Resistance 2017

le 2 juillet 2012
Plus de 30 ans de budgets en déficit. La dette de la France s’élève aujourd’hui à :

 

Coût cumulé des 1,4 millions de fonctionnaires embauchés par les pseudo-socialistes.

le 13 août 2016

Le développement du bio est un de ces phénomènes de société qui a été créé artificiellement et est entretenu par un lobby qui en tire d’énormes profits tout en mystifiant le consommateur. Ce dernier est abreuvé de désinformation et laissé dans l’ignorance totale de la réalité de la situation. L’une des croyances propagées par le lobby et gobées par la population est celle d’une agriculture sans pesticide et n’utilisant que des produits naturels et donc nécessairement bons.

(suite…)

L’agriculture bio se développe en utilisant des arguments parfaitement mensongers : les produits bio sont censés être plus sains pour l’homme, plus sûrs pour l’environnement et plus chers car ils n’utilisent pas de pesticides.

Les produits bio sont certes plus chers mais ce n’est certainement pas parce qu’ils n’utilisent pas de pesticides. Bien au contraire. Le label AB autorise l’usage de 343 substances dont certaines présentent des risques sérieux :

  • 97 : risque toxicologique et danger pour l’environnement,
  • 87 : très toxiques pour les organismes aquatiques,
  • 23 : dangereux pour les abeilles,
  • 3 : nocifs et pouvant provoquer une atteinte des poumons.

(suite…)

coiffeur

La loi dite Sapin II qui va être présentée au parlement a pour but affiché la lutte contre la corruption. L’objectif est louable mais malheureusement, comme c’est devenu habituel avec la majorité actuelle qui n’en est plus une et se laisse systématiquement débordée par sa gauche, le texte présenté est une incroyable usine à gaz bureaucratique qui va enfoncer quelques épines de plus dans la compétitivité de nos entreprises et dans l’attractivité de notre pays.

(suite…)

Pendant des décennies, le PCF et la CGT ont agi de concert pour détruire l’appareil productif français. On connait l’allégeance passée du PCF à son grand frère soviétique mais on connaît moins l’ancrage tout aussi révolutionnaire de la CGT.

(suite…)

Pour ceux qui ont été inondés la crue de 2016 a été une épreuve mais cette crue n’a in fine eu que des effets mineurs sur la capitale et la zone aval. Gageons qu’elle va faire couler beaucoup d’encre mais que peu de décisions fortes et pérennes seront prises.

Le niveau atteint à Paris en 2016 est de 6m50 : il est loin des niveaux atteints lors des grandes crues précédentes : 7m32 en 1924, 8m62 en 1910, et même 8m96 en 1658.

(suite…)

On ne peut que féliciter nos forces de l’ordre d’avoir interpellé aussi rapidement les quatre ou cinq individus qui ont attaqué et mis le feu à une voiture de police avec l’intention probable de blesser voire de tuer ses occupants. Le chef d’inculpation de tentative d’homicide volontaire reflète la violence de l’acte.

(suite…)

On se souvient de ces vielles rimes :

La France est tombée par terre,
C’est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C’est la faute à Rousseau.

Et si notre situation actuelle était en fait la faute à celui qui est pourtant encensé par tous : de Gaulle ?

(suite…)

Contrairement aux Etats-Unis ou à l’Allemagne où les problèmes sont exposés pour y apporter des solutions, la France est devenue en moins de trente ans le pays où on cherche à exacerber les problèmes pour ne surtout pas les résoudre et in fine pour faire peur.

(suite…)

Les grévistes et manifestants en tous genres contre la loi El Khomri sont très typés et forment la frange de la population la moins impliquée dans l’avenir de la France.

Ce sont à vrai dire toujours les mêmes. Ils sont menés en majorité par les syndicats révolutionnaires et trotskistes, CGT, FO, FSU, UNSA, UNEF, et leur mode d’action est la contestation systématique et permanente sous tendue par la lutte des classes. Ils prétendent défendre les faibles et les opprimés mais il y a longtemps que le monde ouvrier et les salariés pauvres du privé ont quitté cette bande de dinosaures pour soutenir en masse le Front National.

(suite…)