marseillaise ….impensable avant la Tuerie du 13 Novembre ….due à des Barbares ..ce ne son plus des Islamistes intégristes ….

  19. lataste 17 janvier 2016 à 11:48 #

    oui les hussards noirs qui m on aide appris et donne ine education republicaine il est vrai que mon directeur a st louis en l ile s appelait bled le fameux edouard bled qui a cree tant de livres de grammaire et ecrit ses memoires

  20. Martin Frascatti 29 janvier 2017 à 18:22 #

    Vous oubliez juste de dire que cette Ecole a été créée par des hommes de gauches. Que la laïcité a été voulue par des hommes de gauche qui ont dû se battre contre l’obscurantisme religieux. Que le respect et la tolérance commencent par le devoir de ne pas traiter un ministre de la République de « guenon ».

  21. Martin Frascatti 30 janvier 2017 à 12:21 #

    Au vu des fautes d’orthographe et de syntaxe dans la plupart des commentaires on peut se demander si l’Ecole dont vous faites l’apologie a été si efficace que vous le dites. La nostalgie ne peut pas être un programme d’avenir. La rengaine « avant c’était mieux » est une illusion. Il faut comparer ce qui est comparable : le niveau général de la Nation s’est vraiment élevé depuis la Libération. Pour les bac généraux, en 1950 il y avait 5% de bacheliers, aujourd’hui on en est à 85%. Ce qui ne veut pas dire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Parmi les causes principales du chômage il y a le manque de formation d’une partie de la jeunesse qui pour des raisons diverses et variées n’a pas accédé au niveau requis pour être employable : une partie non négligeable de la population ne parvient pas à maîtriser la langue. Les petits boulots qui pouvaient convenir à ces gens-là ont disparu : pompistes, journaliers agricoles, tâcherons dans le bâtiments, etc. Et ce qui est vrai de la France l’est dans d’autres pays.

    • PELLOT 3 avril 2017 à 19:41 #

      Merci de précisé qu’il n’as pas que nous, maintenant s’interogé sur des fautes d’orthogrphes me semble trés trés loin de la réalité qui sur elle il FAUT S’ INTEROGER ET PEUT ÊTRE CE POSER LES BONNE QUESTIONS.
      MERCI DE NE PAS TENIR COMPTE DES FAUTES QUE JE FAIS MAIS MOI A 13 ANS J’ETAIT DANS LES CHAMPS A LA MOISSON, DERRIER LES VACHES POUR LA TRAITE A RAMASSER LES PATATES A GLANE LE MAIS A DESHERBER LES BETRAVES ….. Alors Monsieur ou Madame réfléchisse avant d’ecrir de tel inepssis (oui il y as des fautes là aussi
      cordialement
      Pellot

    • Godefroid de Couillons 3 avril 2017 à 22:21 #

      Martin Frascatti
      Le fait qu’en 1950 il y avait 5 % de bachelier et qu’aujourd’hui on en est à 85 % est bien la preuve de la dévaluation du baccalauréat.
      Quand j’ai passé mon bac, il y avait environ la moitié de recalés.
      A présent, l’échec ne concerne plus que quelques rares individus qui ont eu moins de chance que les autres.
      Depuis plusieurs années, il est courant que nombre d’élèves de 6ème ne savent ni lire ni compter.
      Dans les années 50, c’était inimaginable.
      Le pire des cancres lisait couramment à la fin du CP.

  22. TOLEZOR 3 avril 2017 à 11:44 #

    Ce n’est pas directement lié, quoique…

    Hollande percevra à la retraite 3750 euros provenant d’indemnités diverses dont une retraite de 5000 euros de la Cour des Comptes. Or, le moins qu’on puisse dire, c’est que Hollande n’a pas vraiment été actif dans cette institution; c’est même un doux euphémisme. La question est donc: ces points retraite n’ont-ils pas été acquis fictivement? Il ya manifestement absence de traces convaincantes d’un travail effectué. La retraite d’Hollande de la Cour des comptes est peut être légale, elle n’est pas éthique. Il faut donc se mobiliser pour que Hollande renonce à sa retraite de la Cour des Comptes.

  23. PELLOT 3 avril 2017 à 19:28 #

    il faut suprimer tous ces droits qui laissent un bien grand nombre de FRANCAIS sur le carreau.
    Un président DOIT COTISER A LA HAUTEUR DE CE QU’IL TOUCHE DURANT SON MANDAT POINT IL N’Y AS PAS DE RAISONS QU’UN COULLION COMME MOI BOSSE PENDENT PLUS DE QUARANTE ANS ET TOUCHE A LA RETRAITE 900€ BRUT PAR MOIS OUI JAIS BIEN DIT ET ECRIS NEUF CENT EUROS BRUT, ET MEME SI JE SUIS CONCIEN QUE BON NOMBRE DE RETRAITES TOUCHE ENCORE BIEN MOINS IL FAUT CE RAPELLER QU’UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VIE ENTIEREMENT A NOS FRAIS DURANT SON QUINQUENA ET BIEN APRES PUISQU’IL CONSERVE CHAUFFEURS SECRETAIRE GARDE DU CORP ETC ETC ETC A  » VIE » cela n4est pas normal et plus possible avec la vie que l’ON MENES AUJOURD’HUIS ON SE CROIRAIS REVENU AU TEMP DES ROI DONC ABOLISSEMENT DE SES PRIVILEGES POINT BAR

Laisser un commentaire

Powered by WordPress. Designed by WooThemes