Les (presque) vrais adieux de Sarko

Bien sûr j’aurais aimé exercer un second mandat mais maintenant que j’ai perdu, je peux vous avouer avoir de nombreux sujets de satisfaction.

Pour commencer par le plus pénible, je n’aurai plus à serrer la main de tous ces guignols de syndicalistes qui font chier tous les français avec leurs grèves à répétition, alors que leur représentativité n’est que de 7%. Ces sangsues se versent de très gras salaires de permanents et croient avoir la solution à tous les problèmes actuels en appliquant à la France des principes qui ont partout conduit à la famine et à la misère et qui ont font 100 millions de morts.

Je n’aurai plus à me préoccuper des grèves de la SNCF et de la RATP, déclenchées par des activistes qui sont chouchoutés comme s’ils fourraient encore du charbon dans des locomotives à vapeur, qui descendent dans la rue dès qu’on leur demande une minute de travail supplémentaire (payée double) au-delà de leurs (petites) 32 heures, qui voyagent gratuitement sur toutes les lignes, toute l’année, et qui prennent 8 semaines de vacances grassement subventionnées par leur CE.

Je n’aurai plus à m’occuper de tous ces étudiants encapuchonnés, qui pensent à la retraite avant de penser à travailler, et qui sont toujours prêts à casser du CRS et à insulter le ministre de l’éducation, quel qu’il soit et quoi qu’il fasse.

Je n’aurai plus à recevoir les Fédérations de Parents d’Elèves qui s’intéressent plus à défendre l’idéologie gauchiste et les enseignants que leurs propres enfants.

Je ne verrai plus les tronches de cake des socialistes toujours prêts à défendre les sans-abris, alors qu’eux, les pauvres, habitent Place des Vosges ou dans le septième arrondissement, qui défendent la diversité et le multiculturalisme mais qui envoient leurs enfants dans des écoles d’élites où les seuls musulmans qu’ils côtoient sont les rejetons d’ambassadeurs et d’hommes d’États. L’islam que connaissant les socialismes, c’est l’islam des petits fours, ce n’est pas celui des quartiers.

Je n’aurai plus à m’emmerder avec des islamistes barbus qui détruisent les églises dans leurs pays pendant qu’ils réclament des mosquées chez nous.

Je n’aurai plus à subir les jérémiades de ces fonctionnaires qui fonctionnent à l’envers et qui trouvent le moyen, en étant deux fois plus nombreux par habitant qu’aux États-Unis de fournir un service trois fois plus mauvais.

Je n’aurai plus à faire semblant d’admirer ces bras cassés de l’équipe de France qui se prennent pour le nombril du monde, qui crachent sur la France en coulisse, refusent de chanter la Marseillaise et qui ne sont même pas foutus de gagner des matchs pour justifier leurs énormes salaires.

Enfin, satisfaction suprême, je n’aurai plus à subir tous ces journalistes qui ont passé leur temps à critiquer mon train de vie, mon style, ma taille, mes actions, mais qui étaient bien heureux quand je les emmenais se balader aux quatre coins du monde, aux frais du contribuable.

Je me demande du reste comment Libération, le Nouvel Obs, Marianne ou Mediapart vont survivre : leur seul raison d’être depuis 5 ans a été de me taper dessus. Qui va encore acheter ces feuilles de chou maintenant que je suis parti ?

SARKO

Déjà 22 commentaires, laissez un commentaire

, ,

22 réponses à Les (presque) vrais adieux de Sarko

  1. oger 4 octobre 2012 à 15:07 #

    j’avoue que cela n’est pas de la langue de bois c’est direct il dit ce qu’il pense ne mâchant pas ses mots. Une sorte de règlement de compte à la western une psychanalyse qui lui a fait surement du bien en vidant un sac devenu trop lourd pour avancer. En relisant le contenu même si je l’ai presque haïs pendant qu’il présidait je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il a raison.

  2. rene 7 octobre 2012 à 22:37 #

    Ah les bons vieux procédés du FN, avancer masqué… Si vous croyez qu’on a pas reconnu le groupe de citoyens non politisés que vous prétendez être.
    L’ennui c’est que votre démarche anti syndicaliste,, anti ouvrier, , anti grève bref fasciste dans le sens le plus historique du terme est un peu trop connu, spécialement dans les milieux enseignants où on a tous un jour ou l’autre été confronté aux délires de SOS éducation…

    En espérant que vous publierez ce commentaire -ce dont je doute.

  3. triolet 13 octobre 2012 à 09:28 #

    revient vite sarko avant que ses connart de gauches nous ruine le pays

  4. oas 13 octobre 2012 à 12:19 #

    prepare les valises les arabes vont commender la france bientot comme en algerie

  5. vindic Atif 13 octobre 2012 à 17:58 #

    donc tu es bel et bien un petit hypocrite, j’ai regardé le tout premier discours de sarkoko devant ses pairs j’ai déja vu des lèches cul dans ma vie mais ce jour là il a eu le ponpon voici sa phrase première s’adressant à l’assemblée qui l’écoutait  » Je suis enfin au milieu des étoiles  » inutile de vous dire qu’il y a eu un tonnerre d’applaudissement et que les ministres députés et autres sont sortis avec l’arrière train bien propre. Je me suis forcé à regarder son parcours politique jusqu’au bout, Plus arriviste que lui TU MEURS

  6. manon 15 octobre 2012 à 09:09 #

    reviens sarko on te regrette la presse t’a fais beaucoups ide mal les gens prefaire les menteurs n’abonne pas la france SARKO reviens

    MANON

  7. MULLER F. 16 octobre 2012 à 07:54 #

    que va devenir la France, un pays d’assistés ?
    REVIENS VITE N I C O L A S !!!!!

  8. villeneuve jean pierre 18 octobre 2012 à 09:04 #

    Nicolas au miting à Lyon je n’ais pas pu te serrai la main , je te reproche de ne pas être  » fiancé  » avec le FN tu aurais gagner les élections haut la mainavec plein de drapeaux bleu blanc rouge sur la place de la Concorde……tu n’avais pas besoin de « karcher »….. et puis tu n’est pas asser proche des Français dans les campagnes sans tes gorilles ……. par exemple ,demande à J.F. Copé qui est venu dans le village de Juré ou ils ont votaient à 63% pour toi…………tu t’es trop occuper de U.E. il faut déjà balayer devant sa porte , tu estait co-prince à ANDORE, çà c’est des modéles : une prison de 160 places 87 détenus ( en 2010 ) le reste retour au pays !! et il y a pas de « pôle emploi » car pas de chômeurs !!
    Alors tu vois tu ne vie pas comme un Français moyen ….
    mais tu as des capacités supérieurs tu dois revenir car j’ai participer comme beaucoup dans l’ombre a ta campagne !!!
    le retraité J.P. V.

  9. MOI 19 octobre 2012 à 17:08 #

    casse toi pov con

  10. diatchenko 21 octobre 2012 à 11:34 #

    chacun son tour

  11. Tomahawk 23 octobre 2012 à 16:34 #

    On le reverra lorsqu’il sera convoqué devant la justice

  12. Tomahawk 23 octobre 2012 à 16:38 #

    ET puis pour vous faire une opinion plus précise : tapez Sakozy Peretti dans u moteur de recherche

    C’est comme papa, il a fui l’arrivée des soviétiques, mais il n’a pas fui lorsque son pays collaborait avec les nazis

  13. Mathias CORVIN 2 décembre 2012 à 16:58 #

    Compliments chers Amis,une réaction contre l’endormissement est toujours bienvenue!!!
    N’en déplaise aux nouveaux collabos que sont les socialo/bobovert/coco ,pourvoyeurs d’une FRANCE de
    remplacement pour sauvegarder leurs avantages acquis !
    demain il nous faudra abreuver nos sillons!!
    A bon entendeurs .

  14. Anonyme 5 décembre 2012 à 20:18 #

    VIVEMENT MARINE

  15. Anonyme 5 décembre 2012 à 20:19 #

    VIVEMENT MARINE A LA PLACE

  16. pinocchio 10 janvier 2013 à 02:30 #

    À part ça , « Ce site a été créé par des hommes de bonne volonté, non politisés ».
    Non politisés ?
    Il y en a qui le croient ?
    « Reviens Sarko », « connards de gauche », »Reblochon 1er » et ce n’est pas politisé.
    Ça me fait marrer tellement c’est gros.
    😀
    Amusez-vous bien entre vous les amis des riches qui enrichissent pour les riches !

  17. pinocchio 10 janvier 2013 à 02:34 #

    Et mathias corvin, la démocratie chevillée au corps, mais quand-même il voudrait égorger tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui et faire couler leur « sang impur » dans ses sillons.
    Ben ça donne envie…

  18. Allonzenfants 10 janvier 2013 à 08:06 #

    Mesieurs les bobolchéviques et autres pourfendeurs de patrons, sans aller jusqu’à vous demander d’avoir un fançais chatié, ayez au moins la pudeur d’acquérir les bases d’un fançais lisible.

    La honte ne tue pas: vous ne seriez pas là pour écrire avec un tel caca.

  19. lemans 18 juin 2014 à 08:28 #

    De grace oublions pour toujours Sarko l’agite un afreux socialo qui voulait meme taxer les francais de l’etranger comme s »ils residaie nt en France.

Laisser un commentaire