Hollande ou la manipulation permanente

 

En 1982, Mitterrand, à la dérive dans l’opinion et auprès des socialistes eux-mêmes, cherchait une parade médiatique. Il confia alors au jeune Hollande la tâche de manipuler la presse – à la fois contre la droite et la gauche non soumise – afin de remonter dans les sondages.

Cela a commencé avec l’Opération Caton. Hollande et son acolyte André Bercoff ont écrit un livre sous le nom d’emprunt de Caton. Ce Caton se faisait passer pour un déçu de la droite et déballait des secrets assassins sur Chirac, puisés chez ses amis magistrats de gauche. L’affaire a fait long feu puisque Chirac a été élu royalement à la Mairie de Paris.

La petite cellule de désinformation de Hollande s’est étoffée avec l’arrivée de Jacques Pilhan, qui a introduit les méthodes de manipulation de l’opinion avec notamment les fuites organisées par des magistrats.

Avec Jean-Marc Salmon, Hollande a ouvert rue de Varenne, un « salon » de la manipulation où il recevait le tout-Paris de la gauche médiatique : journalistes, reporters, directeurs de publication, intermédiaires divers, présentateurs télé,… Il avait table ouverte pour tous ces faiseurs d’opinion de gauche et utilisait bruits de couloir et fuites contrôlées pour attaquer ses cibles : Chirac,  Balladur, Jospin et surtout Rocard que Mitterrand exécrait.

Cette cellule est restée active à travers les années et est intervenue dans tous les coups tordus les plus récents contre Sarkozy, Woerth, ou consorts.

Le bon côté de Hollande, c’est qu’il n’est pas sectaire. Ses propres alliés ne sont pas épargnés. Comme le disait un de ses (ex-) amis : « Hollande est drôlement foutu. Pendant que d’un côté il vous sourit, de l’autre il vous encule (Oh !) ».

Hollande a été mêlé à toutes les magouilles de l’ère Mitterrand, mais évidemment maintenant il n’est au courant de rien : l’affaire Elf, les turpitudes de « papa m’a dit », les manipulations contre Jean Edern Hallier, tout cela il ne connaît pas !

Hollande a cependant commis une erreur : il a cru que Ségolène pouvait le servir. Elle était mignonne, BCBG, sans ambition. Mais à son contact, elle est devenue plus ambitieuse et plus déterminée que lui. Elle a été envoyée par Mitterrand comme une torpille qui a explosé à la figure de Hollande en 2007.

Aujourd’hui Hollande le Vierge, le Passe-Muraille, le Normal, se présente comme un jeune puceau aux mains totalement blanches. Il est vrai qu’il sollicite avant tout les suffrages de la fonction publique, celle qui a perdu tout contact avec le monde ouvrier. Entre profiteurs, on se soutient !

 

Déjà 2 commentaires, laissez un commentaire

2 réponses à Hollande ou la manipulation permanente

  1. DUPONT 2 janvier 2014 à 17:18 #

    LES MEDIAS N’AIMENT PAS LA FRANCE !
    Depuis que les Socialistes sont au pouvoir, en particulier depuis que François Hollande est Président de la République, l’information médiatique en France est dirigée essentiellement contre tout ce que le Gouvernement entreprend !
    Pourtant, quand il a pris les rênes du Pays, la situation était désastreuse :
    – Les français étaient gouvernés les uns contre les autres : public/privé, jeunes/âgés, chômeurs/travailleurs, villes/banlieues, etc.… ! – Les finances publiques dans un état lamentable ! – Les riches plus riches, les pauvres plus pauvres ! – Les autoroutes privatisées ! – Les affaires en cascades : L’Oréal, Champ de courses bradé, financement de campagne électorale, indépendance de la justice remise en cause par la loi Dati, désignation à l’audiovisuel par le Chef de l’Etat, et ainsi de suite …
    Tous les journaux ont promotionné cette méthode gouvernementale ! Mais les Françaises et les Français ont décidé le contraire ! Ils ne veulent plus de « Karcher » !
    Depuis, il ne manque pas une seule journée où les journaux écrits, télévisés, tapent sur le Gouvernement. Tout est orchestré, dans toutes les pages de l’information, je suis outré !
    Prenons un quotidien national, très connu à Paris :
    – Page une : Hollande est-il à la hauteur ? – Page deux : Marine Le Pen dénonce la hausse des impôts ! – Page trois : La loi sur la refondation de l’école et les rythmes scolaires en interrogeant un élève de la maternelle ! – Page quatre : L’écotaxe : les camions dans la rue ! Les bonnets rouges alors qu’ils sont dirigés par les patrons ! – Page cinq : Un homme tire sur ses parents ! – Page six : La France va être éliminée ! – Page spectacles : Sarkozy admire en spectateur Carla Bruni !
    Vous fabriquez des torchons ! Je vous cite :
    « Les incapables, la prostate, …….
    Et c’est tous les jours ainsi ! Tout est foutu ! Suicidez vous ! Les socialos sont au pouvoir !
    Vous promotionnez la sinistrose ! Vous ne dites pas la vérité ! Non, tous les Français ne sont pas racistes ! Non, tous les français ne sont pas contre les mesures gouvernementales ! Non, tous les français ne sont pas contre certains impôts !
    Aucun de vous n’explique le pourquoi, le bien fondé des mesures gouvernementales. Au contraire, vous instrumentalisez les gens indécis, les plus défavorisés, pour leur faire croire que le gouvernement est composé d’incapables, le Président en premier !
    Alors ne vous étonnez pas de la montée du racisme, qui génère des prises de position pour le Front National ! Oui, Messieurs les journalistes, vous promotionnez un parti qui soit disant est politique, vous participez à la banalisation des extrêmes !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et en plus votre « canard » est cousu de fautes d’orthographe !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Pourtant le Gouvernement n’a rien changé dans la feuille d’imposition des journalistes ! Plus que les cheminots, que souvent vous mettez en exergues, vous bénéficiez de privilèges !
    « Non seulement des avantages en nature : frais de repas, d’hôtel, de déplacement, mais aussi d’une véritable niche fiscale. En effet, à l’origine, une déduction fiscale supplémentaire par rapport à tout citoyen français a été crée et se justifiait en raison de l’impossibilité pour les journaux d’après guerre de disposer des ressources financières suffisantes pour rembourser l’intégralité des frais professionnels. Dans ce contexte l’Etat a accepté d’assumer ces défraiements pour tous les journalistes et les métiers s’y rapportant. Mais à la fin de la 2 ème guerre mondiale, les conditions salariales des journalistes français ont évolués. Désormais, la plupart des frais professionnels sont pris en charge par leurs journaux.
    Les journalistes cumulent donc les remboursements effectués par leur Entreprise et celui de l’Etat ! Aujourd’hui l’article 81 du code général des impôts permet aux journalistes de déduire directement 7.650 euros de leur revenu imposable pour « frais inhérents à leur profession ». Alors que tous les français sont censés être « égaux » devant l’impôt : article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen ! ».
    Mais voyez-vous, les cheminots sont informés, leurs Ipad ne fonctionnent plus à la vapeur !
    Non, Messieurs, vous n’aimez pas la France !
    Et puis un jour, on s’en prend aux médias ! Qui ? Pourquoi ?
    Un homme armé isolé ou organisé ?
    Voilà ce que vous avez entrainé dans votre sinistrose, une maladie terrible !…….Une place privilégiée aux fous, aux extrêmes !
    Alors que vous prônez la liberté de la presse, vous êtes l’instrument d’une seule idée de pensée ! Vous n’acceptez plus le pluralisme ! Avant, vous exprimiez diverses opinions ! Aujourd’hui vous êtes tous sur le même courant de pensée !
    Mais qu’en on s’attaque à la Presse, on s’attaque à notre Liberté à Toutes et Tous ! Alors, Nous comme on aime la France, on vous défend aussi !
    Oui pour la liberté de la Presse !
    Non pour une presse dirigée par un seul courant de pensée !
    Oui, nous, Toutes et Tous, aimons la France !
    Un citoyen imposable et fier de l’être, mais qui a cessé d’acheter le journal et qui a débranché son téléviseur ! Jacky DUPONT

  2. Chamaco 13 mai 2014 à 11:28 #

    Oser dire que les médias sont de droite ou presque, voila du culot ou personne n’y comprends plus rien !
    Un sondage montre que 85% des journalistes ont vote Zigou Zag…le maitre des tricheurs.
    Drôle de façon de voter a droite !
    Un vieil adage « diffamez, diffamez, il en restera toujours aille que chose » se transforme avec la nouvelle Doxa de Goche : « mentez, mentez, il en restera toujours quelle que chose…
    Mais voila que les temps changent : le peuple ne croit plus personne.
    Le grand soir approche, tremblez, manipulateurs, tricheurs, menteurs et délateurs. A vos bunkers !

Laisser un commentaire